5 idées reçues sur l’agressivité des chiens

N'hésitez pas à partager ce post !

On entend beaucoup de choses sur les chiens agressifs, mais toutes les informations véhiculées sur nos chiens ne sont pas toujours justes. Ce sont souvent d’ailleurs de simples idées reçues. Nature de Chien vous propose de découvrir les 5 idées reçues sur l’agressivité des chiens !

l’agressivité des chiens

5 idées reçues sur l’agressivité !

1- Un chien qui goutte au sang sera plus agressif par la suite

Vous avez surement déjà entendu cette phrase : « Si votre chien mord à sang, le goût du sang le rendra plus agressif par la suite. » Cette idée est bien entendue fausse ! Un chien peut renforcer son agressivité en attaquant (car il voit que cela fonctionne dans la plupart des cas) mais ce n’est pas le goût du sang qui est responsable de cela. Cette idée viendrait probablement du fait que le chien est un prédateur et lorsqu’il chasse et parvient à tuer sa proie, cela l’inciterait à recommencer et à perfectionner sa technique de chasse. Ainsi donc, soyez rassuré, si votre chien est grand chasseur de lapin, le goût du sang (s’il parvient à attraper sa proie) ne le rendra pas plus agressif. En revanche il deviendra un chasseur plus compétant ! Mais le chien est un prédateur par nature, les comportements de prédation sont donc instinctifs et même s’ils peuvent être atténués ils ne pourront jamais être complètement supprimés.

2- Un chien qui aboie ne mord pas

Il est vrai que tant qu’un chien aboie, il n’est pas en train de mordre, mais cela ne signifie pas qu’il ne passera pas l’attaque. Sachez que les aboiements n’ont pas tous la même origine. Un chien peut aboyer par excitation, dans le jeu ou encore pour attirer votre attention. Mais un chien peut aussi aboyer pour garder ou prévenir d’un danger. Si ce danger se rapproche, un chien se sentant acculé ou menacé à l’extrême peut être amené à mordre. Alors méfiez vous, un aboiement peut être agressif et il peut signifier que si la menace persiste, le chien passera à l’attaque.

3- Un chien peut mordre sans raison

Faux ! Un chien a toujours une raison de mordre. Un chien ne se lève pas le matin de mauvaise humeur en décidant de mordre tout ce qui bouge, et heureusement ! Dans la majorité des cas, un chien préviendra avant de mordre, il pourra grogner ou même se lécher la truffe par exemple. Les cas de chiens qui mordent sans prévenir sont souvent liés à la peur, la surprise ou la douleur, voire à certaines pathologies. Il est essentiel de noter que la majorité du temps, la morsure aurait pu être évitée si les maîtres étaient davantage conscients de ce qu’est un chien et si des règles de prévention avaient été mises en place, particulièrement quand on a des enfants.

Lire aussi notre article sur : Chien et enfant : les 4 règles de prévention 

4- Il existe des races de chien plus agressives que d’autres

Tous les chiens peuvent être amenés à mordre s’ils sont dans le mauvais contexte. En revanche, il est vrai que certaines races de chien ont des instincts et des tempéraments plus marqués, comme les chiens de travail (par exemple : le malinois). Cela ne signifie pas que ces races de chien soient plus agressives par nature mais qu’elles nécessitent que l’on réponde à leurs besoins correctement. Tous les chiens ont le même langage mais chaque chien (peu importe sa race) à son propre passé et son propre seuil de tolérance. Il faut donc être vigilant au choix de la race mais aussi à l’ensemble de l’éducation que l’on apporte à son chien pour bien le connaitre et le comprendre afin d’éviter l’agressivité.

5- Un chien qui mord une fois mordra toujours

FAUX ! Un chien mord toujours pour une raison, alors quand un chien est amené à mordre, il faut déjà en comprendre la cause. Mise à part les chiens ayant un problème de développement (par exemple les chiens séparés trop tôt de leur mère) il sera possible d’entreprendre un travail efficace sur un chien agressif. Alors si votre chien grogne ou a déjà mordu, contactez un éducateur canin professionnel qui vous aidera à comprendre la cause pour ensuite vous proposer un travail efficace et surtout adapté à vos difficultés.

Lire aussi notre article sur : La rééducation du chien agressif 

N’hésitez à commenter si vous aussi vous avez déjà entendu « des idées étranges » sur le comportement de nos chiens !

Chloé Fesch de Nature de Chien

(Formations au métier d’éducateur canin comportementaliste)

3 thoughts on “5 idées reçues sur l’agressivité des chiens”

  1. Je viens juste de vous connaître et j’en suis ravie.
    J’ai trouvé vos commentaires très intèressant,et en peux de temp j’en ai appris beaucoup. J’aimerai vous lire plus souvent afin de mieux me conduire avec mon border Collie ( femelle de six ans )
    Merci à vous. ????????????????

  2. J’ai bien lu l’article qui rejoint, répond ou corrige beaucoup d’idées reçues/de vieilles croyances, toutefois j’ai une question en rapport à tout ça : pourquoi l’euthanasie systématique des animaux qui attaquent ou tuent un membre de leur famille ou leur maître directement ? (Sauf un seul cas qui y a rescapé il me semble, celui dont la maîtresse le battait, le laissait seul pendant des semaines et l’affamait du coup).

    Pourquoi n’ont-ils pas une seconde chance en refuge ou autre ? Simplement parce que « si on sait qu’ils ont mordu/blessé/tué un humain (essentiellement pour ceux qui tuent, d’ailleurs) on a peur qu’il puisse nous attaquer aussi » (surtout que si on peut supposer qu’il a perfectionné sa technique de chasse, du coup, il représente -quand même- effectivement, un danger ?)

    Bon il faut savoir que je suis absolument contre l’euthanasie dans ces cas-là, je demande simplement une clarification, est-ce simplement de la simplicité, est-ce pour calmer la Foule qui pourrait s’indigner qu’un labrador (eh oui…) ait attaqué une enfant et que sa condamnation a mort satisfasse la foule (un peu comme les exécutions publiques, même d’innocents, calmaient le Peuple, à l’Epoque…).

    Sinon, ça n’a pas grand chose à voir par rapport à mon commentaire précédent mais rapport à l’article, mon toutou, adopté à la SPA à 10 mois (et qui coule des jours heureux depuis bientôt 4 ans et demi) a toujours utilisé les grognements comme langage, essentiellement vers son Maître (celui qui l’a visité à la SPA, celui qui l’en a « sauvé », celui promène, le gâte, le chouchoute, le porte pour monter les escaliers ou le porte pour en descendre -parce qu’il n’a jamais réussi à le faire seul-, lui donne un peu (trop) de récompenses). Toutefois, au moment du sommeil, quand mon père (le Maître dominant, disons, donc) le porte, le chien grogne, au point d’en montrer quelques crocs. Ma mère et moi trouvons ça toutefois un peu inquiétant, même si ça semble être un « jeu » entre eux (mon père peut le chatouiller ou l’embêter jusqu’à obtenir cette réaction). Il ne ronchonne pas autant (le chien hein) quand ma mère ou moi le portons (essentiellement parce qu’on râle un grand coup, voire une petite tape sur le cul -oui la main qui caresse ne doit pas taper normalement mais ce n’est pas une grande raclée hein :x) voire il ne grogne plus du tout quand je le porte sur mon lit depuis une petite tape, comme s’il savait que là, c’est non).
    mon père a tenté de l’empêcher de râler, sans succès. Doit-il (ou doit-on) s’inquiéter du comportement du Toutou même si c’est un jeu entre eux (le chien grogne, lève les babines et léchouille en même temps).

    On voudrait que le moment du coucher se passe bien, pour tout le monde, ce moment, ainsi, semble convenir à mon père assez largement, puisqu’il le recherche. Mais je ne voudrais pas non plus que le chien finisse par l’attaquer et/ou qu’il ait peur de son Toutou, à terme (puisque bon, le chien ne sait pas monter des marches et qu’il dort à l’étage, huhu).

    Si jamais vous arrivez à lire tout ça et à me répondre, j’en serais très contente et, quand bien même nous ne puissions pas suivre tous vos conseils selon, je vous en serais toutefois reconnaissante (mon père et le plus cabochard des deux 😉 et donc le plus difficile à dresser, puisque nous avons tenté plusieurs approches pour LE faire se faire respecter par son chien… Si je porte le chien au moment du coucher, il ne dit rien, si je le donne à mon père qui vient le prendre dans mes bras, le chien grogne… pourtant, mon chien est une nature morte quand mon père travaille et il dort jusqu’à son retour pour ensuite faire son heure de promenade… il ne vit que pour son maître 🙂 ce n’est donc pas de l’animosité… ils vont aller dormir ensemble dans le grand lit et ronfler en choeur ^o^)

    Mais oui, j’aurais peut-être besoin d’être rassurée, s’il n’y a aucun risque qu’un jour, la situation se retourne vraiment. Maintenant, chaque chien est différent aussi et a son caractère.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.