Faut il dire “non” à son chien ? Comment éduquer son chien ?

N'hésitez pas à partager ce post !

Faut il dire “non” à son chien ? Souvent quand on parle d’éducation positive, on entend qu’il ne faut jamais dire “non” à son chien ! Mais cette idée est elle fondée ? Est-ce vraiment le cas ?

Nature de Chien se penche aujourd’hui sur cette question !

Faut il dire “non” à son chien ?

Pourquoi certains peuvent penser qu’il ne faut jamais dire “non” à son chien ?

Quand on parle d’éducation “positive”, il n’est pas rare d’entendre certains propos qui pourraient être considérés comme extrémistes. La réalité est, je pense, que certains propos sont rapidement déformés et amplifiés. Dire “non !” à son chien est, nous le verrons plus bas, indispensable et n’importe quel professionnel du monde canin le sait. Mais, il y a une nuance sur comment appliquer cette indication. En effet, dire “non” revient à interdire quelque chose à son chien et quand on vit avec un chien cela est tout simplement obligatoire. On doit lui interdire certaines choses, ne serait-ce que pour sa sécurité élémentaire. La question n’est donc pas de savoir s’il faut dire “non” à son chien mais plutôt comment lui apprendre cette indication ?

>> Sur le même sujet, vidéo à regarder : Les clichés de l’éducation positive !

Le “non” est dans la nature humaine !

Un autre point, tout aussi important, c’est de comprendre que l’être humain est « naturellement » dans l’opposition. Si vous voyez votre chien en train de voler à table ou prêt à sauter joyeusement (mais brusquement) sur un enfant, votre premier réflexe sera de crisper la situation, souvent en disant “non !” fermement. C’est aussi pourquoi il sera naturellement impossible de recommander à un maître de ne jamais dire non ou interdire de choses à son chien.

Comment apprendre le “non” à son chien ?

Si avoir une indication d’interdiction est nécessaire, la question est à présent de savoir comment l’apprendre à son chien ? Ce qui est étonnant c’est que tous les maîtres savent que pour apprendre un “assis” à leur chien, il faut qu’il comprenne que le mot “assis” signifie se mettre en position assise, mais peu de maîtres pensent à apprendre à leur chien ce que signifie le mot “non !”

Bien entendu, certains diront que l’intention, l’énergie, qu’il y a derrière le mot “non” permet de faire comprendre au chien que vous n’êtes pas “content” et qu’il doit se stopper. Et cela est vrai. Cependant certains maîtres ne parviennent pas à bien contrôler leurs intonations et sont donc perçus de façon incohérente par leur chien. Il est aussi important de noter qu’une indication d’interdiction acquise progressivement et positivement évitera de créer une relation “négative” avec votre chien, car même les chiens n’ont pas tous la même sensibilité, tout ce qui peut fonctionner dans le positif devrait être valorisé, même si cela demande un peu plus d’effort et de temps.

L’apprentissage d’une indication d’arrêt peut et devrait être acquise par nos chiens afin de contrôler cet apprentissage et le rendre positif. Pour le mettre en place, il existe beaucoup de techniques. Pour découvrir certaines techniques afin d’apprendre à son chien à renoncer positivement, n’hésitez à pas à regarder le conseil n°4 de notre vidéo sur “mon chien court après les vélos !”

> Sur le même sujet, vidéo à regarder : Mon chien court après les vélos !

Tout est une question d’équilibre !

Pour résumer, interdire des choses à son chien est indispensable. De plus, il a y une différence entre interdire et sanctionner. Tout est question de « bon » dosage. L’important est de trouver un équilibre en fonction de son chien et de ses propres attentes. Mais, c’est aussi comprendre son chien, sa façon d’apprendre et savoir lire ses états émotionnels.

Laisser un commentaire