Comment occuper son chien lorsque l’on s’absente ?

N'hésitez pas à partager ce post !

On se retrouve aujourd’hui pour parler d’un sujet qui intéressera, j’en suis sure, énormément de maîtres : comment occuper son chien lorsque l’on s’absente.

Tout d’abord, je tiens à préciser que si vous savez que vos journées sont bien remplies et que vous n’avez pas d’autres choix que de laisser votre chien seul pendant plus de 8 heures, il est peut être temps de se poser les bonnes questions : suis-je disposé à m’occuper d’un chien ? Ai-je suffisamment de temps à lui consacrer ? Suis-je apte à pour répondre à ses besoins ?

Comment occuper son chien lorsque l’on s’absente ?

Et oui, un chien a besoin de se dépenser tous les jours et avoir des contacts intra ou inter spécifiques (c’est à dire avec ses congénères ou avec l’Homme). Alors effectivement, il existe des races plus aptes à rester seules et gérer la solitude sans forcément s’ennuyer, mais ce n’est tout de même pas une vie de rester seul toute la journée, vous en conviendrez.

Par ailleurs, je vois souvent des maîtres qui adoptent un deuxième chien pensant régler le problème de la solitude. Effectivement, la présence d’un autre chien peut permettre une certaine occupation, en revanche, vous risquez de vous retrouver avec deux chiens mal dans leurs pattes car pas suffisamment dépensés et qui finissent par s’ennuyer, à deux certes, mais s’ennuyer quand même.

J’ajoute également qu’un chien qui s’ennuie développera à terme des troubles de comportement voire des activités de substitution comme le léchage excessif d’un membre par exemple, au risque même de se blesser.

Néanmoins, je suis bien consciente que beaucoup d’entre vous ne peuvent pas rester 24h/24h avec leur chien et n’ont pas d’autre choix que de le laisser seul de temps à autre.

Je vous propose donc quelques astuces pour occuper votre chien lorsque vous êtes amené à vous absenter :

Astuce n°1 : Apprenez à votre chien la gestion de la solitude

De manière générale, la solitude s’apprend progressivement. Il ne s’agit pas de laisser votre chien seul pour la première fois pendant plusieurs heures. Au départ, les absences dureront 5 minutes, puis 10, puis 15, etc. Sur ce point, je vous invite à visionner notre vidéo entièrement dédiée à l’anxiété de séparation afin d’avoir tous les conseils pour résoudre ce trouble.

>> Découvrez notre vidéo sur l’anxiété de séparation : cliquer ici !

Le tout est de faire comprendre à votre chien que lorsque vous partez, cela engendre quelque chose de positif, voyons comment faire !

Astuce n°2 : Proposez une bonne dépense à votre chien

C’est la clé de la réussite : dépenser son chien ! Il ne demande que ça et en plus si c’est avec vous, c’est encore mieux. Si vous ne dépensez pas suffisamment votre chien, il accumulera un trop plein d’énergie qu’il finira par extérioriser d’une manière qui ne vous plaira que très peu : aboiements excessifs, destructions, activités de substitution, etc.

Promener son chien est donc essentiel ! J’ajoute également qu’un chien épuisé par sa balade, n’aura qu’une seule idée en tête une fois rentré à la maison : dormir ! Le bon plan non ?

Je vous conseille donc de promener votre chien pendant minimum 30 minutes tous les jours en lui proposant une réelle dépense physique, intellectuelle et olfactive.

Comment dépenser physiquement son chien ?

C’est lui permettre de courir en liberté (avec un copain c’est encore mieux) ou si vous n’avez pas la possibilité de le lâcher, le mettre en grande longe de minimum 10 mètres afin qu’il soit en « semi liberté ».

Comment dépenser intellectuellement son chien ?

C’est lui proposer, pendant la balade, toutes sortes d’exercices permettant la stimulation mentale. De manière très simple, faites une mini séance d’éducation : assis, couché, pas bougé, rappel, et enfin, le fameux : « va jouer » pour le libérer et donc le récompenser s’il s’est bien comporté.

Comment dépenser olfactivement son chien ?

C’est le laisser sentir toutes les odeurs laissées par les copains. La dépense ultime d’un chien, c’est renifler les odeurs, donc permettez lui de le faire afin de stimuler son sens le plus développé, à savoir son odorat !

>> A lire aussi : Les bénéfices des promenades régulières 

Astuce n°3 : Proposez une occupation ludique à votre chien lorsque vous partez

N’hésitez pas à laisser à votre chien un jouet qu’il n’a pas l’habitude d’avoir au quotidien pour augmenter la valeur de ce dernier.

Vous pouvez également proposer à votre chien les jouets type « Kong » qui permettent de glisser des friandises à l’intérieur.

Mon astuce supplémentaire : N’hésitez pas à insérer dans ce jouet de la nourriture compacte afin que votre chien ait plus de difficultés à y accéder et qu’il mette donc toute son énergie sur son jouet et non sur la destruction de votre canapé par exemple 😉

Vous connaissez les tapis de fouille ? Ils font un carton en ce moment, on les appelle les « Snuffle Mat ». Ce sont des tapis à fabriquer soit même, c’est simple et rapide : ce sont des bandes de tissus (souvent en matière polaire) nouées entres-elles et fixées à un tapis. Ce tapis permet d’y cacher des friandises afin de stimuler l’instinct naturel du chien à rechercher.

Toujours dans cette logique d’occupation olfactive et de stimulation de l’instinct de rechercher, vous pouvez également cacher des friandises un peu partout dans la pièce où reste votre toutou lors de vos absences.

Enfin, cela peut faire sourire, mais certains chiens sont réellement réceptifs aux émissions pour chiens proposées à la télé. Cependant, faut-il encore bien vouloir laisser sa télé allumée toute la journée, si ce n’est pas votre cas : n’hésitez pas à laissez simplement un bruit de fond comme la radio par exemple. Pas besoin de mettre le son à fond, épargniez vos voisins 😉 De plus, les chiens ont une ouïe très développée, ne l’oubliez pas !

Astuce n°4 : Ne renforcez pas l’anxiété de votre chien

Supprimez tous vos rituels de départ comme « au revoir mon chien », « ne fais pas de bêtises », etc. En agissant ainsi vous ne faites que renforcer son éventuelle anxiété. Je vous conseille donc d’ignorer votre chien avant de partir, faites comme si vous alliez chercher le courrier à la boite aux lettres par exemple.

De même, essayez de déconditionner votre chien à vos attitudes de départ. En effet, votre chien passe son temps à vous observer et il sait très bien que : chaussures + manteau + sac + clés = départ = solitude. Ainsi, lorsque vous êtes à la maison et que vous n’avez pas l’intention de sortir, répétez ses gestes régulièrement, en ignorant complètement votre chien et bien entendu, en restant dans la maison ! Cela permettra à votre chien de ne plus assimiler ces actions à votre départ.

Et vous, quelles sont vos astuces pour occuper votre chien lors de vos absences ?

Pour plus de conseils : Retrouvez-nous sur notre chaîne Youtube Nature de Chien en cliquant ici ! En ce moment c’est une vidéo par semaine, alors abonnez vous pour ne rien louper 🙂

Clémentine de Nature de Chien

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.