A quel âge commencer l'éducation de son chien ?

 


Mon chien a déjà 4 ans, il est désormais trop tard pour lui apprendre quoique ce soit

Adopte un chiot plutôt qu’un chien ce sera bien plus facile !

Mon chiot a 2 mois, je le laisse tranquille jusqu’à ses 6 mois et je commencerai l’éducation à ce moment

Mon chien ne peut plus rien apprendre, il est déjà adulte !

Vous avez déjà entendu ces phrases ? Ou les avez-vous peut-être déjà prononcées ? Je vous propose alors aujourd’hui un article pour savoir réellement quand commencer l’éducation d’un chien, jusqu’à quand peut-il apprendre et surtout comment faire si l’on adopte un chien âgé !

L’éducation commence dès le premier jour de vie du chien

Sachez que vous adoptiez un chiot de 2 mois ou un chien adulte de 5 ans, dans tous les cas, son éducation a commencé dès les premières semaines de sa vie, auprès de sa mère et de sa fratrie. Il ne vous a pas attendu pour apprendre !

En effet, dès le début, sa mère lui a posé des interdits, fixé des limites et appris divers apprentissages tels que la morsure inhibée par exemple. Ces apprentissages, s’ils sont bien initiés, vous seront d’ailleurs d’une grande aide pour la suite.

D’où l’importance de choisir un chiot issu d’un élevage sérieux, avec une mère équilibrée qui pourra inculquer à ses chiots de bonnes bases.

Ne pas attendre après l’adoption

Mais bien entendu, même si les 2 premiers mois de la vie d’un chiot sont importants et même déterminants, ils n’en restent pas moins que deux mois… Lorsque vous adoptez votre chiot, vous devez, de suite, mettre en place des règles de vie à la maison, des limites à ne pas franchir, une socialisation de qualité et des bases éducatives à renforcer positivement.

D’ailleurs, même pour les personnes qui « font le choix » de commencer l’éducation de leur chiot à partir de 6 mois par exemple, pour on ne sait quelles raisons d’ailleurs, inconsciemment, ils apprennent quand même au quotidien des choses à leur chien !

En effet, on ne pas attendre les 6 mois du chiot pour lui apprendre la propreté, à rester seul, à ne pas quémander à table, à ne pas sauter sur les gens, à savoir attendre, à s’asseoir pour mettre le collier avant la balade, etc. Ce sont des gestes que l’on fait et des apprentissages que l’on demande à son chien de manière inconsciente. Pour beaucoup, ce n’est pas de « l’éducation » à proprement parlé et pourtant si, ce sont même les fondements de l’éducation.

De plus, sachez que, même si l’éducation ou la rééducation d’un chien adulte est tout à fait possible, il sera toujours plus aisé d’apprendre à un chiot car on part d’une base brute. Avec un chiot « il n’y a plus qu’à » comme on dit. Il suffit de trouver les bonnes techniques et la bonne attitude à adopter et ce dernier suivra sans forcément se poser de question. Alors qu’un chien adulte aura eu le temps de prendre de mauvaises habitudes et aura même peut être vécu de mauvaises expériences qui le freineront dans divers apprentissages.

Pour aller plus loin : Eduquer un chien adulte : c’est possible !

Apprendre tôt, c’est bien. Apprendre bien, c’est mieux

Comment évoqué précédemment, éduquer tôt c’est bien, faut-il encore trouver la bonne technique et surtout la bonne attitude à adopter en fonction du chiot/chien que vous avez.

Bien entendu, si l’idée est de frapper son chien pour qu’il écoute ou encore de lui apprendre des choses qu’il n’est pas en mesure d’assimiler : mieux vaut s’abstenir !

D’autant plus si vous avez un chiot, le plus important sera de respecter son rythme d’apprentissage et surtout de lui permettre de se défouler, se détendre et de s’aérer l’esprit entre chaque apprentissage. Le but n’est pas d’en faire un robot ! Vous avez malgré tout devant vous un être vivant avec sa propre sensibilité, ses qualités, ses défauts, ses capacités plus ou moins développées, ses instincts naturels, etc.

Donc oui l’éducation s’apprend le plus tôt possible, mais elle sera amenée et proposée de différentes manières selon l’évolution du chien en question, qu’il soit chiot ou même adulte.

Par exemple, on ne demanderait pas à un enfant de faire une division sans d’abord avoir appris à additionner… ? Et bien pour les chiens c’est la même chose, qu’ils soient chiots ou adultes :

  • On ne demandera pas à un chiot de 2 mois et 1/2 de savoir se retenir de faire ses besoins pendant une journée entière
  • On ne demandera pas non plus à un chien adulte complètement dissocialisé de s’entendre avec tous ses congénères

Un chien apprendra toute sa vie, il n’y a pas de limites d’âge

Il sera très important de proposer diverses stimulations mentales à son chien car un chien aura constamment envie d’apprendre et aura toujours envie de faire plaisir à son maître et être en interaction avec lui.

De plus, sachez que la dépense mentale est bien plus importante et riche que la simple dépense physique. Ainsi, même si votre chien adulte est « bien éduqué », allez toujours plus loin et apprenez-lui régulièrement divers tricks pour toujours le stimuler.

Ce qu’il faut retenir

Ce qu’il faut retenir tient en une phrase :  l’éducation d’un chien commence dès ses premières semaines de vie et se doit d’être constante.

Clémentine Turgot – Nature de Chien / Canidélite

Article rédigé par :

Chloé Fesch

Co-Gérante Canidélite et responsable de la formation Nature de Chien

Partagez cet article :

Articles de la même catégorie

Reader Interactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

logo-canidelite

Retrouvez-nous sur

YouTube-logo

Connaissez-vous le livre de Chloé Fesch?

Découvrez-le maintenant !

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.