Mon chiot me mordille

Hélène Canidelite

5 mai 2021

Mon chiot me mordille : Voilà que vous avez enfin réalisé votre rêve. Votre chiot, si attendu, est à la maison et c’est un vrai régal de le voir évoluer. Mais voilà qu’un de ces comportements vous inquiète. Il vous mordille beaucoup et c’est loin d’être agréable.

Mon chiot me mordille les pieds

Pourquoi un chiot mordille ?

Sachez qu’un chiot qui mordille est un chiot tout à fait normal. C’est un comportement de chien complètement naturel. En effet, votre chiot découvre son nouvel environnement et le monde grâce à sa mâchoire. En effet, le fait de mordiller est complètement naturel pour le chiot. Un peu à l’image des bébés humains qui portent tout à leur bouche leurs premiers mois.

Mordiller fait aussi partie des façons de jouer entre chiens. Il est donc logique que votre chiot propose ce comportement quand il est avec vous. Il n’a sans doute pas encore appris ou compris que cela n’est pas agréable pour vous malgré vos protestations. C’est une activité juvénile qui passe bien souvent avec l’âge. Mais, chez certains chiens, c’est un comportement persistant et cela pourrait poser problème. Il ne s’agit donc pas de faire confiance au temps qui passe pour résoudre ce comportement.

Mon chiot mastique son jouet

De plus, un chiot peut mordiller tout simplement parce qu’il a compris que cela permettait d’obtenir toute l’attention de ses maîtres. En effet, un chiot qui mordille les mains est quasiment certain d’obtenir une réponse (qu’elle soit positive ou négative). En effet, généralement l’humain va lui dire “non” ou encore le repousser. Le chiot attire votre attention. Il en va de même si le chiot mordille une paire de chaussures ou un pied de table.

Enfin, la dernière des raisons est que mastiquer, utiliser sa mâchoire, fait partie des besoins du chien. D’autant plus quand il grandit. Peut-être est-ce pour se soulager quand les dents tombent et poussent. On n’est pas dans leur tête pour savoir si c’est gênant. 

Dans tous les cas, c’est un comportement naturel, mais qui peut vite devenir gênant pour les humains qui vivent avec la boule de poils.

La morsure inhibée

Parfois, sans le faire exprès votre chiot va vraiment vous faire mal. Peut-être est-ce dû à son développement. En effet, lors de son développement, il va apprendre comment bien se comporter avec son espèce grâce à sa mère et à sa fratrie.

Controle de motricité volontaire et Morsure inhibée

L’apprentissage de la morsure inhibée fait d’ailleurs partie de ces divers apprentissages que les futurs adoptants doivent poursuivre après adoption.

Attention : cela ne signifie pas que vous devez mettre votre chiot sur le dos et/ou le mordre. C’est une technique archaïque qui ne montre pas au chiot ce qu’il doit faire à la place, en plus d’être dangereuse pour l’humain qui l’utilise.

L’inhibition de la morsure, c’est apprendre à contrôler la force dans la mâchoire, notamment à travers les séances de jeu entre membres de la fratrie. Et si cet apprentissage n’a pas été fait correctement, il pourra d’ailleurs être plus compliqué d’apprendre à un chiot à ne plus mordiller. Tout simplement parce qu’il n’aura pas assez travaillé cet auto-contrôle.

5 Astuces pour réduire les mordillements

1- Laisser au chiot de quoi mastiquer

C’est super important. Son besoin de mastication doit être satisfait. Certains chiens auront la chance de mastiquer pendant leur repas si celui-ci est à base de viande crue (barf, prey model, ect). Il prendra alors le temps de mastiquer. Mais, vous pouvez également proposer des jouets de différentes textures, différentes formes qui ont pour but de se faire mâchouiller ou détruire. Certaines boutiques comme CANI-GOURMAND vendent des produits naturels pour que les chiens et les chiots puissent mastiquer (sabots de veau, peau d’agneau, de lapin, nerf de bœuf, oreille de boeuf, etc).

Vous trouverez également une gamme de jouets à glacer pour soulager la pousse des dents de votre chiot. Ces jouets pourront également être utilisés l’été pour rafraichir votre chien. 

à suivre sur facebook, instagram et tik tok

Grace à Cani-Gourmand vous avez le droit à un guide gratuit : GUIDE CHIOT

Obetenez une réduction grace à notre partenariat : CANI-GOURMAND

Guide gratuit spécial mastication : GUIDE MASTICATION

la petite Sintra avec un sabot (compte instagram
@noumeatheshepherd MERCI à elle pour les photos).

2- Détourner l’attention de votre chien

Si votre chien mordille souvent, vous pouvez dans un premier temps le détourner pour faire autre chose. Par exemple, lui proposer une peluche ou un boudin plutôt qu’il continue de mordre les pieds de la table en bois. Vous pouvez également appliquer ce conseil s’il vous mordille. Cela demandera plusieurs jouets différents, afin que ce ne soit pas toujours le même jouet qui soit donné. En effet, cela pourrait faire perdre de la valeur à celui-ci et à terme votre chiot ne s’y intéressera plus.

chiot husky jouet

3- Attention aux besoins de votre chiot

Il faut anticiper les besoins avant qu’ils se fassent sentir. En effet, chaque comportement est relié à une émotion (comme la frustration ou l’insécurité) et chaque émotion est liée à un besoin. Les connaître c’est réduire  ce genre de comportement. Vous devez apprendre à jouer avec votre chien. Mais attention, n’utilisez pas vos mains pour l’embêter sinon cela devient un jeu pour lui.

vidéo canidelite

Exemples : Votre chien vous mordille parce qu’il voulait aller faire pipi. Soyez attentif à ces comportements (renifler au sol, pigner, tourner en rond, etc) afin de le sortir avant qu’il vous mordille.

Votre chien a faim et se met à mordiller vos meubles. Nourrissez-le régulièrement ou donnez-lui un jouet d’occupation fourré de nourriture en attendant.

4- Ignorez votre chiot

Avant d’ignorer votre chien, il faut faire attention aux besoins de son chien. Ensuite, cela signifie qu’au lieu de disputer votre chien (ex : petite tape, le repousser, l’engueuler verbalement, dire “non”), il vaut mieux se lever, partir et l’ignorer. Vous vous désengagez du jeu. C’est la punition de votre chien pour vous avoir mordillé. Il y a une fin d’interaction. Vous pouvez changer de pièce, vous faire un thé, aller à la salle de bain, occupez-vous pour ne pas faire juste “semblant”. En dernier recours, si votre chiot continue de se faire mal, vous pouvez le mettre dans une pièce à part, dans une happy zone et attendre qu’il se calme. Souvent cela prend moins de 2 minutes. Ouvrez-lui quand il est calme.

Attention, certains chiots peuvent paniquer avec ce dernier conseil !

5- Agrandir le cercle social de votre chiot

Je l’ai dit plus haut, mastiquer, mordiller est naturel. Le fait d’interdire de le faire sur l’humain, mais pouvoir donner l’occasion à votre chiot de jouer comme ça avec d’autres chiens, est une formidable occasion pour lui. En effet, il va ainsi continuer d’apprendre la morsure inhibée avec ces copains. Il peut rencontrer des chiots comme des adultes, tant que ceux-ci sont sociables.

A PROPOS de L'AUTEUR

Réponses

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  1. Les mordillements peuvent être une vraie galère, surtout quand on a de jeunes enfants 🙁
    C’est vrai que les les produits naturels pour que les chiots puissent mastiquer font une sacré différence, ça nous a changé la vie quand on a découvert ça, comparé aux jouets “classiques”.

Obtenez maintenant les tarifs et les dates de nos formations

Nos articles vous intéressent ?

Inscrivez-vous à la newsletter !

Obtenez

votre premier rendez-vous gratuit !

Obtenez maintenant les tarifs et les dates de nos évènements sportifs

Obtenez votre premier Tuto éducatif  gratuitement !