Comment nourrir son chien ?

N'hésitez pas à partager ce post !

On nous pose régulièrement des questions concernant la nourriture à proposer à son chien, la fréquence des repas mais aussi comment faire pour que son chien ne grogne pas lorsque l’on se rapproche de sa gamelle. Et tant d’autres questions auxquelles nous allons tenter de répondre à travers cet article afin de vous aiguiller dans les différents choix que vous prendrez concernant l’alimentation de votre toutou.

1- Quelle alimentation proposer à son chien ?

Aujourd’hui, en tant que propriétaire de chien, vous avez le choix entre différents types d’alimentation pour votre toutou. On entend de plus en plus parler du BARF, des portions ménagères ou, plus communément, des croquettes. Et lorsque l’on adopte un chiot, il est compliqué de savoir quelle alimentation est la plus adaptée face à ces nombreuses possibilités.

Tout d’abord, et avant toute chose, vous devez vous renseigner auprès de la personne ou de l’organisme qui vous a vendu / donné / fait adopter votre chien ou votre chiot, des habitudes alimentaires de ce dernier. En effet, ce sera nécessaire, notamment si vous souhaitez changer de type d’alimentation, car il vous faudra procéder à une transition.

Voyons ensemble les deux principaux types d’alimentation :

  • Le BARF : Biologically Appropriate Raw Food ou Nourriture à base de viande crue

Le BARF est une alimentation naturelle, mise au point par Ian Billinghurst, un vétérinaire australien. C’est une alimentation à base de viande crue, le but étant de se rapprocher un maximum de l’alimentation des ancêtres de nos amis canidés à l’état sauvage. Malgré tout, il est important d’ajouter des compléments comme des huiles végétales, des fruits, des légumes ou encore de la levure de bière.

Si vous optez pour une alimentation naturelle, proposez à votre chien des viandes plutôt blanches comme le poulet ou la dinde qui sont plus digestes, la viande de porc ou la viande bovine étant des viandes trop grasses.

Bien entendu, la viande doit être crue, sinon cela modifie les enzymes qui permettent une bonne digestion. De plus, la cuisson réduit l’apport en vitamines.

La ration ménagère demande du temps et une bonne connaissance des besoins de son chien. N’étant pas spécialistes de la chose, nous ne nous étalerons pas davantage sur ce type d’alimentation, d’autres sites spécialisés le font très bien.

  • Les croquettes / boîtes :

Chez Nature de Chien, nous ne sommes pas contre le fait de donner des croquettes aux chiens, nous procédons d’ailleurs ainsi pour les nôtres. Malheureusement, nous n’avons pas tous la possibilité de stocker de la viande crue chez soi, nous n’avons pas tous un congélateur,  et nous ne sommes pas tous à l’aise à l’idée de manipuler de la viande crue et donc de proposer une alimentation naturelle à son chien.

Le choix de la croquette s’impose donc, cependant, il nous paraît indispensable de proposer à nos chiens des croquettes de la meilleure qualité possible. Par chance, de plus en plus de marques proposent aux propriétaires de chiens des croquettes de bonne qualité et surtout à des prix abordables.

A une certaine époque, nous vous aurions formellement interdit de vous fournir en croquettes dans les grandes surfaces, et de plutôt vous diriger vers des magasins spécialisés. Or, de plus en plus de grandes enseignes proposent enfin à leurs clients des marques de croquettes de qualité.

Mais comment choisir une bonne marque de croquettes ? Et bien tout d’abord, ne vous fiez pas à la popularité de la marque, cela n’est absolument pas un gage de qualité, malheureusement. Nous ne citerons bien entendu aucune marque dans cet article, mais dites vous bien que les premières marques de croquettes qui vous viennent à l’esprit ne sont, en général, pas les meilleures à proposer à votre chien. Ne faites d’ailleurs pas l’erreur de choisir une marque car la race de votre chien est en photo sur le paquet, cela ne suffit pas, bien entendu !

Une petite astuce pour être sûr de choisir des croquettes de qualité en magasin, sur le paquet, vous devez voir inscrit en premier dans la composition : « viande » et non « sous produit animal », « farine animale » ou « céréales » par exemples.

Enfin, faites attention de ne pas nourrir votre chien exclusivement avec des boîtes car elles ont une forte teneur en eau. Souvent, les boites sont constituées à 80% d’humidité.

Evitez également les croquettes à base de blé ou de gluten qui sont difficiles à digérer pour les chiens, préférez des céréales anciennes comme le riz, l’épeautre ou le quinoa.

Les apports nutritifs :

Concernant les besoins nutritionnels de votre chien, ils varient bien entendu selon l’âge, la taille, la race ainsi que l’activité physique de votre chien. Vous imaginez bien qu’un Chihuahua vivant en appartement et un Husky tirant un traîneau toute la journée n’auront pas les mêmes besoins nutritionnels.

  • Les protéines : qui permettent de nourrir les muscles, elles entretiennent et permettent le développement des muscles. Les protéines sont notamment très importantes pour les chiots qui sont en pleine croissance ainsi que pour les chiens sportifs car leurs muscles sont très sollicités.
  • Les matières grasses : qui sont en quelque sorte le carburant, elles permettent un apport énergétique indispensable. Attention seulement car en trop grande quantité, les matières grasses se stockent. Elles sont importantes notamment pour la reproduction et la qualité du pelage et apportent également une appétence au produit.
  • Les minéraux (phosphore et calcium) : Ils sont essentiels au bon fonctionnement de l’organisme mais leur apport varie selon la taille et l’âge de votre chien. Un chiot aura davantage besoin de calcium qu’un chien âgé par exemple (constitution des os et des dents). De même pour une femelle allaitante également. Quant au phosphore, il est important pour le développement du cerveau et il permet surtout à l’organisme de capter le calcium.
  • Les vitamines : le corps ne produit pas de vitamines et c’est pourtant vital. Il est donc important de proposer à son chien une alimentation à base de vitamine. Notez bien que le fait de cuire la viande change la teneur en vitamine.
  • Hydrate de carbone (= fibre) : cela facilite la digestion, c’est une source d’énergie et cela favorise un bon transit intestinal.
  • Les céréales : Le chien n’a pas besoin d’apport en céréales, leur seul avantage étant que cela permet au chien d’être « calé ».

Vous pouvez observer de manière très simple si votre chien a les apports nutritionnels nécessaires à travers ses selles et son pelage.

2- La fréquence des repas :

Concernant la fréquence des repas, elle dépend bien entendu de l’âge. Suite à l’adoption d’un chiot, il est conseillé de lui proposer à manger trois fois par jour jusqu’à ses 6 mois. Néanmoins, nous sommes bien conscients du fait que certains propriétaires de chien travaillent et ne peuvent rentrer chez eux le midi pour nourrir le chien. Ainsi, deux fois peuvent suffire mais il est important de bien donner la ration quotidienne. Ensuite, dès les 6 mois du chiot jusqu’à la fin de sa croissance (entre 8 mois et 1 an) vous pouvez maintenir à deux fois par jour puis passer à 1 fois par jour à partir d’un an. Cependant, pour les chiens de grande taille qui ont une ration journalière importante, il est conseillé de leur donner en deux fois.

Si vous avez des doutes concernant la ration à donner à votre chiot/chien, n’hésitez pas à demander conseil à votre vétérinaire ou à simplement regarder sur l’emballage du produit que vous proposez à votre chien car, en général, les portions sont notées en fonction du poids du chien.

Si vous décidez de donner à manger une fois par jour à votre chien, nous vous conseillons de lui proposer sa gamelle le soir afin qu’il puisse digérer tranquillement. En effet, si votre chien mange et ensuite fait de l’exercice, il risquerait un retournement d’estomac. Ainsi, que vous lui donniez à n’importe quel moment de la journée, il est important de le laisser tranquille pendant minimum 1 heure suivant la prise de son repas.

Vous pouvez donner à votre chien sa gamelle à n’importe quelle heure de la journée ou bien décider d’une heure fixe. Les deux choix ont leurs avantages et inconvénients :

  • Donner à heure fixe : cela permet au chien d’avoir un cadre et des rituels ce qui peut lui permettre d’être rassuré. En revanche, cela pourrait l’inciter à quémander si jamais un jour vous êtes en retard ou que votre quotidien change.
  • Donner à heures irrégulières : cela permet à votre chien de ne jamais quémander et vous restez à l’initiative de cette ressource. En revanche, en procédant ainsi vous n’offrez pas à votre chien un cadre rassurant, ce qui peut être un choix si vous souhaitez avoir un chien « tout terrain ».

A éviter à tout prix : Votre chien ne doit pas manger en libre service. Il est très important que vous restiez à l’initiative de cette ressource. De plus, le fait que votre chien mange un peu toute la journée signifie donc qu’il est sans cesse en période de digestion et qu’il risque à tout moment un retournement d’estomac. Vous devez donc proposer à votre chien sa gamelle pendant maximum 15 minutes (30 minutes pour les chiots), à la suite de quoi, finie ou pas, la gamelle sera retirée. Vous verrez, si votre chien n’a pas l’habitude de manger si vite, il apprendra vite.

>> Vous avez un chiot ? Découvrez notre eBook spécial chiot ! 

3- Les astuces supplémentaires :

Pour finir cet article, nous vous proposons des petites astuces qui vous serviront au quotidien et qui répondent aux questions les plus fréquemment posées :

  • « Mon chien grogne lorsque je m’approche de la gamelle »: C’est surement parce que votre chien a peur que vous lui retirez cette ressource, si importante pour lui. Souvent, on entend le conseil suivant : retirer la gamelle pour « montrer qui est le chef ici » ! Et bien PAS DU TOUT, chez Nature de Chien, nous invitons plutôt les gens à rajouter des friandises appétentes pour que votre chien comprenne que votre présence est synonyme de « plus ». Ce qui est très important à mettre en place si jamais vous avez des enfants en bas âge à la maison qui seront peut être amenés un jour à courir autour du chien lorsqu’il mange. Néanmoins, ceci m’amène à un autre conseil : la tranquillité du chien lorsqu’il mange doit être respectée ! Votre chien doit pouvoir manger seul sans que l’on dérange.
  • « Mon chien n’aime pas trop manger, il ne finit jamais sa gamelle »: C’est surement parce qu’il n’a plus faim et qu’il est rassasié. Si vous ne voyez pas ses côtes (que vous les sentez simplement lorsque vous le caressez) et que ses selles et son pelage sont « normaux », vous n’avez pas à vous inquiéter. Ne tombez surtout pas dans le panneau et ne lui proposez pas sa nourriture en libre service pour qu’il puisse manger quand il a faim ! Par ailleurs, n’hésitez pas à rendre ce moment positif pour lui, en dispersant les friandises un peu partout pour que cela le stimule olfactivement.
  • « J’ai deux chiens que je ne peux pas faire manger l’un à côté de l’autre car ils grognent et/ou se battent »: Cela est dû au fait que vos chiens n’ont pas acquis la notion de partage des ressources. N’hésitez pas à vous poser avec vos chiens et de leur donner à tour de rôle une friandise ou une croquette pour qu’ils apprennent à partager. De plus, n’insistez pas à les faire manger côte à côte, instaurez tout de même une distance pour qu’ils puissent apprécier leur repas tranquillement.
  • « Mon chien se jette sur sa gamelle quand je lui donne »: Il est très important d’apprendre au chien à attendre avant de manger. Pour ce faire, n’hésitez pas à apprendre à votre chien les indications « assis », « pas bouger » et « vas y mange ». Si votre chien saute sur sa gamelle dès que vous vous baissez pour lui proposer, redressez vous avec la gamelle, et ne la mettez par terre uniquement lorsque votre chien est resté en assis.
  • « Mon chien mange très vite, parfois il s’étouffe »: De manière générale, nous préférons un chien qui mange « vite » qu’un chien qui mange très lentement et qui a besoin de plus de 15 minutes pour finir sa gamelle. En revanche, si votre chien est une véritable Ferrari, n’hésitez pas à investir dans des gamelles anti glouton que vous pourrez trouver dans tous les magasins spécialisés. Vous pouvez également procéder au jeté de friandises un peu partout dans le jardin par exemple, ce qui lui permettra de les manger progressivement.

>> Découvrez notre article : Les 4 conseils pour une relation équilibrée avec son chien !

Nous espérons avoir répondu à la majorité de vos questions concernant la nourriture de votre chien, n’hésitez pas à nous laisser vos commentaires pour d’éventuelles questions supplémentaires.

Clémentine, éducatrice canin et rédactrice web chez Nature de Chien

7 thoughts on “Comment nourrir son chien ?”

  1. bon article. j’ai juste une question: ma chienne renverse sa gamelle et son eau. Pour la nourriture ce n’est pas génant mais pour l’eau surtout l’été quand il fait chaud. J’en suis à mettre un grand sceau avec des pierres dedans mais çà ne marche pas non plus. Si vous avez un tuyau, je suis preneuse car là je « sèche »!

  2. Bonjour j ai adopte pour mon jeune chiot des croquettes de qualite achetees chez mon veterinaire. Je lui donne deux fois par jour depuis un crtain temps en voyant qu’il ne mangeait pas volontiers le midi, or j’ai le sentiment qu’il n’aime pas ses croquettes il ne mange pas volontiers jusqu’à parfois sauter un repas.que faire?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.