La Suisse change d’avis sur la détention des chiens

N'hésitez pas à partager ce post !

Le saviez vous ? Depuis 2008, la Suisse a surpris tout le monde en réglementant les adoptions de chiens, toutes races confondues. Et oui, désormais en Suisse, même les maîtres voulant adopter un chien non catégorisé se doivent de répondre à certaines obligations.

En effet, suite à plusieurs attaques de chiens, la Suisse avait réglementée plus strictement l’adoption en imposant des cours d’éducation obligatoires aux nouveaux maîtres. Lors de ces cours les maîtres apprenaient les bases de l’éducation canine et les savoirs indispensables à une bonne relation maître / chien.

Belle initiative n’est-ce-pas ? On parle alors ici d’une réelle politique de prévention. Cependant, aujourd’hui, cette réglementation fait débat et revient sur le devant de la scène.

L’info vient de tomber : Le conseil fédéral va supprimer l’obligation de suivre cette formation.

Mais alors, pour quelles raisons la Suisse change sa réglementation ?

Selon l’auteur de la motion, Ruedi Noser, la réglementation mis en place en 2008 n’aurait pas montrée une réelle efficacité et cela entraînerait des lourdeurs administratives considérables. Selon lui, l’instauration de ces cours amènerait davantage les maîtres à se sentir en sécurité, relâchant ainsi leur vigilance.

Une diminution du nombre de morsure a bien été observée depuis 2008, mais pour les “têtes pensantes” de ce pays cela n’est pas suffisant et l’absence de statistiques officielles empêche une analyse complète de la situation.

Si les Suisses me demandaient mon avis, je dirais que ce retour en arrière n’est absolument pas le bienvenu. Je pense que la clé d’une bonne cohabitation et d’une bonne intégration du chien dans la société est avant tout la prévention des risques. C’est aussi l’accompagnement des futures maîtres dans leur démarche d’éducation. C’est en procédant ainsi que nous pourrons sécuriser la société des morsures canines.

Nos amis Suisse avait eu une si belle initiative, qu’ils feraient mieux de la retravailler, de remodeler le concept et éventuellement le réadapter mais en aucun cas le supprimer. Ce serait, de mon point de vue, une démarche régressive.

Et nous, les Français, où en sommes nous avec le permis pour chien ?

Cela fait des années que beaucoup de professionnels prônent un permis obligatoire pour toutes les races confondues. Malheureusement, le retour en arrière de nos compatriotes Suisses ne nous donne pas grand avantage dans la négociation.

En tant qu’éducateur canin, je suis au contact des maîtres tous les jours. Il m’est évident que c’est en les formant que l’on obtient une meilleure cohabitation avec leur chien. De plus, cela rend l’adoption d’un chien plus compliquée donc plus réfléchie. Finis donc les achats « coup de cœur » qui, parfois, engendrent des regrets.

Je l’observe au quotidien, les maîtres qui viennent me voir spontanément avant même l’adoption d’un chien pour me demander des conseils ont bien moins de problèmes par la suite que des maîtres qui, bien des fois, se laissent complètement dépasser.

1 thought on “La Suisse change d’avis sur la détention des chiens”

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.