Mon chien est il intelligent ?

N'hésitez pas à partager ce post !

Mon chien est bête ! Il ne comprend rien, je n’arrive pas l’éduquer !”

En tant qu’éducateur canin, cette phrase je l’ai très souvent entendue de la part des maîtres qui venaient en leçons d’éducation avec leur chien. Et le plus souvent, le chien en question était en réalité difficile à éduquer car très intelligent justement !

Cela peut sembler étonnant, mais il est finalement logique de comprendre que plus un chien sera intelligent, plus ses capacités d’adaptations seront importantes et donc plus son éducation sera compliquée à mettre en place !

Vous souhaitez en savoir plus ? Alors lisez cet article :

Qu’est ce que l’intelligence ?

L’intelligence, même si cette notion est souvent difficile à définir, correspond à la capacité d’un individu à s’adapter et résoudre un problème en utilisant des compétences acquises tout au long de sa vie.

En réalité, il existe plusieurs types d’intelligences.

Chez les Humains, on peut facilement comprendre que certains individus sont , par exemple, très adaptables en société et communiquent facilement avec les autres, alors que d’autres personnes excellent pour résoudre un problème mathématique, mais sont en difficulté pour entretenir des relations sociales.

Finalement, juger une personne sur ses réussites scolaires est foncièrement réducteur car cela ne juge qu’une partie de l’intelligence Humaine. Autrement dit, une personne pourrait avoir des difficultés scolaires, mais se montrer beaucoup plus adaptable et donc intelligente dans un autre domaine.

La différence entre l’intelligence Humaine et Canine

La principale différence entre l’intelligence d’un Humain et celle d’un Chien réside dans l’incapacité du chien à conceptualiser.

Autrement dit, l’Humain est capable de concept, c’est à dire de pensée verbale. Il peut résoudre un problème sans expérimenter de façon empirique la solution et ainsi comprendre des notions abstraites ou imaginaires.

Par exemple, l’Humain est capable de comprendre et de réfléchir sur des notions spirituelles, telles que Dieu, car il est justement capable de conceptualiser une idée et d’y réfléchir sans avoir donc à l’expérimenter.

Une autre nuance est qu’un Humain peut résoudre un problème en observant une situation et en y réfléchissant, et cela le chien en est justement incapable.

Le Chien a besoin d’essayer et/ou d’observer concrètement une solution pour la comprendre.

Ainsi donc, la différence entre l’intelligence Humaine et Canine revient à l’incapacité du chien de mettre en place un concept et donc sa nécessité d’expérimenter pour apprendre et résoudre des problèmes. C’est d’ailleurs pour cela que l’on dit que le chien apprend par “essais / erreur”.

Alors, mon chien est intelligent ?

Le chien est intelligent, bien sûr, mais de nombreuses nuances existent !

Tout d’abord, il faut comprendre que l’environnement (la maison, la ville, etc.) dans lequel évolue le chien, est créé et pensé pour convenir aux Humains. Si l’on devait comparer l’intelligence Humaine à l’intelligence animal, le chien partirai donc avec désavantage car l’environnement dans lequel il vit n’est pas pensé, ni adapté à son espèce. C’est donc au chien à s’adapter à notre environnement d’Humain et cela est déjà une marque d’intelligence selon moi et d’évolution de cette espèce.

Dans un second temps, l’intelligence se développe aussi en fonction de la motivation à résoudre un problème. En effet, si quelque chose vous tient réellement à cœur, votre investissement et vos compétences seront logiquement plus exploitées.

Pour vous donner un exemple plus “canin”, un chien qui manque de nourriture, développera des stratégies afin de trouver à manger et son intelligence sera exploitée à son maximum afin de survivre.

Mais attention, ce point est directement en relation avec l’instinct et la sensibilité, autrement dit le tempérament, du chien, mais aussi avec ses capacités physiques. En effet, plus votre chien sera craintif ou sensible, voir peureux et moins il sera curieux et entreprenant pour résoudre des problématiques. Concernant ce dernier point, il est évidement nécessaire de prendre également en compte le type de problème que le chien en question aura alors à gérer.

En conclusion,

Ainsi donc, chaque chien aura son niveau d’intelligence, en fonction de ses instincts, de son tempérament et de sa motivation à résoudre un problème.

De plus, les chiens les plus intelligents seront donc les plus difficiles à éduquer dans le sens ou ils trouveront facilement un moyen de s’adapter afin de tirer avantages de leur environnement au détriment parfois de la volonté de leur maître.

Et pour finir, c’est en s’adaptant au chien, en le stimulant suffisamment dès son plus jeune âge et en le comprenant avec le plus de justesse possible que l’on parviendra à cultiver ses compétences et son intelligence.

Ce sujet étant vaste, n’oublions pas que chaque année nous découvrons de nouvelles étendues sur l’intelligence du chien et sur ses capacités à s’adapter ! A suivre…

Article rédigé par :

Chloé Fesch

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.