Haut

Comment se faire obéir d’un chien têtu ?

Comment se faire obéir d’un chien têtu ? Votre adorable chien fait sa tête de cochon ? Ou peut-être est-il têtu comme une mule ? Vous lui demandez quelque chose et il ne le fait pas ? Vous vous fâchez et toujours rien ? Le fait-il exprès ? Votre chien serait-il têtu ?

Comment se faire obéir d’un chien têtu ?

Qu’est-ce qu’un chien têtu ?

Ce que l’on désigne par chien têtu est souvent un chien désobéissant. Le mot têtu est en fait une étiquette que l’on met à toutes les sauces, un peu comme le mot “dominant”. Ce qui est mal compris est souvent étiqueté et en plus à notre profit ! En effet un chien “dominant” avec son maître parce qu’il le grogne… est si on réfléchit un chien non pas dominant, mais mal à l’aise et ayant une mauvaise relation avec son maître.

De même un chien têtu peut être beaucoup de chose. Têtu est donc un raccourcis qui nous empêche d’analyser la situation et qui nous empêche souvent de nous remettre en question. Si on commence à réellement s’intéresser au comportement des chiens, on se rend vite compte qu’il y a souvent un fossé entre ce que l’on croit observer et la réalité. Tout ça pour une bonne raison : nous n’avons pas de point de vue omniscient. Donc non seulement nous ne savons pas tout, mais nous influençons la vie de nos chiens par nos attitudes, nos pensées et nos buts.

Penser que notre chien est têtu est donc une croyance bien ancré admise par beaucoup à cause des attitudes que va proposer le chien. Un chien têtu est un chien dispersé et souvent mal compris. Il n’est souvent pas “obéissant” et ne cherche pas à venir coller son maître ou lui faire plaisir. Il y a donc une différence entre l’observation et l’interprétation. C’est tout à fait humain.

De têtu à motivé

Un chien ne peut donc être à proprement parlé têtu. C’est le plus souvent une erreur d’interprétation. En effet, il y a plusieurs circonstances qui nous montrent qu’un chien n’est pas têtu, mais mal compris :

  • L’incompréhension : Le plus souvent, un chien dit têtu est un chien qui n’a pas compris la demande de l’humain. En tant qu’humain nous sommes bourrés de comportements et d’attitudes incohérentes. Nous parlons souvent beaucoup trop. En cours d’éducation j’ai parfois l’impression de me retrouver avec des dictionnaires de synonymes avec des ordres dit rapidement à la suite les uns des autres : “Médor vient, ici, au pied, par là, hey, non, je suis là, aller !!”. Autant d’informations qui ne sont pas claires et que le chien va peu à peu arrêter d’écouter, car il ne comprend pas. En plus de notre parole, rentre en jeux les gestes qui ne sont pas les mêmes, votre humeur bien trop changeante… autant de raisons qui vont faire que votre chien ne fera pas ce que vous attendez de lui. Vous penserez alors qu’il est têtu et ne veut pas faire ce que vous lui demandez.
  • La motivation : Celle-ci est une part très importante dans l’éducation du chien. On ne motive pas assez les chiens. D’ailleurs, c’est un gros apprentissage que l’on fait chez la plupart des maîtres, car c’est plus naturel chez l’humain de punir que de penser à motiver. C’est bien dommage, car cela fragilise la relation maître chien. Un chien peut être motivé à revenir vers vous parce que vous avez son jouet. Ou alors il peut être motivé à s’éloigner, puisque quand vous l’appelez vous le fâchez ! Rappelez-vous enfant, si vous aviez fait une bêtise et que vos parents vous appelaient pour vous gronder ! Aviez-vous envie de revenir vers eux ? Ou faisiez-vous tout pour retarder l’inévitable ? Pour que votre chien soit motivé quand vous lui demandez quelque chose, il doit vous associer à quelqu’un de positif et en qui on peut avoir confiance. Et surtout, en dehors de l’éducation bienveillante, vous devez respecter les besoins de votre chien. Je rappelle qu’un chien doit être sortie tous les jours de chez lui, même si le maître a un jardin, qu’il doit pouvoir rencontrer des congénères et être stimulé autant physiquement que mentalement. Si ses besoins la ne sont déjà pas respectés il est normal que votre chien soit “têtu”, car vous ne comblez pas ces besoins de bases.
  • La personnalité de votre chien et son vécu : ici je parle de ces chiens qui semblent indépendant et ne lèvent même pas un oeil vers leur maître. Ils ont l’air d’être dans leur bulle comme ci rien d’autre n’existait. C’est encore une affaire de motivation qui peut être lié au vécu du chien (abandon, maltraitance, mauvaise relation maître/chien, etc). Il faut alors prendre le temps de tout analyser pour travailler sur la relation qu’entretient le maître avec son chien. De même vous avez pu créer un chien têtu avec vos incohérences. L’exemple qui me vient immédiatement en tête est celui de la friandise. Si vous avez demandé plusieurs fois le « assis » à votre chien alors qu’il connaît la position et qu’il ne veut pas la faire. Et qu’au bout de plusieurs fois vous lui sortez une friandise, vous récompensez alors son « attente ». Il attendra alors toujours plus avant de faire ce que vous attendez, car il attendra la friandise. Pour ne pas vous faire avoir avec ça, vous pouvez relire notre article à ce sujet : Les friandises comment ne pas en être dépendant.

Alors comment réagir ?

À force de lire nos articles, vous savez qu’il faut d’abord cibler le “pourquoi” avant de travailler avec le “comment” ! Donc posez-vous les bonnes questions comme :

  • Si ce chien n’est pas têtu pourquoi a-t-il ces comportements ?
  • Êtes-vous assez clair dans vos gestes et vos indications ? Ou avez-vous tendance à n’utiliser que l’un ou que l’autre à répétition ?
  • Peut-être pensez-vous lui avoir appris quelque chose en lui montrant tous les jours, mais qu’en réalité il n’a rien appris car pour lui il n’y avait pas de sens ?
  • Que s’il vous donne la patte au lieu de se coucher c’est parce qu’il n’a pas compris ou qu’il a peur de se mettre dans cette position ?
  • Que s’il ne revient pas au rappel c’est avant tout parce qu’il ne sort pas assez ou que vous êtes trop sur son dos ?

Des questions il peut y en avoir par centaine, selon les contextes. Chaque réponse vous donnera un indice de compréhension qui vous aidera à proposer quelque chose plus adapté à votre chien pour améliorer votre relation et ces comportements.

De plus, rien ne sert de vous énerver contre votre chien. Les chiens sont très pacifistes et cherchent la plupart du temps à éviter les conflits. Il ne comprendra pas non plus cette punition. Il vous considérera simplement pour quelqu’un d’impulsif en qui on ne peut pas toujours avoir confiance. Rien ne justifie la violence qu’elle soit banalisée ou non sur un chien !

Alors, ne collez pas d’étiquette à votre chien ! Restez observateur et remettez-vous en question. C’est quelque chose de sain autant pour vous que pour votre chien. Posez-vous, respirez un bon coup, souriez et redemandez avec plus de clarté. Mieux, faites-vous accompagner par un éducateur comportementaliste canin aux méthodes bienveillantes !

Article rédigé par :

Hélène

Rédactrice Canidélite par Nature de Chien

Partagez cet article :

Articles de la même catégorie

Interactions du lecteur

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in posts
Search in pages

Retrouvez-nous sur

YouTube-logo

Le dernier article du blog

La frustration chez le chien !

La frustration chez le chien ! La frustration, cette émotion difficile à contrôler si on ne l'a pas appris ! Vous la connaissez ? Et votre ...

Nos collaborations

Découvrez notre méthode d'éducation 100% vidéo

chien-mode-emploi

Vous connaissez le livre de Chloé Fesch?

P_ABC_CHIOT_v5ok.indd
logo-canidelite

Retrouvez-nous sur

YouTube-logo

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.