Les signaux d’apaisement : Comment les lire et les interpréter ?

N'hésitez pas à partager ce post !

Les signaux d’apaisement, vous connaissez ? Ce sont l’ensemble des mimiques que nos chiens adoptent pour nous faire parvenir à nous ou à leurs congénères des messages bien précis.

Ces signaux d’apaisement sont essentiels car ils nous permettent de lire et comprendre l’état émotionnel de nos chiens. En effet, apprendre à communiquer avec son chien c’est le respecter et surtout prévenir et anticiper d’éventuels comportements pouvant être agressifs.

Et oui, la bonne lecture des signaux d’apaisement de nos amis canidés permet d’éviter à notre chien d’entrer dans un état émotionnel tellement catastrophique que sa seule option soit l’agression.

Laissez moi vous donner un exemple précis pour démontrer cela :

Un enfant s’approche d’un chien qui est dans son panier, le panier se situant dans un coin du salon. Tout pendant que l’enfant se rapproche, le chien détourne le regard, puis la tête, se lèche la truffe, et enfin, si les signaux précédents n’ont pas été pris en compte, le chien se met à grogner. Aucun adulte n’est présent, l’enfant n’a pas les capacités pour lire l’ensemble de ces signaux et continu son approche. Le chien, ne pouvant fuir, attaque !

C’est un exemple un peu caricatural, mais malheureusement de nombreuses agressions (notamment sur enfants) sont dues à une méconnaissance et/ou une mauvaise interprétation des signaux d’apaisement qu’envoient les chiens.

Je vous invite d’ailleurs à lire notre article spécialement dédié aux règles de sécurité à adopter lorsque l’on a un enfant : cliquez ici !


Il y a une liste très longue de signaux d’apaisement mais je vous propose de lister ici les principaux signaux qu’adoptent les chiens pour communiquer avec nous ou entre eux :

Tourner la tête

Vous l’aurez peut être remarqué, lorsque vous souhaitez prendre un chien en photo, il tourne souvent la tête. Et bien ce n’est pas pour prendre la pose, c’est simplement pour vous faire part de son malaise immédiat.

Un chien peut également adopter ce signal d’apaisement lorsqu’un autre chien s’approche de manière un peu trop brutale de lui ou encore qu’un humain se penche sur lui de façon très intrusive (pour le caresser par exemple).

Pour vous donner un exemple concret, j’ai récemment appris à mon chien à aboyer sur commande, or, mon chien n’aime pas trop aboyer. De manière naturelle, il ne le fait d’ailleurs que très rarement. De fait, lorsque je lui demande d’aboyer, il peut arriver qu’il tourne la tête, j’ai alors l’impression qu’il me snobe complètement ! Or, il me signifie juste que l’attitude que je lui demande d’adopter ne le met pas dans une situation et un état émotionnel agréable.

En tant qu’humains, vous pouvez d’ailleurs utiliser ce signal, notamment pour communiquer à un chien, pouvant se sentir menacé par votre présence, que vous ne cherchez pas le conflit et que vous avez une attitude pacifiste à son égard.

Se lécher la truffe

Ce signal peut s’avérer délicat à observer mais son interprétation est essentielle. Vous pouvez observer ce signal (parfois très rapide) notamment quand votre chien se sent menacé (que ce soit par un congénère ou un humain). Ce signal d’apaisement est très important car, lorsqu’il est fait de manière très rapide et répétée, il traduit un malaise certain et souvent, l’étape d’après sera la morsure afin d’éliminer la cause de l’inconfort du chien.

Pour vous donner un exemple précis : à la suite d’une castration d’un de mes chiens, j’avais des soins à lui prodiguer, à savoir l’application d’une pommade. Dans les premiers jours qui ont fait suite à l’opération, la zone où je devais appliquer la pommade était très sensible pour mon chien (et on imagine très bien pourquoi). Le premier jour de soin, j’ai vu très nettement mon chien se lécher la truffe de manière très rapide et répétée au moment où j’appliquais la pommade, j’ai donc de suite stoppé ce que j’étais entrain de faire afin d’éviter une morsure. Si je n’avais pas observé ce signal d’apaisement et/ou si je ne l’avais pas pris en compte, mon chien m’aurait, à coup sûr, mordu pour éliminer la cause de son inconfort. Ne voulant pas en arriver à une telle interaction avec mon chien, j’ai décidé de « l’écouter » et de le respecter au lieu de le forcer et donc entrer dans une relation conflictuelle avec lui.

Bailler

Vous voyez votre chien bailler ? Vous pensez qu’il est fatigué ? Et bien non ! Il en a simplement « marre ». En effet, le bâillement exprime davantage un inconfort, une lassitude plutôt qu’un état de fatigue comme pour nous, humains.

Vous pouvez observer des bâillements chez votre chien lorsque vous faites une séance d’éducation et qu’il commence à en avoir marre, ou qu’il s’ennuie par exemple. Je remarque beaucoup cela chez mon chien lorsque je lui demande plusieurs fois de suite de s’asseoir, ordre qu’il connait par coeur. Afin de remédier à cela, je le stimule davantage en lui apprenant des exercices plus compliqués, qu’il ne connait pas ou qu’il n’a pas l’habitude d’effectue.

Le bâillement peut également signifier qu’il est temps de stopper ce que vous êtes entrain de faire avec votre chien, faire une pause, lui proposer autre chose, jouer avec lui, etc.

De plus, vous pouvez vous aussi utiliser le bâillement pour communiquer avec votre chien. Il est d’ailleurs prouvé que même dans une relation inter-spécifique (entre un humain et un chien), le bâillement pouvait être contagieux.

Plissez les yeux

Plisser les yeux est en quelque sorte un signe de politesse. Cela indique une totale passivité de la part de celui qui adopte ce signal d’apaisement. D’ailleurs, le terme « signal d’apaisement » n’a jamais aussi bien porté son nom que pour ce signal. En effet, le chien viendra apaiser une situation comme par exemple lors d’une rencontre avec un autre chien, en plissant les yeux (ce qui sera d’ailleurs souvent accompagné d’un mouvement de la tête pour détourner le regard également).

On dit souvent qu’il ne faut pas regarder un chien dans les yeux car cela serait pris comme une menace, et bien lorsque vous sentez qu’un chien vous considère comme une menace, n’hésitez pas à vous approprier ce signal afin d’apaiser la situation.


J’espère que cet article vous aura été utile et qu’il vous permettra de mieux appréhender votre relation et de manière générale la communication que vous entretenez avec votre animal.

N’hésitez pas à vous abonner à notre chaîne YouTube Nature de Chien pour visionner avant tout le monde nos vidéos ! En ce moment, c’est une vidéo par semaine, tous les vendredis à 17h !

Clémentine de Nature de Chien 

6 thoughts on “Les signaux d’apaisement : Comment les lire et les interpréter ?”

  1. Bonjour, est-ce que le bâillement veut systématiquement dire que le chien en a marre ? Ou cela peut-il aussi signifier qu’il veut dormir ? Parce que je vois souvent mon chien bâiller juste avant de s’endormir.

    1. Oui, le bâillement n’est pas forcement lié au stress. Il faut analyser le contexte autour pour comprendre sa signification
      Merci pour votre commentaire.

  2. Les signaux s’apaisement… À mon sens la plus grande découverte sur nos amis les chiens ! C’est essentiel de connaître ces fondamentaux de la communication canine pour partager sa vie avec un toutou, bien plus que de lui apprendre à s’asseoir ou à marcher au pied. Ca l’est encore plus, essentiel, pour ceux qui sont étrangers au chien (et à plus forte raison les enfants) et n’ont pas conscience que d’avancer d’un pas décidé vers un chien en lui faisant face et de s’incliner vers lui, la main au dessus de la tête pour lui imposer une caresse… Ou pire… De lui sauter au coup et de le serrer fort dans ses bras… C’est prendre un risque inconsidéré !
    C’est un exemple parmi tant d’autres… Comme celui du jogger qui pense pourvoir courrir plus vite que le chien qui le poursuit, tout en hurlant sa peur et sa colère… Et que lorsqu’il se sent dépassé, il s’agite dans tous les sens, les bras en l’air, en hurlante de plus belle…
    N’est-il pas de notre responsabilité à nous, les amoureux des chiens, de sensibiliser nos semblables à ces quelques fondamentaux de la communication canine ?
    Merci Chloe Fesch pour cet article, comme pour tous les autres d’ailleurs.
    Je suis fan, définitivement fan de votre démarche !!!!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.