L’arrivée du chiot à la maison

N'hésitez pas à partager ce post !

Ça y est le grand jour est arrivé, votre chiot débarque à la maison ! Voici quelques conseils pour préparer au mieux son arrivée et pour que tout se passe bien une fois qu’il sera la.

arrivee-du-chiot-a-la-maison

Préparer son arrivée

Il est préférable de prévoir l’arrivée de votre chiot à un moment où vous aurez du temps à lui consacrer, pendant les vacances par exemple. Se retrouver dans un endroit inconnu, avec des nouvelles personnes, un nouvel environnement est pour lui une rude épreuve. De plus, quitter ses frères et sœurs est difficile et il aura besoin de toute votre attention pendant quelques jours.

Pensez avant qu’il arrive à l’emplacement de son panier. Sa place doit être un endroit calme, sans courants d’air, où il peut se reposer et dormir. Il est important qu’il ait un endroit à lui où personne ne viendra le déranger. Dans son éducation future, cette place sera très utile pour plusieurs apprentissages.

Le coin d’une pièce est idéal pour deux raisons : d’une part, il ne sera pas dérangé lorsqu’il se repose et d’autre part, une place située dans un lieu de passage a une haute valeur hiérarchique, en effet elle lui permet de contrôler les allées et venues.

Le jour J

Montrez lui son panier puis laissez le explorer tous les recoins de la maison qui lui sont autorisés. Après l’excitation des premiers instants, replacez le dans son panier et parlez lui calmement et doucement. Jouez avec lui mais par courts instants. Ne réagissez pas à toutes ses sollicitations, pour lui apprendre progressivement à se détacher même si la tentation est grande de le cajoler ou de le porter. Certes, votre animal a quitté ses repères et vous le trouvez attendrissant mais le problème est qu’en lui apportant trop d’attention, vous allez le laisser dans un vide anxiogène dès que vous allez vous absenter.

Les premières nuits, laissez le dormir seul. S’il n’y arrive pas, essayer un réveil ou la radio, un bruit de fond peut suffire à le calmer. Cependant si rien n’y fait, vous pouvez le faire dormir dans la même pièce que vous, mais toujours dans un panier et pas sur votre lit. Puis progressivement comme l’aurait fait sa mère en le chassant de son lieu de couchage, remettez le dans une autre pièce.

Sandrine CoicBien être avec son chien

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.