Haut

10 étapes pour accueillir un chiot

Les 10 étapes pour accueillir un chiot : vous allez devenir propriétaire d’un chiot. C’est juste le plus beau jour de votre vie. Mais, avant d’accueillir ce petit être à la maison, il vaut mieux être averti. Un chiot ça :

  • bouge partout
  • fait pipi sur vos tapis
  • détruit certaines de vos affaires

Alors voici les 10 étapes pour accueillir un chiot !

1 – Une maison à toutes épreuves

La première des 10 étapes pour accueillir un chiot, c’est de pouvoir le mettre en sécurité. Certains objets du quotidiens vont devoir être retirés et gardés hors de portée de votre chiot. Comme les bébés, les chiots sont naturellement curieux. Ils vont donc explorer leur nouvel environnement et se mettre parfois dans des situations dangereuses. Les chiots découvrent le monde avec leur flaire, les yeux, mais aussi leurs dents. 

Pour créer un espace sûr, vous devez retirer les objets dangereux pour le chiot. Assurez-vous que les objets suivants sont hors de portée de votre chiot :

  • Prises électriques et cordons
  • Produits chimiques et toxines
  • Les plantes
  • Tapis
  • Tout objet cassable ou de valeur
  • Poubelle
  • Chaussures
  • Etc.

Il est de votre devoir de sécuriser la zone où votre chien va vivre. Vous pouvez également au besoin, lui interdire certaines pièces. On évitera que le chiot descende et monte seul un escalier.

2 – Equipez-vous pour l’arrivée de votre chiot

Il faut acheter le nécessaire afin que votre chiot se sente à l’aise chez lui. Les chiens aiment aussi le confort. Vous pouvez donc acheter :

  • Collier/harnais et longe
  • Nourriture et gamelles
  • Caisse de couchage/tapis/matelas
  • Jouets

Il faut évidemment prévoir ces dépenses car elles sont nécessaires pour combler les besoins du chien. En effet, votre chiot devra sortir tous les jours de chez vous, même si vous possédez un jardin. Il devra également assouvir son besoin de sommeil qui est de 18h minimum pour bien se construire et apprendre. Pour s’occuper et apprendre à rester seul il lui faudra des jouets.

chien allongé jouet balle corde

3 – Choisissez une bonne alimentation

Le sujet de l’alimentation est assez vague. Si on me demandait que mon avis je dirais qu’il faut à votre chiot une alimentation biologiquement appropriée. Ce qui exclut les croquettes. Mais, je suis consciente que tout le monde ne peut pas nourrir son chiot au barf. Déjà, parce que cela demande quelques compétences dont de l’observation. Mais aussi, une bonne organisation. L’alimentation crue permet un meilleur développement du chiot. 

Si vous devez rester sur une alimentation sèche, il y a quelques petits détails à regarder. La composition ne devrait pas avoir :

  • de sous produits animaux ou végétaux
  • juste le mot “viande” car on ne sait pas justement à quels animaux elle correspond
  • pas de céréales ou très peu comme du riz
  • pas de légumineuses non plus comme des poids ou du soja

Bien évidemment, il y aurait pleins d’autres choses à dire sur le choix d’une composition. Mais, cela prendrait des heures. Gardez en tête, qu’une composition se choisit selon l’individu. 

4 – Mettre en place le couchage

Il est important de bien choisir l’emplacement du couchage de votre chiot. En effet, dormir est essentiel pour sa construction. Vous pouvez donc mettre plusieurs couchages dans la maison. Un dans la pièce principale à vivre et pourquoi pas un dans la chambre si vous le souhaitez.

Il faudra simplement choisir un endroit sans passage. En effet, si le chien dort dans un endroit de passage cela finira par l’irriter et son sommeil s’en trouvera troublé. 

Une idée circule depuis plusieurs années maintenant. “On ne doit pas faire dormir le chien dans la chambre”. En fait, si vous le souhaitez, vous pouvez le faire sans problème. De plus, nous le conseillons même vivement les premières nuits pour le chiot. En effet, celui-ci se retrouve seul du jour au lendemain sans sa mère et sa fratrie. C’est un traumatisme pour lui. Vous pouvez donc le rassurer en lui accordant la chambre. Petit à petit vous pourrez l’en éloigner. 

5 – Apprendre la propreté

Les chiots ont besoin d’uriner fréquemment, vous devrez donc anticiper leurs besoins et leur donner l’occasion de se soulager. On ne doit jamais punir un chiot qui vient de faire ses besoins. C’est stressant et contre productif. Il n’est pas normal qu’un chiot soit disputé pour avoir assouvi un besoin naturel. Rappelez-vous qu’ils n’ont pas de toilettes dispo H24.

Observez votre chiot, afin de savoir quand il a besoin d’uriner. Le plus souvent, vous devrez le sortir lorsqu’il :

  • aura bu et mangé
  • se lèvera de sa sieste
  • aura joué où eu une excitation

Un chiot doit être félicité lorsqu’il fait ces besoins au bon endroit. Donnez-lui l’occasion de faire en extérieur régulièrement.

6 – Commencer l’éducation

Nos chiots vivent en famille. Il est important de leur montrer qu’est-ce qu’ils peuvent faire dans une famille. Pour ça, vous devez d’abord créer un lien de confiance avec lui. Bien trop souvent les chiens sont punis pour des règles qu’ils ne comprennent pas. C’est inadmissible. La compréhension demande plusieurs mois d’entraînements. 

A chaque fois que vous allez punir votre chiot, la confiance sera brisée. Cela amènera le chiot à être plus excité, à avoir des problèmes de propreté ou même de destruction. Apprenez à être proactif. C’est-à-dire, qu’il faut travailler en amont pour que votre chiot se comporte comme vous le souhaitez.

apprendre la marche en laisse pour la balade

7- Faire une visite vétérinaire

Emmenez votre chiot chez le vétérinaire pour un examen dès que possible. Choisissez bien votre vétérinaire et n’hésitez pas à changer de cabinet au besoin. Il n’est pas normal que votre vétérinaire :

  • Malmène votre chiot (claque, position dite de soumission, etc)
  • Ne prenne pas le temps
  • Vous parle de dominance

La première visite doit être positive pour ne pas que votre chien grandisse avec la peur de voir un vétérinaire. Sachez qu’il existe un collectif vétérinaires qui pratiquent leur métier dans les soins coopératifs.

8 – Continuez la socialisation 

Un chiot a besoin de continuer d’apprendre. C’est essentiel pour qu’il se sente bien dans ses pattes. Il doit donc pouvoir rencontrer de nouveaux congénères régulièrement, de nouveaux humains et aussi d’autres situations impliquant du bruit par exemple.

Mais attention. Une bonne socialisation doit se faire en douceur et de manière positive. Si votre chiot rencontre trop de chien qui lui rentrent dedans, cela aura un impact sur l’avenir. Il pourrait devenir réactif aux autres chiens.

Attention également à ne pas faire le contraire en lui montrant trop de choses. Par exemple, si vous emmenez directement votre chiot au marché sans faire attention, le risque est de créer une sensibilisation. En bref, au lieu d’avoir habitué votre chien positivement, cela l’a irrité au point qu’il sera trop sensible pour y retourner.

adopter un deuxieme chien

9 – Apprenez-lui à jouer

Un chiot doit être stimulé régulièrement. Pour créer un lien solide avec son maître le mieux est de lui apprendre à jouer avec nous. Le jeu est important. Il permet au chiot de s’exprimer et d’être stimulé. Cela le fatigue et lui accorde bien souvent de mordre les bonnes choses comme une corde. 

De plus, si vous maîtrisez une partie de jeux avec votre chiot, vous pourrez vous en servir dans l’éducation de celui-ci. Le jeu est une activité saine, si elle est bien mise en place. Alors, pourquoi s’en priver.

choisir son éducateur canin

10 – Laissez-le grandir

Voici la dernière des 10 étapes pour accueillir un chiot à la maison. On ne profite jamais assez de notre chiot. On veut bien souvent l’éduquer vite, lui apprendre pleins de choses. Pourtant, on doit aussi pouvoir le laisser grandir sereinement. Il doit pouvoir apprendre l’autonomie, rester seul sans paniquer, avoir confiance en lui et en nous. 

Votre chiot va devoir apprendre à rester calme. Il faut donc éviter dans les débuts de trop le stimuler. Sinon, nous l’invitons finalement à être toujours actif.

Cela demande du temps. Il faut donc rester patient et tolérant. Votre chiot va faire des “erreurs”. Mais, il a le droit. Personne n’est parfait, encore moins un jeune qui a tout à apprendre.

Vous avez donc les 10 étapes pour accueillir votre chiot en sécurité ! A vous de jouer !

Voici d’autres articles qui pourraient vous intéresser :

Article rédigé par :

Hélène

Rédactrice Canidélite par Nature de Chien

Partagez cet article :

Articles de la même catégorie

Reader Interactions

Comments

  1. Mathias Favre says

    Merci pour cet article détaillé 🙂

    J’aurais aussi bien voulu donner du BARF à mon chiot dès les premiers jours, mais ça m’a l’air d’être un sujet complexe. Comme c’était mon premier chien, avec toutes les questions que cela amène, j’ai préféré opter pour des croquettes en me disant qu’au moins, j’étais sûr qu’il aurait ce qu’il faut pour une bonne croissance.

    En complément, je rajouterais l’étape « La présentation avec les autres animaux du foyer ». Même en voulant bien faire, j’ai fait des erreurs avec mon chat et mon chiot qui m’ont demandé beaucoup de temps et d’énergie pour ensuite être effacées ^^.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in posts
Search in pages

Le dernier article du blog

Mon chien n’aime pas les inconnus

Votre chien n’aime pas aller vers les inconnus ! Voilà quelque chose qui vous fait vraiment de la peine, car votre chien ne semble pas vraiment ...

Vous connaissez le livre de Chloé Fesch?

P_ABC_CHIOT_v5ok.indd
logo-canidelite

Retrouvez-nous sur

YouTube-logo

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.