LE CAVALIER KING CHARLES

  • 0 commentaire

Ce petit chien au cœur tendre est un compagnon idéal. Il est affectueux et proche de ses maîtres. Toutefois, il est primordial d’être attentif à sa santé car on dénombre
un certain nombre de maladies génétiques chez cette race.

Origine / Histoire de la race 

Au XVI siècle, le roi Charles II d’Angleterre était passionné de ses chiens aux allures d’épagneul. D’ailleurs, ils l’accompagnaient dans tous ses déplacements. A cette époque, il
ne s’agissait pas encore du Cavalier King Charles que nous connaissons aujourd’hui, puisque les quatre couleurs existantes étaient reconnues comme étant des races différentes.
Il faudra attendre le début du 19 ème siècle pour les unifier en une seule race. La race n’a été reconnue qu’en 1945.

CAVALIER KING CHARLES

A savoir avant d’adopter :

Comportement / éducation :
Bien qu’il ait un passé de chien de chasse, aujourd’hui, le Cavalier King Charles est un excellent compagnon pour la famille. En effet, il s’adapte à toutes les situations et se montre très
sociable avec tout le monde. Toutefois, il est nécessaire de lui apporter des bases éducatives et surtout une bonne socialisation afin qu’il soit à l’aise en toutes circonstances. Il
a besoin de sortie journalière pour dépenser son énergie et il peut même apprécier de faire une activité telle que de l’agility.


Attention à :
Le cavalier King Charles a de nombreuses qualités, malheureusement, il n’a pas celle de la bonne santé. Ses problèmes de santé ont d’ailleurs amené la Norvège à interdire l’élevage de cette race dans son pays. Ces soucis sont dû à sa génétique et à une consanguinité trop importante. On dénombre donc des problèmes cardiaques et neurologiques, des soucis de peau ou encore de l’épilepsie. Il est donc fortement recommandé d’en parler avec l’éleveur avant d’adopter un chiot pour vérifier qu’il prend bien en compte la santé de ses reproducteurs.


Cliché de cette race non fondé : Il n’est pas rare que les gens pensent qu’un Cavalier King Charles n’a pas besoin d’éducation, car c’est un chien facile. Bien qu’il s’agisse d’une race qui a un bon tempérament, un manque de socialisation et d’éducation peut l’amener à devenir instable et peureux. C’est pourquoi, toutes les races sans exception ont besoin d’apprendre le savoir-vivre de notre société pour vivre en harmonie avec tout le monde.

CAVALIER KING CHARLES

Questions aux éleveurs

Pourquoi avez-vous décidé d’élever cette race ?

J’élève du Cavalier King Charles ancien type pour son joli physique d’épagneul nain, à la douce fourrure, pour sa gentillesse, sa naïveté et son petit nez comme on le voit sur les
peintures anciennes. Sa petite taille est également un atout.

Quelles sont les tendances comportementales de cette race de chien ?

C’est un chien naïf, qui aime courir et chasser les papillons. Il se montre Joyeux et communique beaucoup avec des vocalises. Il aime également le confort d’un canapé
moelleux, il est facile à vivre.

Existe-t-il des lignées de travail et des lignées de beauté pour cette race et quelles sont leurs nuances comportementales ?

On retrouve généralement les lignées expos de beauté qui ont trop de fourrure et qui sont très consanguines. Il est donc préférable de choisir les lignées de compagnie sans exagération de type.

Quels types de maîtres pour cette race de chien ?

C’est une race qui s’adapte à peu près à toutes les familles aimantes des petits chiens et aimant se promener dehors.

Comment éviter les incompatibilités entre les attentes du maître et la tendance de cette race ?

Il faut choisir un chiot qui nous correspond, car certaines lignées peuvent être très calmes et d’autres beaucoup plus énergiques. Il convient donc de poser la/les questions à l’éleveur pour qu’il sélectionne le chiot qui nous convient.

Existe-t-il des “faux clichés” de cette race ?

Les cavaliers King Charles sont des chiens de mamies. Il n’en est pas moins qu’ils ont besoin de dépenses physiques quotidiennes pour éliminer leur énergie.

Que faut-il savoir sur cette race de chien avant de l’adopter ?

Il est surtout important de connaître leur fragilité du cœur, des problèmes de tartre sur leurs dents s’ils sont nourris avec alimentation industrielle.
Je conseille toujours de consulter un comportementaliste canin avant toute adoption pour valider le choix et le projet d’accueil.

Elevage « D’Eem » (Bouledogue Français ancien type – Cavalier King Charles).
Mallet Eric et Enora – 19520 Cublac – 0684826267.

Partager :
Nature de chien

Nous proposons plusieurs formations, notamment une formation pour devenir éducateur canin comportementaliste.

Notre chaine YouTube

NaturedeChien YouTube Channel

Vous connaissez les livres de Chloé Fesch ?

girl image

Vous avez une question à nous poser? Contactez-nous dès maintenant, nous sommes là pour vous aider!

Contactez nous
Nature de Chien

OBTENEZ MAINTENANT LES TARIFS ET LES DATES DE NOS FORMATIONS