L’empathie, une qualité essentielle quand on a un chien !

N'hésitez pas à partager ce post !

Quand on est éducateur canin ou tout simplement lorsque l’on vit avec un chien, certaines qualités personnelles sont essentielles afin de créer une bonne relation avec ce dernier. L’empathie est peut être LA qualité que tous les maîtres et professionnels devraient avoir pour être réellement dans une relation équilibrée avec les chiens.

L’empathie, une qualité essentielle quand on a un chien !

En tant que formatrice au métier d’éducateur canin comportementaliste, j’encourage mes stagiaires à réfléchir à ces questions qui sont pour moi le gage d’une bonne évolution personnelle et professionnelle.

L’empathie, qu’est ce que c’est ?

L’empathie, selon le dictionnaire Larousse c’est “La faculté intuitive de se mettre à la place d’autrui, de percevoir ce qu’il ressent”.

Quand on vit avec un chien, il est nécessaire de comprendre qu’il n’est pas un humain. Il est parfois difficile de se mettre à la place de quelqu’un de notre propre espèce, alors il est encore plus délicat de se mettre à la place d’un individu d’une espèce différente de la nôtre, même si cette dernière partage notre histoire depuis plus de 15 000 ans.

Pourtant, sans empathie il nous est impossible d’être juste et équilibré dans notre approche. Il est d’ailleurs probable que beaucoup de techniques éducatives extrêmes existent par manque d’empathie de la part de ceux qui les pratiquent. Il est difficile de se mettre dans un état d’empathie, il faut déjà savoir et comprendre ce que cela signifie mais il faut surtout en faire l’expérience.

On peut expliquer pendant des heures ce qu’est l’empathie mais seule une personne en ayant fait l’expérience sincère pourra réellement comprendre ce que c’est. Il faut tout d’abord être prêt à accueillir l’émotion de l’autre, il faut également être dans le moment présent et dans le ressenti. La plupart des gens, quand ils sont avec leur chien, sont dans le cérébral, il réfléchissent, analysent et essaient de comprendre avec des mots ce que ressent le chien, or même si cela est utile, ce n’est qu’une étape. Être réellement avec un chien, arrêter de penser ou plutôt arrêter de se fier à notre pensée, pour écouter notre ressenti, notre instinct et se “connecter” à ce que le chien ressent est selon moi l’étape ultime pour une bonne communication avec son chien.

L’avantage avec le chien est que pour lui la dimension cérébrale n’existe pas, il est principalement dans l’instinct et l’instant présent. Ainsi donc, il est nécessaire de s’adapter à ce fonctionnement pour être vraiment avec son chien de façon juste et équilibrée.

Empathie ne veut pas dire sensiblerie !

Autant il est aisé de constater que certaines personnes sont dépourvues d’empathie au regard des traitements infligés aux animaux de manière générale, autant on peut également constater l’extrême opposé, à savoir des personnes étant dans une sorte de “sensiblerie” ou d’anthropomorphie complètement éloignée de la réalité de l’animal.

Ces personnes, trop sensibles peut être, voient le chien comme un animal extrêmement vulnérable. Or le chien est capable de s’adapter extrêmement bien aux situations de sa vie. On peut le constater tous les jours chez les chiens ayant vécu des traumatismes et qui aujourd’hui sont dans un environnement favorable. Beaucoup d’entre eux ne montrent aucunes séquelles au niveau de leur comportement.

Ce qu’il est important de comprendre, c’est qu’en tant qu’Humain nous avons nous aussi notre propre expérience de vie et nos propres sensibilités. Cela va créer chez nous des “filtres” qui nous empêchent d’être complètement dans le moment présent. On va donc se mettre à juger, à rationaliser, à résister vis à vis de ce qu’il y a en face de nous afin de le modifier. Or, la meilleure façon de modifier un comportement est tout d’abord de modifier sa propre attitude et son ressenti. Certaines personnes veulent faire changer les choses parce qu’elles se sentent mal, mais pourquoi ne pas travailler sur sa propre émotion et s’aider soi même pour ensuite être capable de regarder le chien plus objectivement et donc plus efficacement ?

Notre capacité à être dans l’émotion est une force mais cela peut aussi être un problème. Il faut comprendre comment gérer l’émotion, savoir que ce n’est qu’une étape. Toute émotion finit par passer, il faut la digérer, savoir mettre de la distance pour l’observer et la comprendre. C’est réellement un travail sur soi, c’est aussi le travail d’une vie mais c’est probablement la meilleure façon de s’aider et d’aider les autres, humains ou animaux.

L’ego ou l’ennemi de l’empathie…

L’empathie est donc bien la capacité à se mettre à la place de l’autre et l’une des choses qui nous empêche d’en faire l’expérience est bien notre égo.

L’égo, c’est cette part de nous qui nous incite à ne pas montrer nos faiblesses. Notre égo nous pousse à nous montrer sous notre meilleur jour afin d’éviter d’être blessé ou de souffrir. Il nous oblige donc à créer de la distance entre ce que l’on ressent et ce que l’on montre. Il nous incite à mentir pour modifier la réalité et se protéger. En faisant cela, il créait de la distance entre nous et le monde extérieur et nous empêche donc d’être vraiment et sincèrement avec l’autre.

Travailler sur soi, être conscient de nous et de nos fonctionnements, savoir lâcher prise et reconnaître la réalité, même si elle ne nous convient pas, ne pas résister et être dans une écoute et une observation sincère seraient les clefs pour nous permettre d’être davantage dans l’empathie. L’empathie nous permettant alors d’être dans une vraie relation avec notre chien mais aussi et de façon générale avec l’ensemble du monde.

J’aime mon métier d’éducateur canin et de formatrice à ce métier car cela me permet tous les jours d’évoluer et d’avancer vers une meilleure connaissance de moi-même, des autres et des chiens.

Le chien est un animal fantastique et la compréhension de cet animal n’a pas de limite, si ce n’est celle que l’on s’impose quand on pense avoir tout compris.

Chloé Fesch de Nature de Chien – Centre de formation au métier d’éducateur canin

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.