Haut

Le chihuahua une race sans fonction ?

Le chihuahua : une race sans fonction ? Le chihuahua est une des races largement appréciées chez les français. Petit chien à la mode, il est souvent considéré comme étant un chien “qui ne sert à rien”. Le chihuahua une race sans fonction, vraiment ?

Histoire de la race Chihuahua

Comme de nombreuses races de chiens modernes, une grande partie de l’histoire du Chihuahua est entourée de mystère.

Les historiens continuent de spéculer sur les véritables origines du Chihuahua. La plupart conviennent que ses originessont liées à l’État de Chihuahua au Mexique. C’est la-bas que les premiers spécimens de Chihuahua auraient été découverts au milieu des années 1800.

En 1884, les marchands mexicains ont commencé à vendre le petit chien aux touristes frontaliers. Beaucoup les ont ramenés aux États-Unis pour les garder comme animaux de compagnie. À l’époque, le chien n’avait pas de nom officiel. Par conséquent, les gens l’ont nommé d’après la région dans laquelle il a été vu. 

La théorie sur l’histoire de la race

Toutefois, l’une des théories les plus plausibles est que le Chihuahua est un descendant du Techichi. C’était un chien de compagnie domestiqué par plusieurs civilisations mésoaméricaines précolombiennes et tribus autochtones d’Amérique du Nord.

On suppose que les Mayas (1800 avant JC à 900 après JC) ou Toltèques (900 à 1150 après JC) ont été les premiers à le domestiquer. Les Mayas considéraient les chiens comme les gardiens de l’au-delà. Ils les utilisaient dans les cérémonies funéraires et comme source de nourriture. 

Les Mayas sacrifiaient, momifiaient et enterraient souvent des chiens aux côtés de leurs propriétaires respectifs. Ils croyaient que leurs compagnons canins les rejoindraient dans l’au-delà. Les Mayas avaient même neuf mots différents pour chien dans leur langue, dont certains faisaient référence à des variétés spécifiques. 

Les archéologues ont découvert des pots et des sculptures représentant un chien ayant des similitudes frappantes avec le Chihuahua. Ses statues dateraient de 300 avant JC.

Une figurine maya de 1200 ans a été découverte. Elle représente une femme tenant un enfant dans une main et un petit chien dans l’autre. Le chien présente des caractéristiques similaire au chihuahua. Cette figurine se trouve à l’Université Tulane de la Nouvelle-Orléans.

Des preuves ADN 

Une étude récente impliquant l’ADN du Chihuahua pourrait éclairer l’origine de la race. Des chercheurs de la Royal Institute of Technology de Stockholm, ont enquêté sur les origines de plusieurs races de chiens. Les chercheurs ont comparé l’ADN mitochondrial du Chihuahua à des chiens asiatiques, des chiens européens et des sites archéologiques.

Les chercheurs n’ont trouvé aucun lien entre le Chihuahua et les chiens asiatiques ou européens. Cependant, ils ont découvert l’ADN unique du Chihuahua dans des échantillons pré colombiens mexicains, suggérant que la race – ou peut-être son ancêtre Techichi – était présente au Mexique avant l’arrivée des explorateurs européens.

L’ancêtre du chihuahua était utile sur plusieurs points :

  • il chassait les petits animaux, comme les rats ou la souris
  • de plus, c’était un chien dit de poche, car il était facilement transportable
  • c’était un chien que l’on pouvait exposer à l’entourage
  • il servait d’alarme

Chihuahua une race sans fonction ? Aucun chien ne sert à rien

Chaque individu peut apporter quelque chose. Pour commencer, le chihuahua est un chien tout aussi intelligent qu’un autre. Il peut donc apprendre. Un chien peut avoir une fonction de travail (comme le troupeau ou la défense). Mais aussi, la fonction d’être simplement de bonne compagnie.

On sait aujourd’hui, que le chien permet d’éviter les dépressions, renforce l’immunité et apporte souvent de la joie chez l’humain.

Dire qu’un chien ne sert à rien est totalement subjectif et ne transmet pas la réalité. Chacun voit midi à sa porte comme on dit.

Le chihuahua en chien d’utilité

Certains programmes de formation aux chiens d’utilité, forment des chihuahuas. Ils peuvent être formé à détecter les hypoglycémies ou encore leur crise d’épilepsie. Certains chiens sont formés pour apporter de l’aide aux personnes atteintes de troubles autistiques ou même neurologique. Par conséquent, ils font donc de la médiation animale. Leur petite taille permet de les amener partout. De plus, cela permet bien souvent à l’humain de prendre confiance en lui.

Article rédigé par :

Hélène

Rédactrice Canidélite par Nature de Chien

Partagez cet article :

Articles de la même catégorie

Reader Interactions

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in posts
Search in pages

Le dernier article du blog

10 étapes pour accueillir un chiot

Les 10 étapes pour accueillir un chiot : vous allez devenir propriétaire d’un chiot. C’est juste le plus beau jour de votre vie. Mais, avant d'accueillir ...

Vous connaissez le livre de Chloé Fesch?

P_ABC_CHIOT_v5ok.indd
logo-canidelite

Retrouvez-nous sur

YouTube-logo

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.