Haut

Mon chien est harceleur : comment faire ?

Si vous faites des balades collectives ou que vous allez dans des groupes facebook de balades canines vous avez peut-être déjà vu ce terme ou même peut être a-t-on déjà dit de votre chien qu’il était un harceleur. Cela n’a pas l’air d’être un compliment. Non bien sur que ça ne l’est pas.

Mais qu’est-ce que c’est un chien harceleur ?

Un chien harceleur est souvent un chien, qui bien que les autres congénères lui disent “non” de bien des façons, va alors continuer. C’est simple. Si un congénère lui dit non pour le jeu, non pour une interaction, non pour se faire renifler, le chien harceleur va continuer de proposer le comportement, parfois de façon virulente. Avez-vous déjà connu ce genre de comportement sur un chien ou même sur le votre ?

Vous ne serez alors pas étonné si je vous dis, que la situation peut alors dégénérée ou devenir très pénible pour les deux chiens. D’abord la “victime” qui va se mettre en détresse ou devenir violente et agressive pour se défendre. Mais aussi, pour le chien harceleur qui, on doit bien l’avouer, n’a pas l’air de se rendre compte de la situation et la gère très mal, voir pas du tout. En effet, l’ami canin non consentant ne lui donne pas ce que le chien harceleur veut, ce qui le rend frustré.

Evidemment, un chien peut être un chien harcelé dans une situation et être harceleur dans une autre puisque cela se produit à des moments précis donc sur l’instant. Il convient donc de faire attention aux interactions que l’on propose à son chien, car être harceleur comme harcelé n’est pas sain, ni pour l’un ni pour l’autre. Il est également intéressant de noter que “harceleur” n’est pas un trait de caractère. C’est une réponse émotionnelle sur un instant T.

Comment savoir si un chien se sent harcelé ?

Pour savoir si un chien se sent mal dans un groupe ou avec un autre chien, il suffit de les observer. Vous pourrez alors voir plusieurs choses. Des chiens qui jouent entre eux, vont généralement inverser les rôles, vont revenir vers l’autre. Maintenant, là où l’on doit être vigilant, c’est dès que la pression monte entre les chiens. Ils ont alors l’air de vouloir plus “se chercher”, leurs jeux peuvent ressembler à des “affrontements”. Et alors que l’un des chiens s’excitent l’autre va chercher à fuir, à s’éloigner de la situation.

On qualifie parfois la victime de mots dénigrants voir homophobes comme “c’est un fragile mon chien”, “il est trop sensible”, “c’est une tapette”. En réalité le chien victime agit de manière très saine, puisqu’il ne veut pas qu’il y ait un conflit. Les conflits ne sont pas bons pour la santé (vraiment je vous l’apprends ?) ! Ne sachant plus comment se sortir de cette situation il fuit, ne veut plus de contact avec l’autre au point de l’ignorer. Mais l’autre chien continue d’essayer de prendre contact de manière insistante. On peut alors parler de chien “harceleur” sur cet instant.

A partir de ces observations, vous constaterez que certains chiens vont harceler dans de rares situations, mais d’autres vont se révéler harcelants à chaque rencontre ou presque.

Comment un chien devient-il un chien harceleur ?

Avoir un chien harceleur est assez courant malheureusement et vous allez vite comprendre pourquoi. Comme tout comportement gênant, il est le fruit d’une adaptation du chien par rapport à des événements, des volontés de l’humain (souvent son maître) et des sensations qu’il ne maîtrise pas.

Voici les raisons qui font qu’un chien peut devenir harceleur :

  • Avoir un chiot qui ne fréquentera que des chiots, que des chiens joueurs ou harceleurs eux-mêmes. Votre chien va copier les comportements des autres chiens. Si ses seuls modèles ne sont jamais zen, calmes et qu’au contraire ils passent leur temps à jouer avec beaucoup d’énergie, se présentent mal pour dire bonjour, harcèlent les autres dans le jeu ou la communication. Votre chien a de fortes chances de devenir à son tour un chien “harceleur”.
  • Avoir un chien qui a eu des codes sociaux pour jouer et communiquer un minimum, mais qui n’a jamais plus rencontré d’autres chiens ou a de rares occasions. Le chien “harceleur” n’aura alors jamais eu l’occasion d’apprendre à s’arrêter avec l’autre chien.
  • Lui faire des rencontres non adaptées qui pourront l’encourager dans ce comportement. Un exemple simple me vient en tête. Lors des balades canines, on observe bien souvent des gros chiens harceler des chiens de plus petits gabarits. Ceux-ci se sentent vite dépasser et n’arrivent pas ou très peu à se faire comprendre. Le chien dit harceleur, se renforce alors dans ce comportement, puisqu’il ne comprend pas clairement qu’on lui dit stop.
  • Arrêter les phases de jeux avant même que les chiens n’aient fini de communiquer. Parfois, l’humain a tellement peur pour son chiot et son chien, qu’il ne va pas laisser son chien communiquer. Le résultat sera alors le même. Quand le chien rencontrera d’autres amis canins, il aura les codes pour dire bonjour, mais non pas pour se stopper. Si vous ne savez pas comment lire un chien ou comment il communique, je vous conseille vivement de vous faire aider par un professionnel du comportement aux méthodes bienveillantes et à jour de ces connaissances. Donc s’il vous parle de hiérarchie, partez en courant ! Vous pouvez également regarder cette vidéo : Hiérarchie mythe ou réalité !
  • Enfin, laisser son chien se faire harceler est également un bon moyen qu’il reproduise ces comportements sur d’autres chiens.

Avoir un chien harceleur est donc très banale si on connaît mal les besoins d’un chien et sa communication. Ce n’est pas normal d’avoir un chien qui communique mal. On peut ici se projeter en faisant un peu d’anthropomorphisme. Si vous vous êtes déjà retrouvé en situation et vous êtes fait harceler (j’ose espérer que vous ne harcelez pas les autres !), vous savez l’anxiété que cela provoque. Il est de votre devoir d’aider votre chien, qu’il soit victime ou “bourreau”. 

Comment aider un chien harceleur ?

Un chien harceleur ne le reste pas toute sa vie, si on l’aide à mieux gérer les rencontres. De plus, il est relativement pressant de se rendre compte de la situation, avant que le chien harceleur devienne réactif avec les congénères à force d’avoir été rejeté, harcelé, ou même blessé.

Pour aider un chien harceleur il faut avant tout :

  • Revoir les balades. En faire dans des lieux calmes où le chien va pouvoir s’extérioriser, renifler ou se poser sans l’arrivée d’un autre chien.
  • Choisir les rencontres que vous allez faire. Ne faites plus de sortie avec des chiens qui vont se laisser harceler ou qui vont courir dans tous les sens sans jamais s’arrêter. Ce n’est pas pour punir le chien, mais juste pour rééquilibrer ses interactions.
  • Pendant les sorties collectives, n’hésitez pas à rattacher votre chien et vous éloigner. Cela permet de le canaliser et surtout de faire redescendre la pression.
  • Apprenez à votre chien à se calmer. Pour ça, il suffit de récompenser tous les moments de calmes à la maison et en dehors quand cela est possible. Un moment de calme doit être une situation où votre chien est vraiment zen. Tous ses muscles doivent être relâchés. Il ne doit pas être en hyper vigilance.
  • Choisissez les partenaires de jeux de votre chien. Ils doivent être variés. Donc, avoir des chiens joueurs, mais qui savent s’arrêter et des chiens qui peuvent avoir un peu de répondant sans chercher pour autant le conflit.
  • Enfin, ne laissez pas votre chien se faire harceler. Si c’est le cas, demandez à l’autre maître d’éloigner son chien ou de le remettre en laisse. Vous pouvez tout à fait finir la balade les chiens attachés. Il n’y aura ainsi pas d’incident.

Votre chien a t-il déjà harcelé ?

Article rédigé par :

Hélène

Rédactrice Canidélite par Nature de Chien

Partagez cet article :

Articles de la même catégorie

Interactions du lecteur

Commentaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in posts
Search in pages

Retrouvez-nous sur

YouTube-logo

Le dernier article du blog

Obérythmée : faites de l’obéissance en musique !

Avez-vous déjà essayé de rendre l’obéissance plus fun ? Une expérience en musique vous tente t-elle ? L’obé rythmée est faite pour vous ! Pratiquer de ...

Nos collaborations

Découvrez notre méthode d'éducation 100% vidéo

chien-mode-emploi

Vous connaissez le livre de Chloé Fesch?

P_ABC_CHIOT_v5ok.indd
logo-canidelite

Retrouvez-nous sur

YouTube-logo

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.