Haut

Les friandises : comment faire pour ne pas en être dépendant ?


Beaucoup d’animaux, dont les chiens, sont éduqués avec des récompenses alimentaires. D’ailleurs, c’est ce qui est le plus facile à utiliser. Et c’est la récompense la plus exploitée pour faire des spectacles et des films peut importe l’espèce. C’est pour que l’animal puisse associer ce qu’on lui demande de façon la plus positive possible, mais aussi parce que c’est un renforçateur très profond pour la plupart des animaux.

Pour autant, utiliser la friandise fait parfois très peur quand on parle d’éducation du chien. Et c’est essentiellement parce que les propriétaires ont peur d’être dépendant de la friandise face à leur chien ! En clair, ils ont peur de devoir “négocier” sans arrêt avec leur et de devenir un frigo. Alors, comme faire pour ne pas être dépendant, tout en faisant plaisir à son chien ?

Principes d’apprentissage du chien

Afin de ne pas tomber dans le piège de la dépendance des friandises, il faut d’abord connaître les principes d’apprentissage du chien.

Pour commencer, l’apprentissage est un ensemble de processus de mémorisation mis en oeuvre par le chien. Il mémorise donc des indications dont il pourra se resservir selon le contexte. Il existe plusieurs sortes d’apprentissages chez le chien :

  • Le conditionnement classique, c’est le premier type d’apprentissage dans lequel l’organisme du chien répond à un stimulus environnemental. C’est un comportement réflexe donc l’action du chien n’est pas volontaire. Par exemple, le chien qui bave en voyant sa gamelle.
  • Le conditionnement opérant, produit un comportement volontaire de la part du chien. Comme donner la patte pour avoir une friandise ou une caresse. Le chien choisit donc de donner sa patte afin d’obtenir quelque chose.
  • Le chien peut apprendre par imitation. En observant un congénère, il remarque que celui-ci s’assoit pour avoir sa gamelle, il fera donc la même chose. Lors de cet apprentissage, le chien ne prendra pas en compte tout l’environnement, il ne regardera que son congénère. En revanche, il peut également imiter par observation. Il prendra alors en compte tous les éléments. Ici c’est l’humain qui faisait une demande, le chien qui fait et ensuite qui est récompensé.
  • Il peut apprendre par habituation. Cet apprentissage consiste à “habituer” le chien à quelque chose, en le faisant de façon répétée ou prolongée. L’apprentissage par habituation va plus vite, si cela est associé à quelque chose de positif pour le chien.
  • Enfin, un apprentissage latent. Celui-ci se met en place sans renforcement. Par exemple, le chien va dans le jardin et remarque une niche. Il n’est pas encouragé à y aller. Mais, si quelques semaines après, il se retrouve dans le même jardin alors qu’il pleut, le chien pourra alors se souvenir de la niche et aller s’y réfugier.

La friandise ne doit pas être donnée n’importe quand

Revenons à nos friandises. Le premier principe quand on l’utilise, est qu’elle ne doit pas être donné tout le temps, ni à chaque demande du chien. Cela demande un peu d’organisation. Je vous déconseille donc de :

  • Donner une friandise gratuite tout le temps. Cela n’est pas bon pour la santé du chien, mais vous risquez de créer un contexte où certains chiens réclament en aboyant par exemple ou en étant très insistant, en sautant sur leur maître.
  • Ne donnez pas non plus si votre chien a insisté. Si non il y a fort à parier qu’il insistera encore plus la prochaine fois. Donnez-lui donc lorsqu’il est calme.
  • Enfin l’erreur de beaucoup de personnes est de leurrer le chien à la friandise et de retirer celle-ci du jour au lendemain, avec comme conséquence un chien qui ne semble rien vouloir faire sauf si vous avez une friandise.

Comment retirer la friandise

Voici les 3 étapes principales à franchir avant de retirer la friandise de l’apprentissage. Il est important de comprendre que ces étapes devront être franchies pour tout apprentissage qui aura nécessité une récompense alimentaire. Pour expliquer ces étapes, je vous propose de prendre l’exemple sur l’indication “assis” :

1 – La friandise en main et la main devant la truffe, je fais un geste en passant doucement au-dessus de la tête du chien. Le chien bascule en arrière, il s’est assis alors je lui donne ma friandise. L’exercice se doit d’être répété autant de fois, que nécessaire afin que le chien sache que c’est le fait de s’asseoir qui est récompensé. A partir du moment ou le chien comprend, on pourra alors placer le mot “assis” en même temps que le chien s’assoit. C’est pour que le chien puisse associer l’indication verbale avec le geste et la friandise. Cet apprentissage devra se généraliser à d’autres situations : par exemple en dehors de la maison ou avec des stimulations. L’apprentissage doit être progressif, pour ne pas mettre le chien en échec.

2 – Une fois qu’on est sûr que le chien connaît le “assis”, on peut alors commencer l’étape suivante. Le chien durant cette étape va comprendre que même si vous n’avez pas la friandise directement dans la main qui le leurre, il sera tout de même récompensé. Pour ça, préparez votre friandise dans la main qui ne leurre pas. Appelez votre chien, leurrez le pour la position assis. Dès qu’il est assis, félicitez-le avec un oui et donnez-lui la friandise grâce à l’autre main. Votre chien enregistre alors, que la main qui leurre n’a pas toujours la récompense. Il est donc quand même valorisé. C’est très important. Vous pouvez alors répéter cet exercice régulièrement. Par la suite, vous pouvez même faire légèrement patienter votre chien avant de lui donner la friandise (de 3 ou 4 secondes) tout en lui disant “ouiiii” ou “c’est bien”.

3 – La deuxième étape est très importante et doit être respectée avant de passer à celle-ci. Une fois que votre chien a compris que la friandise ne venait pas forcément de la main qui leurre/fait le geste, vous pourrez alors très progressivement sur plusieurs jours et parfois plusieurs semaines, retirer la friandise. Pour ça, récompensez votre chien une fois sur deux, puis une fois sur trois, une fois sur quatre, jusqu’à disparition de la friandise. Bien évidemment, cela ne doit pas vous empêcher de récompenser verbalement votre chien ou par la suite de le récompenser avec un jouet. L’important est que le chien se sente valorisé et pas perdant du jour au lendemain, au risque qu’il ne veuille plus s’asseoir sur demande.

Vous pouvez donc remplacer les friandises par un jouet, mais aussi par des friandises de valeur inférieure aux yeux de votre chien. La gamme de friandises Hamiform a d’ailleurs un large choix à ce sujet, c’est pourquoi nous l’utilisons dans nos centres Canidelite par Nature de Chien. A vous de bien connaître votre chien afin de lui choisir les friandises qui conviendront.


A retenir : soyez donc patient et aller au rythme de votre chien. Allez trop vite, c’est risquer d’avoir des fondations trop fragiles pour tenir sur le long terme ! De plus, c’est en observant votre chien que vous arriverez à mieux le comprendre. Alors, maintenant à vous de jouer !

Article rédigé par :

Hélène

Rédactrice Canidélite par Nature de Chien

Partagez cet article :

Articles de la même catégorie

Reader Interactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in posts
Search in pages

Retrouvez-nous sur

YouTube-logo

Le dernier article du blog

Les dangers de la friandise gratuite

Comme beaucoup de propriétaires vous donnez peut-être des friandises gratuites à votre chien. Vous avez peut-être l’habitude de donner quelques restes de table. Vous savez que ...

Nos collaborations

Découvrez notre méthode d'éducation 100% vidéo

chien-mode-emploi
logo-canidelite

Retrouvez-nous sur

YouTube-logo

Connaissez-vous le livre de Chloé Fesch?

Découvrez-le maintenant !

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.