Haut

Comment ruiner le rappel de votre chien ?

Comment ruiner le rappel de votre chien : Dans un précédent article je vous expliquais « Comment ruiner la balade de son chien« . Je vais cette fois-ci parler du rappel. Connaissez-vous vos propres erreurs pour un rappel ? Finalement, savez-vous comment ruiner le rappel de votre chien ? Je vous l’explique en 10 points !

déconfinement-pour-nos-chiens

1/ Le punir quand il revient

C’est la première étape pour ruiner le rappel de votre chien. Il est souvent difficile de faire comprendre à des maîtres qui ont eu peur, qu’il ne faut ABSOLUMENT PAS PUNIR leur chien quand celui-ci ne revient pas tout de suite. Que vous ayez attendu 1 minute, 1 jour et que votre chien ait pris son temps peu importe. Il ne faut pas le punir.

En effet, si vous punissez votre chien alors qu’il revient vous lui envoyez le mauvais message : « tu es revenu tu es puni ». Votre chien fera une association immédiate. Il ne va pas conceptualiser ce qu’il s’est passé comme « mon maître me punit car je ne suis pas revenu tout de suite ». Le risque est grand puisque plus vous allez le punir, moins il voudra revenir.

Essayez plutôt de renforcer votre chien en fonction de son temps de réponse. S’il vient immédiatement, donnez-lui ces friandises préférées, une séance de jeux, bref récompensez à fond. En revanche, si votre chien prend son temps pour revenir, donnez-lui moins de friandises et n’en faites pas des caisses. Quoi qu’il en soit, ne punissez jamais votre chien quand il revient vers vous, même s’il traîne.

2/ Répéter votre mot de rappel plusieurs fois

Si vous avez l’habitude de rappeler votre chien plusieurs fois en une minute, c’est la dernière chose qui vous aidera à avoir un bon rappel. En effet, votre chien prendra alors l’habitude d’entendre le mot plusieurs fois sans qu’il ne revienne. Il va alors ne revenir que quand vous aurez répété la demande.

De plus, votre demande répétée, le mot perd de sa valeur, car il n’a plus de réelle signification pour le chien. Finalement il peut être habitué d’entendre ce mot et le passer en voix off, comme il le ferait avec vos mots de tous les jours.

3/ Abuser du rappel

Bien souvent, l’humain a peur de perdre le contrôle de son chien. Il va alors abuser du rappel. Rappeler son chien trop souvent va irriter votre chien. Il reviendra alors de moins en moins. C’est ainsi que l’on va souvent conseiller de faire des balades silencieuses. Il faut alors garder le rappel dans les cas où il y en a vraiment besoin. Si votre chien est toujours stimulé par des motivations concurrentes et qu’il ne veut pas revenir, c’est qu’il n’était pas prêt pour le rappel dans cet environnement.

4/ Appeler son chien alors que vous venez de le détacher

A peine la liberté retrouvée que vous demandez à votre chien de revenir. Imaginez vous à sa place. Ce n’est pas drôle. Tout un tas d’odeur et de choses stimulantes l’attendent et il doit tout abandonner.

Avant de détacher votre chien assurez-vous que l’environnement s’y prête et que vous n’aurez pas à le rappeler immédiatement.

5/ Demander à son chien de revenir, alors qu’on ne lui a jamais appris

C’est une erreur bien trop courante. On appelle son chien et l’on prie que cela marche. Bien sûr dans certains cas, cela ne posera pas de problème. Mais, lorsque les environnements seront plus enrichissants, il sera de plus en plus dur pour votre chien d’accepter d’abandonner ce qui l’intéresse. Pourquoi s’intéresserait-il à vous, alors qu’il vous voit tous les jours et qu’un cul de lapin vient de lui passer sous les yeux ?

6/ Rappeler son chien et l’attacher ensuite

Si vous attachez votre chien derrière chaque rappel ou que vous finissez la balade après chaque rappel. Vous obtenez alors une association négative pour le chien.

Pourquoi reviendrait-il pour se faire attacher ? Cela lui retire de la liberté !

En revanche, vous pouvez l’appeler et l’attacher de temps à autre, tout en continuant les activités. Le chien peut même être relâché juste après l’attache. Le but étant de déconditionner le chien sur l’attache.

7/ Utiliser le même renforçateur tout le temps

Nous supposons que si notre chien a une friandise ou un jouet préféré, on l’utilisera toujours pour le rappel. Ne tombez pas dans ce piège. Les chiens sont comme nous, ils aiment la nouveauté. En effet, si je vous donne votre dessert préféré, vous serez super content. Mais, si je vous le donne tous les jours pendant plusieurs mois, vous en voudrez sûrement plus. Vous allez vous lasser. Votre chien est exactement pareil. La nouveauté peut servir de renforçateur.

Mélangez vos friandises, changez de jeux, lorsque vous le pouvez. Votre chien sera ainsi surpris de ce que vous lui proposez. Votre rappel n’en sera que renforcé. Attention, si vous devez mélanger des jouets ou des friandises pour apporter de la nouveauté, il faut que ces récompenses plaisent avant tout au chien !

8/ Être avare avec vos récompenses

Beaucoup de propriétaires deviennent économes avec les récompenses de leur chien. Cela les embête que leur chien soit opportuniste. En revanche, ça leur pose beaucoup moins de problèmes de punir leur chien ! Les humains sont bien étranges. Ce n’est pas parce que cela fait 30 ans que vous travaillez dans la même boîte que l’on va réduire votre salaire , voir vous faire travailler gratuitement. Votre chien mérite d’être récompensé pour avoir renoncé à son environnement. Je rappelle que lorsque l’on parle de récompense, on ne parle pas forcément de nourriture.

Dans votre formation sur le rappel avec votre chien, apprenez à le récompenser comme il le mérite. Plus vous le ferez, plus cela sera facile de choisir par la suite des renforçateurs moins puissants (jeux, récompenses sociales, etc).

9/ Brûler les étapes du rappel

Souvent, nous faisons le test de détacher le chien, alors même que l’on n’a pas travaillé toutes les étapes du rappel. Par exemple, vous vous êtes entrainé dans un milieu sans stimulation et d’un coup vous choisissez de l’emmener dans une forêt avec du gibier et pleins de chiens. Vous risquez fort de détruire votre rappel. En effet, lorsque nous travaillons un apprentissage, il faut travailler sur le 3D : Durée, Distance et Distraction. Chaque chien y va à son rythme. Chaque étape doit être généralisée, avant d’espérer que son chien réponde favorablement.

C’est comme ça que l’on obtient des idées reçues sur certaines races, qui ont plus de mal à renoncer à leur environnement.

rappel chien

10/ Faire un rappel en étant autoritaire

Vous arriverez à ruiner le rappel de votre chien, si à chaque fois que vous l’appelez vous avez l’air énervé ou autoritaire. Comme dit plus haut, nos attitudes comptent pour obtenir le comportement souhaité.

Si vos intonations sont synonymes de punition pour le chien, il aura l’impression que finalement le rappel est une engueulade. Au contraire, nous voulons que notre chien sache que revenir vers nous c’est toujours cool et sécuritaire.

Vous savez comment ruiner le rappel de votre chien. Si vous voulez changer la donne et réussir votre rappel, vous pouvez faire notre formation en ligne dédiée à cette demande.

Elle va vous apprendre à devenir le meilleur partenaire de votre chien lors des balades avec notre FORMATION RAPPEL !

Article rédigé par :

Hélène

Rédactrice Canidélite par Nature de Chien

Partagez cet article :

Articles de la même catégorie

Reader Interactions

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in posts
Search in pages

Le dernier article du blog

Mon chien n’aime pas les inconnus

Votre chien n’aime pas aller vers les inconnus ! Voilà quelque chose qui vous fait vraiment de la peine, car votre chien ne semble pas vraiment ...

Vous connaissez le livre de Chloé Fesch?

P_ABC_CHIOT_v5ok.indd
logo-canidelite

Retrouvez-nous sur

YouTube-logo

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.