Mon chien tire en laisse : que faire ?

N'hésitez pas à partager ce post !

On se retrouve aujourd’hui pour parler de la marche en laisse. Nous vous proposons ici tous nos meilleurs astuces et conseils pour parvenir à balader votre en chien en laisse de manière détendue et sans tension permanente.


Tout d’abord, voyons pourquoi votre chien est amené à tirer sur sa laisse. Car oui, il est important de comprendre pourquoi votre chien adopte tel ou tel comportement afin de trouver des solutions adaptées et efficaces à la résolution du problème :

  • Mon chien tire en laisse par instinct : il suit une odeur et fait complètement abstraction de tout ce qu’il se passe autour de lui. Son sens premier (à savoir son odorat) se déclenche et son seul objectif sera de suivre la piste et trouver ce qu’il cherche.
  • Mon chien tire en laisse parce qu’il a appris à le faire : inconsciemment, c’est souvent le maitre qui apprend à son chien qu’il peut tirer. Si le chien comprend qu’en tirant il continue d’avancer, pourquoi arrêter ?
  • Mon chien tire en laisse parce qu’il est trop excité : en effet un chien qui n’est pas suffisamment dépensé et sorti sera tellement excité lors de ces rares moments qu’il n’arrivera pas à canaliser son énergie.
  • Mon chien tire en laisse parce qu’il ne m’écoute pas : le manque de relation maître-chien peut impacter sur l’obéissance de ce dernier. Cela ne signifie pas que le chien n’aime pas son maitre, mais cela signifie que le chien n’a pas suffisamment confiance en son être référent et n’a donc aucune « raison » de l’écouter.

Nous vous proposons de diviser le travail de la marche en laisse en deux grandes étapes : le suivi naturel et la marche au pied. L’idée est que dans ces deux exercices, la laisse soit toujours détendue.

Le suivi naturel :

Cet exercice consiste à renforcer l’intérêt que le chien a pour son maitre et surtout l’attention qu’il doit lui porter lors des balades.

Pour travailler le suivi naturel, vous aurez besoin d’une laisse de 3 à 5 mètres, et d’un harnais de marche (avec une attache au niveau du poitrail comme montré dans la vidéo).

Concernant l’environnement, pour les premières fois il est conseillé d’effectuer les exercices dans des endroits calmes sans trop de stimulations afin de privilégier la concentration maximale de votre animal.

  • Etape 1 : Sur une zone définie de travail, commencez à marcher en gardant une longueur de longe assez longue, sans prêter attention à votre chien : ne le regardez pas, ne le touchez pas, ne lui parlez pas.
  • Etape 2 : Dès que votre chien vous dépasse ou souhaite aller dans une certaine direction : allez dans la direction opposé. Concrètement il veut tirer en avant, faites demi tour, il veut aller à droite, allez à gauche, etc. L’idée est de contrarier le chien dans ses déplacements et l’inciter à faire attention aux changements de direction de son maître.
  • Etape 3 : Si au bout d’une dizaine de changements de direction, vous observez que votre chien n’est toujours pas attentif à vous et vos déplacements, vous devez travailler sur sa motivation. Vous pouvez donc commencer à tapoter sur votre jambe pour l’inciter à vous suivre, à le récompenser par la voix dès qu’il vous regarde et vous suit, etc.
  • Etape 4 : Vous pouvez même inciter votre chien à vous suivre et à aimer le faire en faisant des petites pauses pour jouer avec lui. Nous avons écrit un dossier sur « comment jouer avec son chien », n’hésitez pas à le consulter !

La marche au pied :

Dès lors que votre chien vous suit naturellement, vous pouvez commencer à raccourcir la laisse afin que la laisse forme un « U » entre vous et votre chien.

  • Etape 1 : Placez-vous en position statique sur le terrain, les jambes bien ancrées au sol et le haut du corps détendu avec les mains au niveau de la taille qui tiennent la laisse.
  • Etape 2 : Si votre chien tire, ne bougez pas, ne tirez pas sur la laisse, n’avancez surtout pas. Ceci a pour but de faire comprendre à votre chien que lorsqu’il tire, il ne se passe rien : il n’avance pas pour autant.
  • Etape 3 : Une fois que votre chien est calme, détendu à côté de vous, vous pouvez commencer à travailler en mouvement. Faites alors un pas en avant (jambe côté chien en premier). Si votre chien part en avant en tirant, stoppez vous, faites quelques pas en arrière, puis repartez. Réitérez cela jusqu’à ce que votre chien comprenne que c’est uniquement avec une laisse détendue qu’il pourra avancer.
  • Etape 4 : Puis, reprenez le principe de l’exercice du suivi naturel, en gardant toujours ce « U » avec la laisse entre vous et votre chien. Changez de direction, sans le prévenir et sans lui parler (vous pouvez néanmoins le motiver par la voix ou en tapotant sur votre jambe si ce dernier n’est pas du tout concentré sur vous).
  • Etape 5 : Compliquez ensuite l’exercice en faisant des lignes droites. Si votre chien tire, arrêtez d’avancer et/ou ralentissez le pas et si besoin (c’est à dire si votre chien continue à tirer) faites quelques pas en arrière puis reprenez la marche lorsque la laisse est détendue.

Puis, lorsque ces deux grands exercices sont acquis, vous pouvez passer aux exercices un peu plus compliqués :

  1. Le Carré : Tracez un carré (à l’aide de plots ou dans votre tête ;D) puis suivez le avec votre chien en marquant bien les anges droits et en faisant des changements de direction réguliers.
  2. Le 360 : Tout en restant un maximum sur place, tournez sur votre chien en le gênant puis dans l’autre sens en « l’aspirant » vers vous (en tapotant sur votre jambe par exemple).
  3. Le changement d’allure : Sur une ligne droite, changez d’allure sans prévenir votre chien. Changez d’allure de manière aléatoire et surtout de manière très exagérée. En clair : soit vous avez un train à prendre, soit vous avez 90 ans.

Enfin, une fois que tous ces exercices sont acquis et que votre chien ne tire plus en laisse (ou du moins parvient à se canaliser lorsque vous lui demandez), vous pouvez ensuite rajouter des stimulations en vous rendant dans des endroits plus riches en terme de distractions.

Mais attention, vous devez y aller par étape sans quoi votre chien ne parviendra pas à se concentrer suffisamment. Pour se faire, commencez par travailler tous ces petits exercices en balade à la campagne, puis en ville dans un endroit calme, puis en ville dans un endroit plus stimulant, puis dans un parc avec d’autres chiens, etc.

Pour conclure, rappelons que chaque séance d’éducation que vous faites avec votre animal doit se placer sous le signe du respect, tant du chien que de son rythme d’apprentissage. Par ailleurs, vous devez faire des leçons courtes mais répétées régulièrement puis, les terminer toujours sur quelque chose de positif.

Votre attitude doit être sereine et positive pour que votre chien n’assimile pas les leçons à quelque chose de désagréable. Puis, terminez les leçons par une séance de jeu pour que votre chien puisse décompresser et se détendre après un temps de concentration.

Nous espérons que tous nos conseils vous aideront à résoudre votre problème. N’oubliez pas de visionner notre vidéo sur ce sujet afin de pouvoir mettre des images sur tout ce bla-bla 😉

Clémentine de Nature de Chien

Laisser un commentaire