Calmer son chien trop excité : comment faire ?

N'hésitez pas à partager ce post !

Vous ne parvenez pas à canaliser l’énergie de votre chien lorsqu’il entre dans un état excessif d’excitation ? Le calmer reste mission impossible pour vous ? Alors pas de panique, vous trouverez ici tous nos meilleurs conseils !


Identifier la cause

Pour parvenir à calmer son chien, il est indispensable de tout d’abord comprendre quel est l’élément déclencheur qui pousse votre chien à entrer dans un tel état d’excitation, quel qu’il soit.

Pour parvenir à identifier la cause de l’excitation de votre chien, il vous suffit simplement de l’observer, observer ses attitudes, l’environnement dans lequel votre chien agit de la sorte, les stimuli éventuels, etc.

Ensuite, il est important d’observer si votre chien est excité « positivement » (je parle ici d’une attitude euphorique que vous ne parvenez pas à canaliser) ou s’il est plutôt anxieux. Car le plan de travail sera tout autre selon si votre chien est excité ou anxieux !

En effet, si votre chien est anxieux, il faudra comprendre la cause de cette anxiété et faire appel à un spécialiste de l’éducation et du comportement canin afin qu’il puisse vous guider dans les différents axes de travail à adapter selon les particularités de votre chien.

Aujourd’hui, nous allons nous intéresser plus précisément aux techniques qui vous permettront de canaliser l’excitation excessive de votre chien.

Calmer un chien qui est excité

  • Identifier le(s) élément(s) déclencheur(s) pour calmer son chien :

Est ce que votre chien s’excite lorsque vous rentrez chez vous ? Est-ce lorsque vous partez en balade ? Est-ce lorsque vous ne vous occupez pas de lui ? Est-ce lorsqu’il a envie de sortir dans le jardin ? … Tant de questions auxquelles vous devez répondre pour parvenir à résoudre votre problème.

  • Toujours être à l’initiative des contacts pour calmer son chien :

Lorsqu’un chien s’excite, c’est dans la plupart des cas pour réclamer une certaine attention  de la part de son maître afin que l’on s’occupe de lui.

En effet, votre chien a bien compris qu’en adoptant une attitude un peu euphorique, vous n’aviez d’yeux que pour lui… et même si c’est pour le stopper, voire le gronder, votre chien verra tout de même cela comme une réponse satisfaisante à sa demande d’attention.

De fait, soyez toujours à l’initiative des contacts pour que votre chien comprenne que tant que vous ne lui proposez rien, il n’aura rien et que ce n’est donc pas à lui de décider.

Pour être à l’initiative, il vous suffit d’ignorer votre chien lorsqu’il réclame de l’attention. Ignorez un chien c’est : ne pas le regarder, ne pas lui parler, ne pas le toucher. En clair : tournez-lui le dos !

Puis, lorsqu’il est passé à autre chose, vous pouvez l’inviter à venir vous voir pour lui proposer ce qu’il souhaitait à la base : séance de jeu, caresses, etc.

  • Avoir une attitude cohérente pour calmer son chien :

Votre attitude, votre assiduité dans cette démarche et votre cohérence seront la clé de la réussite. En effet, si tantôt vous ignorez votre chien et tantôt vous lui donnez directement ce qu’il veut : votre chien continuera de réclamer pour obtenir ce qu’il souhaite et vous ne réglerez pas votre problème.

Voici un exemple pour illustrer mon propos :

Votre chien est très excité lorsque vous rentrez à la maison, il aboie et vous saute dessus pour vous dire « bonjour ». Tantôt vous suivez nos conseils et vous lui tournez donc le dos, sans lui parler, sans le toucher, sans le regarder.. Il insiste mais vous ne lâchez rien parce que vous savez que c’est LA solution… Puis, tantôt vous êtes fatigué, énervé peut être, en clair vous n’avez aucune patience… vous rentrez et vous le grondez de son comportement et là… Bingo ! Vous venez d’apprendre à votre chien qu’il parviendrait à avoir ce qu’il souhaite s’il insiste un peu !

Bien entendu, ignorer son chien est possible lorsque celui-ci ne fait pas 45kg… Je conviens parfaitement que si un Berger Allemand continue à vous sauter dans le dos, il ne sera pas aisé de l’ignorer complètement. C’est là qu’interviennent les bases éducatives !

  • Renforcer les bases éducatives pour calmer son chien :

L’éducation et l’obéissance de votre chien vous seront très utiles pour parvenir à canaliser votre chien. S’il n’a pas les bases éducatives telles qu’assis, pas bouger, ou encore au panier… Il vous sera difficile de travailler correctement.

Si votre chien n’a pas encore acquis ses notions, je vous invite à lui apprendre le plus vite possible et pour se faire, voici des articles/vidéos qui vous permettront d’y parvenir :

Comment apprendre à son chien à aller au panier

Tutoriel vidéo des indications de base

Les 5 indications que votre chien doit connaitre

Et si vous n’arrivez pas à apprendre quoique ce soit à votre chien, voici un article qui pourra vous aider : Pourquoi mon chien ne m’écoute pas ?

  • Jouer à des jeux favorisants les auto-contrôles pour calmer son chien :

Pour parvenir à calmer son chien, rien de mieux que de lui apprendre par le biais du jeu ! Voici un jeu, que l’on appelle le jeu du ON/OFF, qui va vous permettre « d’allumer » votre chien puis de l’éteindre sur indication. Cela pourra alors vous être utile lorsque votre toutou est dans un état d’excitation excessif.

Etape n°1 : Munissez-vous d’un jouet tel qu’une corde à noeuds, une balle reliée à une ficelle ou un boudin.

Etape n°2 : Tout en gardant le jouet dans votre main et en ayant une posture courbée et une attitude enthousiaste, incitez votre chien à choper le jouet.

Etape n°3 : Jouez avec votre chien en tirant le jouet de gauche à droite en ayant vraiment une attitude de jeu (posture courbée et voix aiguë)

Etape n°4 : Lorsque vous le sentez, redressez-vous (soyez droit comme un i), ne tirez plus sur le jouet et essayez de ne plus bouger du tout (ancrez bien vos jambes au sol et gardez vos bras le long du corps).

Etape n°5 : Dites d’un ton ferme une indication de renoncement. Peu importe laquelle, tant que c’est toujours la même : tu lâches, tu laisses, stop, etc.

Etape n°6 : Deux options s’offrent à vous :

  1. Votre chien lâche le joeut, dans ce cas, attendez qu’il se soit bien calmé, puis recommencez à l’étape n°2 et ainsi de suite.
  2. Votre chien ne lâche pas malgré le fait que vous ayez une attitude très ferme et une posture droite et sûre de vous : alors vous pouvez troquer avec un autre jouet d’une même valeur ou une friandise.

Etape n°7 : Pour terminer le jeu, c’est à vous de le décider (toujours cette notion d’initiative vous vous souvenez ?). Dites un « c’est fini » suivi d’une friandise, rangez le jouet et ignorez votre chien.

Ce jeu vous permettra de dépenser votre chien, renforcer votre relation et lui apprendre à se stopper sur indication de votre part et donc d’apprendre à la fois des notions de frustration et d’auto-contrôle.

En clair, vous devez faire comprendre à votre chien que « renoncer, c’est gagner ».

  • Demander un avis professionnel pour calmer son chien :

Enfin, je vous recommande de toujours faire appel à un vétérinaire ainsi qu’un éducateur canin comportementaliste pour pouvoir diagnostiquer un éventuel trouble du développement ou la présence d’une pathologie qui empêcherait votre chien de se contrôler.

Rassurez-vous, les cas de pathologies ou de troubles du développement qui influent sur le comportement d’un chien reste une minorité dans les cas de « sur-excitation » d’un animal.

A retenir :

  • Identifier l’élément déclencheur qui excite votre chien
  • Prendre conscience de l’importance d’une attitude cohérente
  • Etre à l’initiative des contacts avec votre chien
  • Lui apprendre à se stopper sur demande
  • Renforcer les bases éducatives
  • Ne pas attendre d’être dépassé pour faire appel à un professionnel du comportement canin

Clémentine de Nature de Chien

2 thoughts on “Calmer son chien trop excité : comment faire ?”

  1. bonjour , nous avons adopté un chiot d un sauvetage de roumanie, il avait alors 3 mois 1/2 , ayant eu beaucoup de chiens dans mon enfance , j ai vu un comportement inhabituel de la part de ce chiot de 3 mois, il etait tres mefiant , mordier sans retenu ,sans doute du à un manque d inhibition à la morsure part sa mere , il joue avec nous comme il jouerai avec un chien … il nous pince sans arret . pour jouer je pense :pas tres agreable à force . il a aujourd hui 14 mois et il a un caractere bien trempé , n hesite pas à montrer les dents le soir quand on le caresse et surtout il est ingerable en balade, nous avons tout essayé pour le calmer ,le distraire avec sa sa balle (dont il est fou ) et de la saucisse . Nous avons demandé conseil à des personnes qui ont l habitude avec ses chiens la ( chiens de roumanie plus sauvage ), nous avons regardé pas mal de videos sur l education positive , nous avons suivit qq cours de dressage mais sans succes …. nous avons adoptés ensuite 7 mois plus tard une chienne du mm age pour qu ils puissent jouer ensemble , et partager des moments avec sa congénère mais nous sommes obligés trés souvent de le freiner car il joue sans cesse du matin au soir …. nous avons peur que notre chienne subisse sa soif de jeu , si vous pouvez nous apporter qq conseils sur un comportement à adapté avec notre chien serait super . en vous remerciant du temps que vous prendrait à nous lire et à nous repondre .

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.