Haut

Chien et enfant : Prévention morsure

Chien et enfant : Prévention morsure : Encore une fois, j’ai vu défiler sur mon fil d’actualité facebook, une vidéo glaçante d’une petite fille d’environ 6 ans et de son chien. Pas la peine de donner plus de détails, puisque peu importe la race du chien, il peut toujours y avoir un accident. Cela n’a rien à voir non plus avec le fait qu’un enfant ou un chien puisse être gentil ou méchant. En revanche, il y a une très mauvaise compréhension du chien dans les familles, ce qui conduit à de terribles accidents et ça chaque année.

Chien et enfant : Prévention morsure

Les chiffres

L’amour entre un chien et un enfant est souvent très grand ! Ce qui n’empêche pas les accidents bien au contraire. En 20 ans, on a pu constater que 33 personnes en France sont mortes à cause d’une morsure de chien. Constat alarmant quand on sait que plus de 90% des morsures pourraient être évitées. Sur ces 33 personnes, 22 avaient moins de 15 ans, 16 avaient moins de 5 ans. Cela prouve que les enfants sont concernés par ce problème. Chaque année, des milliers de personnes se font hospitaliser suite à des agressions canines, dont beaucoup d’enfants.

Une étude a d’ailleurs été mise en place par l’Institut de Veille Sanitaire (INVS) avec l’aide de l’association vétérinaire comportementalistes Zoopsy. Cette étude a révélé que :

  • 78% des cas, le chien mis en cause était connu de la victime. Dans ce chiffre 36% des cas étaient le chien de la famille de la victime.
  • 69% des cas n’avaient jamais mordu avant
  • pour 64% des morsures faites sur des enfants de 0 à 4 ans et 78% pour les enfants de 5 à 9 ans, la morsure s’est faite quand un adulte n’était pas présent.
  • 64% des enfants sont mordus au niveau du visage et du crâne, alors que les adultes sont plus touchés au niveau des bras.
  • dans 42% des cas et d’après les témoins, le chien a mordu sans raison apparente ou encore parce que l’enfant l’avait surpris ou énervé.

Ces chiffres sont plus qu’alarmant. Cela montre une nouvelle fois à quel point le chien est un être mal compris à qui ont fait endosser beaucoup de responsabilités. Il y a des pistes qu’il faut pouvoir connaître, afin de prévenir une morsure.

Connaître la nature du chien

Plus on connaît le chien, mieux on se prépare à vivre en harmonie avec lui. Connaître sa nature c’est le voir tel qu’il est. Il n’est pas une peluche, mais il n’est pas un monstre sanguinaire non plus. Un chien n’est pas un dispensaire à caresses, il ne devrait donc pas subir vos envies et vos manques de reconnaissances et d’amour.

La plupart des chiens n’aiment pas les caresses et aiment encore moins se faire enlacer. Aujourd’hui la fonction principale de nos chiens est de nous tenir compagnie. Ce qui veut dire que dans la pensée populaire, le chien est là pour nous apporter du réconfort, accompagner nos peines et nos joies ou nous aimer de façon inconditionnelle. Pourtant, la caresse ou le câlin n’a pas la même signification pour nous que pour nos chiens !

En effet, cette relation différente vis-à-vis des caresses engendre souvent un problème dans les rapports chien et humain. Beaucoup de chiens apprennent à tolérer les caresses dans la vie de tous les jours. Pourtant, votre chien peut ne pas avoir envie d’être touché ! Ces raisons peuvent être nombreuses et propres à chaque chien, mais on peut en citer quelques-unes :

  • le chien n’aime tout simplement pas
  • la personne qui veut le caresser lui est inconnue
  • la personne ne lui demande pas son avis et est insistante
  • le chien veut être tranquille ou veut dormir
  • le chien est occupé et ne veut pas être dérangé
  • peut être a-t-il mal aujourd’hui ? Mal de ventre, mal de dos…
  • l’endroit caressé n’est pas le bon
  • la caresse n’est pas faite de la bonne façon
  • le chien est sensible au touché et vous n’êtes pas délicat
  • le chien a peur même si vous ne le voyez pas et que vous êtes bienveillant !

C’est une liste non exhaustive bien évidemment. Les raisons peuvent être tellement diverses et variées qu’on ne peut pas faire de listes précises. Par contre, on peut se référer à nos propres ressentis. Quand on est malade, certains d’entres nous préfèrent s’isoler d’autres préfèrent avoir de la tendresse de la part de leur famille, mais ne l’accepteront pas de quelqu’un d’autre. De même, que votre humeur pourra influencer votre manière de vous comporter dans la journée avec les personnes que vous côtoyez ! Peut-être même êtes-vous du genre à adorer les câlins de vos enfants, mais pas ceux des enfants des autres ?

Ces pistes de réflexions sont là pour vous montrer à quel point les chiens sont dotés de sentiments que l’on devrait plus prendre en compte et respecter lorsque l’on est en contact avec eux. Je ne blâme personne, je vous pousse tout simplement à voir votre chien autrement que comme un dispensaire à caresses (si jamais c’est ainsi que vous le voyez !)

L’amour ne doit pas être égoïste. L’amour doit être un partage bien vécu des deux côtés. Si ce n’est pas le cas, c’est qu’il y a un trouble dans la relation, qui peut amener à du non-respect et donc à une mésentente. Les chiens possèdent tout un panel de communication pour nous montrer leur désaccord. Mais, celui-ci est souvent ignoré des propriétaires de chiens et de leurs enfants.

Les signaux d’apaisement

Dans son langage canin, le chien va émettre ce qu’on appelle des signaux d’apaisement. Ce sont des signaux qui sont destinés bien souvent à éviter un conflit entre chien ou entre chien et humain. Ils peuvent être émis également pour prévenir d’un malaise ou d’une tension. Parmi ces signaux vous pouvez voir votre chien :

  • bailler
  • se lécher les babines
  • détourner la tête au moment où vous le touchez
  • cligner des yeux
  • se lécher la truffe
  • etc

Ces signaux sont assez subtils surtout si on ne les connaît pas. Pourtant, ils sont faciles à identifier et ces mimiques permettent au chien de montrer son inconfort sur le moment. Plus que des mimiques ce sont des formules de politesse avant de nous envoyer un message plus fort comme grogner ou même mordre. Oui en tant qu’être totalement sociable, votre chien vous envoie des messages vous signifiant que la situation dans laquelle vous le mettez ne lui convient pas.

Il existe bien d’autres signaux que vous pouvez voir ici : les signaux d’apaisement.

Ce qu’il faut garder en tête, c’est que si vous ne les connaissez pas, que vous n’en tenez pas compte et que vous ne les apprenez pas à vos enfants, vous risquez un jour d’être surpris par une réaction naturelle de votre chien.

Apprendre aux enfants

Expliquez également aux enfants que votre chien n’a pas à subir les caresses, est très important. C’est à vous en tant qu’adulte de protéger vos enfants et votre chien. Préserver leur relation est un indispensable pour une bonne cohabitation. Les jeunes enfants ne sont pas toujours délicats et même s’ils ne sont pas malveillants, le chien n’a pas à subir les contacts dont il ne veut pas.

Tous les enfants peuvent apprendre. S’ils sont beaucoup trop jeunes pour faire la différence entre une caresse et une tape, il ne tient qu’à l’adulte responsable de ne pas les laisser seuls et d’aider à établir de bon contact. C’est l’adulte qui doit gérer la situation quoi qu’il arrive.

Votre chien peut être le plus gentil du monde, cela ne le rend pas infaillible. Et même s’il est ultra tolérant, pourquoi le laisser subir une situation dont il ne veut pas ? Les chiens ne sont pas des peluches ! Rendez cette gestion de contact ludique en faisant faire aux enfants des dessins sur : ce qu’il faut faire ou ne pas faire.

Les 10 règles d’Or pour une bonne cohabitation

Voici des règles principales pour établir une bonne relation et surtout un respect mutuel pour éviter les accidents :

  • 1. Je ne laisse jamais mon chien seul avec un enfant, même si les deux se connaissent et sont gentils. On évite donc de laisser la chambre des enfants en accès libre au chien.
  • 2. Je m’assure de la bonne santé de mon chien. En effet, une maladie ou une douleur peut modifier son comportement.
  • 3. J’apprends à connaître les signaux d’apaisement du chien ou à lire son stress.
  • 4. Si je constate des signes de stress je n’hésite pas à éloigner l’enfant et le chien
  • 5. Je m’assure que mon chien est toujours un endroit où il se sentira en sécurité et où il pourra s’y réfugier à tout moment
  • 6. Je ne force jamais le contact entre mon chien et un humain, peu importe qui est cet humain.
  • 7. Je ne punis pas mon chien qui grogne. En effet, le grognement est une marque de politesse afin d’éviter un conflit. Si votre chien grogne, il vaut mieux le comprendre et travailler en amont que de le punir. Vous éviterez ainsi que votre chien passe directement à la morsure la prochaine fois, car il aura compris que prévenir ne sert à rien.
  • 8. Je ne laisse pas les enfants s’approcher du chien qui mange, qui joue ou qui veut dormir. Il a le droit à la tranquillité et l’enfant à la sécurité.
  • 9. Je peux apprendre à mon chien que l’approche d’un humain (enfant ou adulte) est toujours synonyme de quelque chose de cool (ajout de friandise par exemple)
  • 10. J’apprends à mon chien qu’il peut s’éloigner, si une situation lui est inconfortable.

Chaque cas de morsures est différent. Mais sachez qu’un chien qui a mordu a souvent prévenu sans que l’on s’en rende compte. De plus, un chien qui a mordu ne re-mordra pas, si on s’attaque à la cause de cette morsure. Vous pouvez également apprendre quelques règles à vos enfants comme :

  • 1. On laisse le chien tranquille lorsqu’il dort, qu’il mange ou joue avec un objet. Je n’accorde pas d’attention à un chien qui est excité.
  • 2. On ne saute pas sur un chien, on ne lui tire pas les oreilles, les poils ou la queue.
  • 3. Si un chien me courre dessus, je ne le regarde pas dans les yeux, je ne dois pas crier, mais je peux lui tourner le dos.
  • 4. Je ne dois jamais toucher un chien inconnu et le mieux est de toujours demander l’autorisation à un adulte.
  • 5. Si je veux caresser un chien, je ne vais pas à lui. Je l’appelle et l’invite à venir. S’il ne vient pas, je n’insiste pas. S’il vient je peux avancer ma main doucement vers son cou et le gratouiller un peu. Toujours sous la surveillance d’un adulte.

Comment réagir en cas d’accident ?

Si malgré vos précautions (ou non d’ailleurs) votre chien a mordu un enfant, vous devez avant tout vous occuper de la victime. Assurez-vous que la plaie est superficielle. Dans tous les cas, vous devez emmener l’enfant voir un médecin, afin de s’assurer que la morsure n’est pas plus grave que ce qu’elle en a l’air. Un vaccin antitétanique peut être demandé par les urgences ou le médecin. C’est tout à fait normal.

Pas besoin de battre le chien. Cela ne sert à rien et votre chien ne comprendra pas. En revanche, attardez-vous sur les circonstances de l’accident. Car ces circonstances ne devront pas se reproduire ou devront être travaillées en amont.

Légalement, toute morsure de chien doit être déclarée en mairie. Ce protocole oblige le propriétaire à faire suivre son chien par le vétérinaire. Une évaluation comportementale peut également être exigée par le maire ou le préfet.

Enfin, n’en voulait pas au chien ni à l’enfant. Des accidents arrivent par manque de prudence ou de connaissance. C’est un sujet délicat, mais qu’il convient d’aborder. Chacun est responsable de son chien comme de ces enfants. A nous en tant qu’adulte de rester toujours vigilant. Enfin, si vous pensez qu’un chien reste un chien et qu’il a le droit de subir les enfants, je vous conseille de prendre une peluche !

Article rédigé par :

Hélène

Rédactrice Canidélite par Nature de Chien

Partagez cet article :

Articles de la même catégorie

Interactions du lecteur

Commentaires

  1. Laure a écrit

    Article super intéressant.
    Je ne peux que valider le contenu. J’ai moi même suivi une formation PECCRAM afin de pouvoir sensibiliser ce jeune public !!
    J’espère pouvoir intervenir dans les écoles, centres de loisirs etc !
    Cela éviterait bien des accidents et surtout de « catégoriser » les chiens comme des méchants !!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in posts
Search in pages

Retrouvez-nous sur

YouTube-logo

Le dernier article du blog

Les 10 problèmes de comportement les plus courants chez le chien

Les 10 problèmes de comportement les plus courants chez le chien : Le  comportement des chiens est souvent mal compris par les propriétaires de chiens. Un ...

Nos collaborations

Découvrez notre méthode d'éducation 100% vidéo

chien-mode-emploi

Vous connaissez le livre de Chloé Fesch?

P_ABC_CHIOT_v5ok.indd
logo-canidelite

Retrouvez-nous sur

YouTube-logo

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.