La mémoire des chiens : sont-ils rancuniers ?

N'hésitez pas à partager ce post !

La mémoire du chien : vaste sujet qui pose énormément question lorsque l’on tente de comprendre le comportement canin. Se souvient-il des éléments passés ? Est-il rancunier ?

C’est ce que nous allons tenter d’élucider ici.

Le chien ne peut pas être rancunier : pourquoi ?

Le sentiment de rancune est propre à l’Homme et c’est une erreur de le transposer aux animaux de l’espèce canine. Penser que son chien est rancunier c’est typiquement de l’anthropomorphisme puisque l’on prête à son chien un sentiment purement humain.

Par ailleurs, sachez qu’un chien n’a pas les capacités intellectuelles pour élaborer des stratégies de vengeance. De ce fait, nous ne pouvons absolument pas affirmer que le chien est un animal pouvant faire preuve de rancune.

Ainsi, si vous pensez que votre chien détruit en votre absence parce qu’il veut se venger, ce n’est absolument pas le cas. Préférez plutôt chercher à comprendre pourquoi votre chien  détruit :

  • Parce qu’il s’ennuie ? Alors proposez lui un jouet d’occupation pendant vos absences et dépensez-le bien avant et après chacun de vos départs.
  • Parce qu’il n’arrive pas à gérer cette situation d’un point de vue émotionnel ? Alors soyez plus stricte quant aux règles de vie et limites que vous mettez en place à la maison.
  • Parce qu’il stress et n’apprécie pas la solitude ? Alors apprenez-lui à accepter la solitude, en réduisant son espace pour le rassurer, en lui proposant des occupations positives, etc.

La mémoire du chien

Nous avons donc vu que le chien n’était pas un animal rancunier, néanmoins, la répétition de plusieurs événements, dans des conditions similaires et avec des stimuli semblables peut amener le chien à adopter de manière systématique un comportement face à une situation.

Exemple : Si à chaque fois que vous rentrez chez vous, vous grondez votre chien lorsqu’il a fait une bêtise, il aura donc le réflexe de se méfier de vous à chacun de vos retours. C’est d’ailleurs souvent ainsi que les maîtres pensent, alors à tort, que leur chien « sait qu’il a fait une bêtise ». Non, il le sait pas, il est juste habitué à ce que vous vous énerviez lorsque vous rentrez chez vous. A ce moment là vous n’apprenez d’ailleurs pas à votre chien que ce n’est pas bien de faire des bêtises, vous renforcez simplement le fait que votre attitude n’est absolument pas cohérente pour lui.

Ainsi, même lorsque le chien n’a pas fait de « bêtises », il aura à coup sûr ce même comportement de crainte car il aura associé votre retour à une conséquence négative. Ici, il se « souvient » alors des répercussions d’une situation non pas parce qu’il a de la mémoire mais parce que ces répercussions sont systématiques.

Vous l’aurez compris, la morale de cette histoire est donc de ne jamais punir un chien si on ne le prend pas sur le fait.

Mais alors est-ce que mon chien se souvient ? La réponse est un peu normande : oui et non : c’est surtout que le chien apprend par association et répétition, de fait, s’il vit plusieurs fois la même chose, suite à une situation précise, il finira par adopter de manière systématique un comportement de méfiance ou d’excitation.

Par exemple, si votre chien se retrouve systématiquement dans une situation conflictuelle avec un autre chien, il se peut, par répétition de cette mauvaise expérience, que votre chien adopte un comportement systématique à la vue d’autres chiens.

Le chien apprenant par répétition et association, il peut donc tout à fait se « souvenir » et avoir la mémoire de la répétition de plusieurs événements similaires, qu’ils soient heureux ou traumatisants.

Ainsi lorsque votre chien adopte un comportement particulier face à une situation (hyper excitation, aboiements ou agressivité par exemple), demandez-vous toujours si cela fait écho à une situation qu’il aurait déjà vécu à plusieurs reprises (ou même ne serait-ce qu’une seule fois mais de manière très brutale).

Enfin, nous pouvons terminer cet article sur la mémoire olfactive du chien. Si ce dernier n’a pas une mémoire visuelle comme nous, l’odorat étant le sens le plus développé chez lui, il s’avère qu’il se souviendra de chaque odeurs et qu’il les associera à des situations et contextes bien précis tout comme nous, Humains, nous pouvons associer des visuels à des souvenirs bien précis.

Clémentine de Nature de Chien / Canidélite 

1 thought on “La mémoire des chiens : sont-ils rancuniers ?”

  1. Ah le chien a quand même une mémoire visuelle….. le mien, en voyage et lors d’un arrêt sur une aire d’autoroute, a cru reconnaître mon ex compagnon dans un homme assez loin et qui avait le même type de démarche. Et je suis sûre de ce que je dis car moi aussi je m’y suis trompée et quand j’ai regardé mon chien, je l’ai vu scruter le même homme que moi et se redresser comme pour quelqu’un de connu. Je m’en souviens bien car, moi en tant qu’humaine et lui en tant que chien, nous avons été victimes là du même « mirage » !!!!
    Après, bien sûr que la mémoire olfactive du chien est bien plus importante.
    Bonne continuation à vous !
    Aude.

Laisser un commentaire