Comment apprendre à mon chien à aimer sa niche

N'hésitez pas à partager ce post !

Après avoir aménagé votre jardin et y avoir placé une jolie niche pour votre chien, vous vous êtes rendu compte qu’il ne voulait pas y aller ! Quel gâchis ! Vous aimeriez qu’il y rentre tout de même. Et si je vous disais que ça s’apprend ? Alors comment faire comprendre à votre chien que sa niche est quelque chose d’agréable ? Allez, suivez le guide !

Comment apprendre à mon chien à aimer sa niche

1/ S’assurer que le chien puisse dormir en extérieur

La première chose à se demander quand on souhaite que son chien dorme dans sa niche, est “est-ce que mon chien peut dormir en extérieur ?”

En effet, tous les chiens ne peuvent dormir en extérieur. Cela dépend grandement de la race, ou dans l’environnement dans lequel il a grandi. On ne peut pas exiger d’un chien qui a grandi dans une maison d’aimer sa niche du jour au lendemain et de lui imposer. Si un chien a besoin d’un cadre, celui-ci doit être rassurant, mais aussi apprit.

De plus, vous devez vous assurer, que votre chien ait une carrure adaptée à la vie en extérieur, qu’il n’ai pas de problème de santé particulier, qui nécessiterait qu’il reste à l’abri dans une maison. Certains chiens ont la peau ou le poil trop fin, trop ras, ce qui ne les prédisposent pas à vivre en extérieur. On peut prendre l’exemple classique du berger allemand qui peut vivre généralement très bien en extérieur, alors qu’un chihuahua aura tendance à mal le supporter. Chaque chien étant différent, on ne peut donc que faire une généralité, cela ne veut pas dire que le chien n’appréciera pas sa niche pour autant.

Pour se faire, l’apprentissage se fera à l’apparition des beaux jours. Votre chien n’aura ainsi, aucun choc thermique, et il aura le temps de s’habituer aux températures plus élevées de l’été et ensuite plus basses de l’hiver. C’est très important de respecter cela, si vous voulez que votre chien soit heureux d’aller à sa niche !

2/ Comment lui apprendre ?

Voici maintenant ce que vous attendez avec impatience : la méthode d’apprentissage pour que votre chien puisse aimer et rester à sa niche plus tard !

Comme pour tout apprentissage positif, il faudra vous équiper de friandises très appétentes (comme des morceaux de viande crue, dés de jambon, morceaux de gruyère, etc.), les jeux préférés de votre chien (si non pensez à aller en chercher des nouveaux ), votre patience, et votre bonne humeur !

-La première étape est de banaliser la niche. Pour se faire, jouez avec votre chien autour de la niche. Il faut vraiment que le chien associe cet espace à un moment de détente, de relâchement. Cela l’aidera plus tard, à se relaxer facilement dès qu’il sera à côté ou dans sa niche.

-Ensuite, donnez-lui des jackpots (plusieurs friandises) autour de la niche. Mettez en tout autour, afin que le chien puisse chercher au sol ses “amuses gueules”. Pendant ses deux premières étapes, pas la peine d’exiger quoi que ce soit à votre chien. L’important est qu’il se concentre dans cette zone.

-Petit à petit, votre chien va associer automatiquement, que la niche est égale à un moment ultra agréable. Donc, passez à l’étape suivante. Envoyez-lui ses jouets ou des friandises très appétentes dans la niche. Le but étant que le chien y rentre d’abord (au minimum) la tête, jusqu’à ce qu’il finisse par y rentrer entièrement.

-Par la suite, votre chien rentrera entièrement dedans et finira même par y rester un peu, puis de plus en plus longtemps.

3/ Le choix de la niche et emplacement

Maintenant que vous connaissez les étapes d’apprentissage, il est important de souligner que le choix de la niche va également aider votre chien à y rester ou non.

La niche de votre chien devra être spacieuse, afin qu’il puisse y rentrer sans se faire mal, et surtout pour qu’il puisse bouger un peu à l’intérieur. Elle devra être solide, pour ne pas être emportée au moindre coup de vent. Et enfin, elle devra être bien isolée.

Votre niche devra également être confortable ! Et oui, si vous voulez que votre chien y reste pour dormir, le minimum est de l’équiper d’un tapis, d’une couverture, ou même d’un matelas. Le tout est de rendre cette zone particulière en zone confortable. Pour le confort, le mieux placé pour vous guider c’est votre chien ! Certains aimeront une litière de paille (attention si votre choix se porte sur celle-ci, car l’été elle attire les puces), d’autres la couverture ou le plaid.

Donc attention, à tous ses détails lorsque vous construirez votre niche. Toutefois, si vous n’avez pas l’âme d’un bricoleur, sachez qu’il existe des sites spécialisés dans la vente de niches pour chien et d’autres spécialisés autant dans celles-ci que dans les accessoires pour compléter votre niche.

Enfin, gardez en tête que même si votre niche est parfaite, si elle est mal placée dans votre cours ou votre jardin, votre chien risque de trouver difficile d’y rester. En effet, tout comme le choix d’un panier dans la maison, la niche doit être mise dans une zone au calme (pas côté route par exemple). Si vous ne voulez pas de problème de voisinage, éviter de mettre la niche face aux passages des voitures ou des gens, si non il risque fort d’aboyer ! Il ne faudra pas oublier d’y mettre la gamelle d’eau et de croquette à côté ou à proximité.

Et voilà, vous savez maintenant comment positiver la niche ! N’oubliez pas de bien respecter toutes les étapes, si vous souhaitez que votre chien vive bien ce changement. Gardez en tête que le choix de la niche reste très important ! Enfin, ne vous inquiétez pas, cette habituation sera plus ou moins rapide selon les chiens. Il ne faut donc pas baisser les bras et surtout ne pas forcer le chien, sinon vous risquez d’obtenir une forte opposition de sa part.

Article rédigé par :

Hélène

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.