Comment préparer son chien à un déménagement ?

N'hésitez pas à partager ce post !

Article rédigé par Paul Laurent, éducateur canin comportementaliste, également auteur du site « Nosamisleschiens.fr » et du livre gratuit « 12 astuces pour que l’accueil de votre chiot soit une fête !».

Comment préparer son chien à un déménagement ? Le déménagement est probablement un des moments les plus stressants pour un humain, mais il ne faut pas oublier qu’il l’est également pour nos animaux ! Un chien peut être confus face à un tel événement, et pourrait même représenter un vrai problème, autant pour vous que pour lui-même. La transition de logement n’est pas évidente, et elle peut occasionner du stress et impacter durablement notre santé, et celle de nos animaux. Afin d’éviter des problèmes comportementaux, il va falloir travailler avec votre chien. N’oubliez pas qu’il ressent vos émotions, et qu’il aura tendance à les copier. Occupez-vous bien de vos problèmes, et ceux de votre animal pourraient bien disparaître !

Comment préparer son chien à un déménagement ?

Le transfert émotionnel

Si vous êtes anxieux, il pourrait devenir très sensible, crispé, peureux ; alors que si vous êtes trop dispersé et mal organisé, il pourrait ressentir un manque de sécurité. Si la transition se passe bien, le chien passera une grande partie de ses premiers mois à marquer son territoire, alors que d’autres animaux pourraient rester sous un lit ou dans leur panier, et se cacher.

Un nouveau logement peut être frustrant pour un animal, et le temps d’adaptation pourrait se traduire en anxiété, notamment due à la séparation avec son maître, durant le déménagement, et durant les premiers mois dans la nouvelle maison. Cela peut créer des problèmes comportementaux, comme des aboiements incessants lorsque l’animal se retrouve seul. Il peut alors créer des problèmes avec les voisins, ce qui rend le déménagement encore plus stressant, autant pour vous que pour votre chien, qui se retrouvera coupable malgré lui. L’important, c’est de rendre votre chien heureux et confortable, ce qui peut être réalisé grâce à plusieurs séances avec un éducateur professionnel. Mais si vous souhaitez tenter l’expérience vous-même, voici quelques conseils.

Garder le bon côté du passé

Afin de faire plaisir à votre chien, vous pourriez être tenté de lui offrir de nouveaux jouets ou un nouveau panier, seulement, ce sont là encore des objets totalement nouveaux qui demanderont de sa part une adaptation comportementale. Le déménagement est le pire moment que vous pouvez choisir pour lui offrir de nouveaux articles. Au contraire, il ne faut pas oublier derrière tous ses objets préférés, qu’il s’agisse de jeux, de paniers, de gamelles, de croquettes, et d’autres objets qu’il a l’habitude de côtoyer. Si vous le pouvez, gardez quelques meubles et décorations, et déposez-les à des endroits où il passera régulièrement, afin qu’il assimile ce nouveau logement à l’ancien. Il s’adaptera plus facilement à la situation et reprendra le contrôle de ses émotions plus rapidement.

Être constant

Le mot d’ordre est encore une fois à garder des habitudes saines. Même si vous changez de fuseau horaire, pensez à garder le même emploi du temps concernant les heures de repas, les promenades, les heures de jeux, de câlins, et de repos. Il n’est pas question de garder les mêmes horaires pendant des mois, mais plutôt de glisser petit à petit vers un nouvel emploi du temps qui vous correspondrait davantage, sans brusquer votre chien. De même, si votre animal est habitué à utiliser une chatière, pensez à en installer une le plus rapidement possible dans votre nouveau chez-vous. L’utilisation de la laisse sera cependant recommandée pendant les premières semaines, même s’il a l’habitude de se promener seul.

Minimiser les comportements anxiogènes

Il va falloir faciliter la transition pour votre animal, et si certains chiens souhaitent s’adapter dans leur coin, d’autres souhaiteront être en votre présence quoi qu’ils fassent, pendant plusieurs jours au moins. Si votre chien se sent au mieux de sa forme près de vous, vous allez devoir lui faire ce cadeau. S’il souhaite rester dans son panier, loin de tout le remue-ménage du déménagement, laissez-le tranquille ! Enfin, il se peut que votre chien préférera même rester chez un ami ou de la famille durant le déménagement en lui-même, puis vous rejoindre une fois que tous les cartons sont ouverts. C’est vous qui connaissez le mieux votre chien, optez donc pour l’option qui vous paraît la plus viable. Plus il se sentira en sécurité, plus il s’acclimatera rapidement. Personnellement, je laisse mon chien chez un ami le jour J. C’est moins stressant pour lui comme pour moi.

Être patient

Il va falloir prendre son temps et accepter le fait que votre animal pourrait demander plusieurs semaines avant de réellement se sentir chez lui. Laissez-le explorer son environnement, et s’il décide d’aller se cacher pendant quelques instants, ce n’est pas un problème, tant qu’il sait où aller pour se soulager. Laissez-le sortir lorsqu’il le souhaite, et évitez au maximum de le pousser à faire des choses qu’il ne veut pas faire. Son comportement peut changer du tout au tout pendant un déménagement, qu’il s’agisse de son appétit, de ses habitudes urinaires, de ses aboiements, et même de son côté protecteur. Il a besoin de s’habituer à son nouveau logement, autant que vous.

Rendre la transition sûre

Votre chien peut ressentir votre angoisse pré-déménagement et réagir dès les premiers signes de changement. Il faut s’assurer que votre chien soit en sûreté, pendant l’emballage des cartons, le déménagement en lui-même et l’entrée dans le nouveau logement. Certains chiens seront contrariés ou apeurés lors de l’apparition des premiers cartons et valises, ils pourraient même fuir la maison ! Soyez alors sûr d’avoir un endroit rien que pour votre animal, un endroit où il ne pourra ni se perdre ni se blesser. Vérifiez également qu’il a bien son collier, avec vos informations dessus, et que vos papiers médicaux le concernant soient bien en vue. Renseignez-vous sur les potentiels dangers autour de votre nouvelle maison, et des possibles animaux agressifs dans l’entourage.

Être là pour lui

Évitez au maximum de réduire le temps d’attention que vous accordez à votre chien, c’est encore une habitude qui ne doit pas changer durant un déménagement. Un petit câlin ici et là pourrait bien être le meilleur médicament contre la sensation d’inconfort que pourrait ressentir votre animal. Tout comportement différent pourrait être induit par ce sentiment de ne plus avoir le contrôle de la situation. Ces comportements à problème ne veulent en aucun cas dire que votre chien est devenu méchant ou qu’il ne peut pas changer. S’ils persistent, il ne faut pas hésiter à demander l’aide d’un vétérinaire ou d’un éducateur professionnel. Ne vous focalisez tout de même pas trop sur ces comportements, et rappelez-vous des bons moments passés ensemble.

Conclusion :

Voici les points importants à ne pas oublier pour votre déménagement :

  • Pensez a mettre un collier avec les coordonnées de contact sur le médaillon.
  • Laissez votre chien chez un ami le jour J.
  • Gardez les mêmes habitudes pour le repas et les promenades.
  • Détendez-vous et votre chien sera détendu.
  • Faites appel à un éducateur canin en cas de difficultés.   

Paul Laurent de Nosamisleschiens.fr

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.