Haut

Mon chien n’aime pas les friandises : que faire ?


La récompense alimentaire est souvent au coeur des conversations quand il s’agit d’éduquer un chien ! Chez la plupart des chiens, une simple croquette suffira à le motiver pour apprendre. Mais que faire quand son propre chien n’aime pas les friandises ? Et si je vous donnais des pistes ?

Mon chien n’aime pas les friandises : que faire ?

1/ Votre chien est stressé

Tout comme chez l’être humain, un chien peut être tellement stressé que la prise de nourriture lui est impossible. Un chien envahi par son stress n’est pas en capacité de manger, car pour pouvoir manger, il faut se sentir à l’aise dans son environnement.

Un chien stressé peut alors :

  • saliver et haleter de façon excessive
  • se bloquer et ne plus avancer
  • avoir des comportements agressifs
  • faire de la stéréotypie (mouvement répétitif et constant)
  • perdre des poils de façon excessive
  • avoir des plaies de léchages souvent au niveau des pattes et de la queue
  • avoir des réactions exagérées et être agité
  • ne pas vouloir manger
  • se cacher ou essayer de se cacher

Pour que votre chien accepte la friandise, il est donc nécessaire d’évaluer sa zone de confort. Celle-ci est déterminée par votre chien, selon la distance qui le rapproche ou l’éloigne de ce qui lui fait peur ou le stress (cela peut être un autre chien, comme un humain, une voiture, un bruit, etc.). Son cerveau se bloque alors sur ce qu’il perçoit comme étant menaçant. C’est votre rôle d’éloigner votre chien de ce stress et de le travailler en amont dans sa zone de confort, là où il sera détendu.

Plus vous allez vous éloigner de ce qui stresse votre chien, plus vous allez rentrer dans sa zone de confort. Vous pourrez alors observer votre chien se détendre et agir de nouveau normalement. C’est à ce moment que vous pourrez alors le travailler et lui proposer de nouveau une friandise.

Attention, si le stress est chronique, c’est mauvais voir dangereux pour la santé du chien. Il sera alors nécessaire de faire appel à un professionnel de l’éducation et du comportement canin pour déterminer si un traitement médical est nécessaire. De plus, il n’y a pas que le stress qui rentre en jeux, mais tout le panel d’émotions du chien. En effet, l’excitation, le stress et l’anxiété peuvent également amener un chien à refuser de la nourriture.

2/ Problème vétérinaire ou trouble alimentaire

Votre chien peut aussi avoir un problème médical sous-jacent. Seul un vétérinaire pourra alors vérifier son état de santé. On le remarque souvent chez le chien qui d’habitude aime les friandises et du jour au lendemain n’en veut pas. Mais son hyporexie sera alors liée à d’autres symptômes comme par exemple des vomissements, de la fièvre ou de la diarrhée.

Sans parler de gros problème de santé, votre chien peut tout simplement avoir un trouble alimentaire qui peut être lié à :

  • ses hormones (exemple : chienne en chaleur)
  • sa fatigue
  • si c’est un chiot, il a peut-être peur de goûter de nouvelles choses car pas habitué
  • il aimerait plutôt goûter votre nourriture
  • la présence d’autres chiens

Il faut donc identifier et travailler avec la racine du problème avant de chercher d’autres facteurs de motivation.

3/ Vos friandises ne sont pas assez gourmandes !

Le chien possède 1600 bourgeons gustatifs en moyenne, contre 9000 chez l’être humain. Ses papilles gustatives sont largement compensées par son odorat. Le chien peut sentir et analyser des odeurs jusqu’à 1 million de fois plus diluées que ce que pourrait faire l’humain. On oublie donc bien souvent que même si l’espèce canine a moins de papilles gustatives que l’homme, cela ne l’empêche pas d’avoir des préférences de goût.

Cette préférence a un lien direct avec sa motivation. En effet, si celle-ci est minime face à une odeur de gibier, votre chien ne s’y intéressera pas. C’est à votre chien de choisir ce qu’il aime. La friandise doit également se faire rare pour augmenter sa valeur, suivant l’utilisation que vous comptez en faire. En outre, si vous donnez des friandises tous les jours sans contexte précis, votre chien ne sera pas intéressé par celle-ci le jour où elle vous sera vraiment nécessaire.

Pour savoir si votre chien aime vraiment ses friandises, vous pouvez en prendre plusieurs, et lui proposer chacune d’entre elles éparpillées au sol. Si votre chien est gourmand, il les mangera certainement toutes ! Mais, si c’est un chien délicat du palet et de l’odorat, il prendra plus de temps pour choisir !

Nous sommes souvent confrontés à ce problème en tant qu’éducateur canin. Car, même si on peut enseigner à un chien sans friandise, elles restent un marqueur très fort et très rapide pour positiver un apprentissage. Dans nos centres Canidelite, nous avons donc opté pour des friandises de différentes tailles et différentes saveurs de chez Hamiform.

4/ Comment choisir ces friandises ?

Comme je vous le disais, dans nos centres Canidelite par Nature de Chien, nous avons choisi les friandises de la marque Hamiform. Je vais vous expliquer les critères qui nous ont permis de choisir cette marque, afin que vous puissiez par la même occasion savoir choisir les vôtres :

  • Les friandises sont pratiques. En effet, elles sont petites et ne collent pas aux doigts, que ce soit en été comme en hiver.
  • Elles sont sèches et n’ont pas d’odeur désagréable, cela ne dégoûte donc pas les utilisateurs. Ce qui n’était pas le cas avec les petits bouts de gruyères que nous utilisions.
  • Elles se conservent très bien, même le paquet ouvert. Cela évite de jeter un paquet déjà ouvert plusieurs jours avant. Ce qui n’était pas le cas quand nous prenions des produits non déshydratés.
  • Elles sont appétentes pour les chiens.
  • Il existe plusieurs goûts (poulet, saumon, boeuf, etc) ce qui permet de faire plaisir à tous les chiens.
  • Chaque gamme de friandises est adaptée à l’âge ou au poids de votre chien.
  • Nous y avons trouvé des gammes différentes comme celles spécifiques à l’éducation, celles pour les chiens très actifs, ou encore celles pour l’hygiène bucco-dentaire du chien.
  • Enfin, les friandises sont déjà conditionnées dans des boîtes. C’est très pratique pour les ranger en toute sécurité.

Je rappelle que les friandises sont comme des compléments alimentaires. Le chien ne doit donc pas en abuser.

A retenir : les friandises doivent être adaptées à votre chien. Le mieux est de lui faire choisir celles qu’il préfère. Elles ne doivent pas être données de façon abusive. Enfin, si malgré tous ces conseils votre chien ne veut toujours pas de friandises, sachez qu’il existe d’autres moyens de motiver son chien. On peut motiver son chien grâce à la voix, à la caresse, au jouet ou le simple fait de laisser partir son chien.

Article rédigé par :

Hélène

Rédactrice Canidélite par Nature de Chien

Partagez cet article :

Articles de la même catégorie

Interactions du lecteur

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in posts
Search in pages

Retrouvez-nous sur

YouTube-logo

Le dernier article du blog

La frustration chez le chien !

La frustration chez le chien ! La frustration, cette émotion difficile à contrôler si on ne l'a pas appris ! Vous la connaissez ? Et votre ...

Nos collaborations

Découvrez notre méthode d'éducation 100% vidéo

chien-mode-emploi

Vous connaissez le livre de Chloé Fesch?

P_ABC_CHIOT_v5ok.indd
logo-canidelite

Retrouvez-nous sur

YouTube-logo

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.