Canirun : course de leurre éducative ?

En France et partout dans le monde, il y a sans cesse de nouvelles activités qui se développent pour notre bonheur et celui de nos chiens ! Parmi ses activités, on peut notamment trouver le Canirun. Activité qui ne fait pas l’unanimité pour ceux qui n’en connaissent pas les bienfaits. Activité que nous avons choisie de mettre en place sur nos centres canins Canidélite. Alors quelle est cette activité ? Découvrons-la ensemble !

Qu'est-ce que le canirun ?

Le canirun est le sport qui consiste à faire “chasser” un leurre mécanisé par un chien. Semblable finalement aux courses de lévriers. Le canirun utilise un leurre artificiel attaché à une poulie pour que les chiens puissent le poursuivre. A la différence d’une course de lévriers, le leurre ne part pas qu’en ligne droite. De plus, il n’est pas utilisé à but compétitif, mais plus à l’origine pour dépenser le chien.

L'histoire du canirun

Le canirun est la version moderne de la chasse sans faire de victimes. On retrouve cette course sur leurre dans les compétitions de lévrier. Ce sport a une longue histoire puisque des parchemins égyptiens vieux de 4000 ans représentent des courses de leurres avec des chiens. C'était un sport populaire parmi les riches propriétaires qui avaient de grands terrains de chasse pour pratiquer. Au Moyen Âge, la course n'était accessible qu'à la royauté.

Dans les années 1970, Lyle Gillette et d'autres amateurs de lévriers en Californie ont développé une course sur leurre grâce à un mécanisme. Cela permit de rivaliser avec les courses de chevaux pendant un certain temps.

Il a conçu un leurre mécanique fabriqué à partir de sacs en plastique ou de fourrure artificielle. Un interrupteur mécanique contrôle la vitesse du leurre et celui-ci est traîné sur le sol avec des changements de direction.

C’est il y a seulement quelques années qu'Olivier (inventeur du canirun) a conquis la France. Olivier s’est grandement inspiré des courses sur leurre traditionnelles pour créer ce sport de loisir avec son slogan : “Courir, Traquer, Attraper : c’est le bonheur pour un chien. C’est sa nature.”

Et la prédation dans tout ça ?

Le problème de la course sur leurre est qu’elle permet au chien de renforcer sa prédation. Le chien s’auto-renforce à courir et à attraper le leurre. Alors, en quoi ce sport peut-il être intéressant pour des chiens de famille ?

En tant que professionnel de l’éducation et du comportement, nous avons un regard différent sur cette activité, qui au premier regard peut nous laisser dubitatif. Il y a pourtant un réel rôle éducatif derrière ce sport.

Nous rencontrons beaucoup de clients qui n’arrivent pas toujours à avoir du rappel avec leur chien. Notre rôle étant d’aider le binôme maître chien à se reconnecter le plus rapidement possible lors d’un rappel. Le rappel s’apprend de manière progressive et doit toujours être positif.

Maintenant, notre but est aussi de pouvoir mettre des difficultés progressivement dans l’apprentissage du chien grâce notamment à une diversion. C’est le rôle du leurre. Je vous rassure, on ne met pas juste le leurre en action en priant pour que le chien revienne vers nous !!

Ce qu’il y a de bien avec la spintbox, c’est que nous contrôlons la trajectoire, mais aussi la vitesse. Ce qui nous permet de travailler progressivement avec le leurre. Imaginons que votre chien connaisse déjà très bien le rappel et qu’il ait appris en amont ce qu’était le renoncement positif. Le mieux étant même qu’il connaisse des indications de base comme le assis, le rappel, pourquoi pas le stop, et le “tu laisses” positif.

L’activité devra se faire sur un terrain sécurisé. Le chien devra avoir fait ses besoins et avoir été échauffé au préalable. Préparez des friandises super appétentes et même son jouet préféré s’il le faut ! Au départ le leurre devra à peine bouger pour ne pas mettre le chien en échec. Il bouge légèrement. Demandez à votre chien de “laisser”, dès que votre chien laisse récompensez le verbalement, mais aussi avec une friandise. N’hésitez pas à vous mettre entre le leurre et votre chien.

Il faudra recommencer cette étape jusqu’à ce que le chien la maîtrise. Petit à petit, vous pourrez augmenter la vitesse du leurre ou varier ses déplacements, tout en demandant à votre chien de renoncer. Ce n’est pas un exercice évident pour le chien. Le mieux est donc d’être accompagné par un professionnel.

De plus, si votre chien aime cette activité, cela lui permettra de se dépenser et d’assouvir son instinct, mais de manière contrôlée. Vous pouvez également conditionner votre chien à revenir grâce à un sifflet.

Préoccupations liées à la santé

Le canirun est un sport exigeant. Les virages serrés mettent beaucoup de pression sur les articulations de votre chien. C'est pourquoi les chiens de moins d'un an ne sont pas autorisés à concourir. On ne fera pas courir un chien avec des problèmes de locomotion (hanches, coudes, musculosquelettique).

Les chiens brachycéphales, comme les carlins ou les bouledogues français, doivent être surveillés attentivement pour détecter des signes de surchauffe.

Matériel pour le canirun

Si vous vous rendez dans l’un de nos centres Canidélite (Toulouse, Bordeaux, Paris et Perpignan), vous n’aurez besoin d’aucun matériel particulier en dehors de celui que vous utilisez en éducation (friandises, jouets et une longe).

Si vous êtes professionnel, il faudra vous équiper de la sprintbox, ainsi que des châssis, capot et poulie d’entraînement en aluminium. Tout le matériel est disponible sur le site officiel de la discipline.

© 2020 Canidélite par Nature de Chien. Site conçu et réalisé en France par Made2Com. Tous droits réservés.

Obtenez

votre premier rendez-vous gratuit !

Obtenez maintenant les tarifs et les dates de nos formations

Obtenez maintenant les tarifs et les dates de nos évènements sportifs

Obtenez votre premier Tuto éducatif  gratuitement !

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.