Haut

Chien de refuge : chien à problème ?

Chien de refuge : chien à problème ? Les spécialistes du comportement et les professionnels des refuges réfutent bon nombre d’idées reçues sur les chiens de refuge. Ils essaient à leur niveau de rendre les chiens plus “adoptables” en quelques sortes. 

L’idée qu’il existe des «chiens de refuge» implique que les animaux sans abri sont différents de leurs homologues qui ont une famille et alimentent l’idée que ces animaux sont finalement des biens endommagés. 

Chaque chien est un individu que l’on devrait considérer avec toute sa personnalité, mais aussi avec ces expériences et traumatismes. Le chien de refuge est-il un chien à problème ?

https://youtu.be/Zpbekh7oeP4

Un chien de refuge c’est quoi ?

La question peut paraître simple, mais elle mérite réflexion. Un chien de refuge est un chien de famille qui a été abandonné. Peu importe la raison, ce chien qui n’a pas décidé de naître et d’être en famille a été laissé en boxe le jour où on n’a plus voulu de lui. Le chien ayant des comportements adaptatifs, il ne décide pas de vous encombrer ou d’avoir de mauvais comportements. Il est façonné par l’environnement et les interactions que vous allez avoir avec lui.

Malheureusement, le chien n’a pas le choix, s’il ne convient pas, souvent, on s’en débarrasse. La plupart de ces chiens de refuge se retrouve abandonnés parce que la famille n’avait pas prévu :

  • la grosseur du chien
  • les vocalises
  • les besoins à combler, selon l’individu (balade, stimulations mentales, etc)
  • les “bêtises”
  • la malpropreté
  • etc

Les chiens de refuge ont parfois des problèmes de comportement en raison de la négligence, de la méconnaissance (du chien et des instincts) et des abus de leur famille. Ceux-ci se superposent à tout ce qui pourrait faire l’individu, comme la race et la lignée.

Le principal problème d’un chien de refuge est l’humain qui n’a pas réussi à le comprendre, ce qui a souvent engendré des comportements gênants. Le chien de refuge est un chien comme les autres, puisqu’il va s’adapter à ce qu’on lui propose. Malgré tout, des problématiques peuvent ressortir assez régulièrement, liées à cette situation. Voici donc les problèmes les plus courants que vous allez trouver chez un chien de refuge.

Les comportements destructeurs

Les comportements destructeurs peuvent avoir des origines différentes selon l’individu. En effet, suite à sa sortie de refuge, le chien peut tout simplement s’ennuyer. La destruction est une façon très agréable pour lui de passer le temps.

Cela peut également provenir d’une anxiété de séparation. Votre chien a alors peur de rester seul ! Même si vous ne vous connaissez pas depuis longtemps, cela peut arriver. Votre chien va alors détruire les objets que vous avez récemment touchés.

La malpropreté

Dans le refuge, le chien avait l’occasion de faire ses besoins où il le souhaitait, mais surtout quand il voulait. Pire même, on ne lui a peut-être jamais appris dans sa précédente famille. Votre chien peut également marquer la maison. Ce n’est pas une question de territoire, mais une façon de se rassurer grâce à des odeurs connues.

Le stress d’être dans un nouveau foyer peut également inciter le chien à faire ces besoins dans la maison. Le chien ne le fait pas exprès. Mettez-vous à sa place ! Feriez-vous vos besoins si vous ne vous sentez pas en sécurité ? Ou même devant des inconnus ? Cela nous vous intimiderait-il pas ?

L’obéissance

Beaucoup de chiens de refuge n’ont aucune base éducative. Les maîtres sont souvent désemparés de constater que le chien tire en laisse ou ne revient pas au rappel. Pas de panique, avec de la patience cela va s’arranger. Vous devez juste apprendre au chien ce qu’il ignore et lui laisser l’occasion de vous faire confiance !

La peur

En sortie de refuge, les chiens ne sont pas toujours à l’aise. Le traumatisme de l’abandon a des répercussions parfois profondes. De plus, le chien n’a peut-être jamais eu l’occasion de vivre des expériences positives en dehors du refuge. Il n’est donc pas anormal de constater des comportements liés à la peur chez le chien.

La socialisation

Certains chiens de refuge ne semblent pas ou peu socialisés. Effectivement, cela peut arriver. Le problème c’est que les bénévoles ne peuvent pas toujours faire des rencontres entre chiens. De plus, ses rencontres sont faites dans un milieu naturellement stressant (avec les aboiements par exemple). Cela n’aide pas le chien à faire des associations positives de ses congénères ou des humains. 

Ne parlons même pas de son historique ! Ce chien a-t-il été maltraité ? Ou a-t-il été laissé pendant plusieurs années seul dans le jardin sans voir personne en dehors de son ancienne famille ? Peut-être a-t-il eu des traumatismes ?

Cependant, dites-vous que peu importe le problème rencontré, si vous êtes patient et bienveillant le problème finira par partir. Les chiens de refuge ont besoin de repères fiables. L’adoption doit être un acte conscient afin d’éviter un retour au refuge. Enfin, gardez en tête que n’importe quel chien peut avoir des problèmes ! Cela n’est en rien spécifique au chien de refuge !

Plus d'infos sur : Pourquoi mon chien ne m'obéit pas. 
Petit BONUS en vidéo !

Article rédigé par :

Hélène

Rédactrice Canidélite par Nature de Chien

Partagez cet article :

Articles de la même catégorie

Reader Interactions

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in posts
Search in pages

Le dernier article du blog

Les 10 erreurs les plus courantes en éducation

Les 10 erreurs les plus courantes en éducation du chien : Après des milliers d'années de pratique, vous pourriez penser qu’éduquer un chien serait un processus ...

Vous connaissez le livre de Chloé Fesch?

P_ABC_CHIOT_v5ok.indd
logo-canidelite

Retrouvez-nous sur

YouTube-logo

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.