La proprioception, une activité à découvrir !

N'hésitez pas à partager ce post !

La proprioception, cette nouvelle discipline a fait son arrivée il y a quelques années maintenant et est de plus en plus à la mode !

En quelques mots, cette activité apprend à votre chien à prendre conscience de son corps, notamment ses pattes arrières. Cette activité permet également de dépenser votre chien, l’obligeant à se concentrer et à focaliser son attention. Elle permet aussi de renforcer la relation et la complicité avec son chien.

Nature de Chien s’est intéressé à cette discipline et pour bien comprendre toutes les facettes de la proprioception, nous vous proposons de découvrir le témoignage de Camille de Canissimo !

1. De quelle façon avez vous commencé la proprioception avec vos chiens ?

« Étant une grande adepte de sports canins, j’ai été amenée à pratiquer la proprioception avec ma chienne Cerise, un cocker anglais d’alors 2 ans, pour lui enseigner certaines figures de frisbee comme monter sur mon dos ou rebondir sur ma jambe.
Quand j’ai eu ma deuxième chienne Miette à l’âge de 3 mois, nous avons tout de suite commencé à faire des exercices de motricité. En balade, je vois clairement la différence entre Miette avec qui j’ai travaillé depuis bébé et Cerise qui n’a commencé qu’une fois adulte : Miette est bien plus agile et bien plus souple, elle est capable de se faufiler dans chaque trou, escalader n’importe quel obstacle et glisser entre chaque ronce sans même se faire une égratignure ! »

Miette et Camille de Canissimo

2. Selon vous, y a t’il des risques à pratiquer la proprioception ? Et quels sont les avantages ?

« Un chien qui a pratiqué des exercices de motricité et de proprioception depuis son plus jeune âge est en général plus agile et confiant qu’un chien qui n’a pas été sollicité. Chez Canissimo on constate la différence chaque année quand les chiens débutent la pratique de sports canins tels que l’agility et le frisbee : ceux qui ont fait de la proprioception chiot apprennent plus vite à effectuer certaines figures ou à passer certains obstacles comme la passerelle ou la balance par exemple. Ils ont aussi une meilleure maîtrise de leur corps et vont effectuer les exercices avec plus de fluidité. Les chiens n’ayant jamais fait de travail de motricité peuvent se montrer patauds, craintifs ou au contraire « casse-cou » ce qui peut occasionner des chutes et blessures. À l’école du chiot, je demande toujours aux élèves lesquels voudront pratiquer un sport canin plus tard pour pouvoir les sensibiliser un maximum à l’importance de la proprioception (bien que je sois convaincue que tous les chiens devraient l’avoir travaillée !).

Quant aux risques, la proprioception doit être pratiquée en prenant en considération la condition physique actuelle de son chien. Parfois je vois sur des forums ou groupes de proprioception des vidéos montrant un chien qui faisait des exercices complexes comme se mettre en équilibre sur un fil ou marcher sur les pattes avant, des exercices qui peuvent être très risqués. Ces « tricks » de souplesse et de renforcement musculaire ne peuvent pas être effectués par tous les chiens et en en demandant trop, on peut occasionner ou aggraver une blessure. Et pour un chien en parfaite santé et condition physique, l’autre risque est d’avoir un chien tellement agile et confiant que cela devient difficile de le garder à l’œil ! »

3- Avez-vous une expérience que vous aimeriez nous partager ?

« Dans le cadre de mon travail, les chiots que je rencontre pour la première fois sont souvent déjà âgés de 3 à 6 mois. Il y a 4 ans, j’ai eu la chance de faire la connaissance d’une cliente dont la chienne bouledogue français venait juste de faire une portée. Elle m’avait appelé pour l’aider à choisir une petite chienne et pour commencer son éducation. Les chiots avaient moins d’un mois, il n’était donc pas question de travailler des exercices d’obéissance. Nous nous sommes donc concentrées sur des exercices de motricité et de proprioception comme marcher sur des sacs plastiques, passer entre des mouchoirs en papier froissé, etc.
Cela a vraiment renforcé la relation de la petite bouledogue avec sa maîtresse, qui a continué ce genre de jeux de façon régulière pendant toute la croissance de la chienne. Il faut préciser que ma cliente n’avait pas spécialement d’attentes pour sa chienne, elle n’avait pas comme objectif de pratiquer une discipline sportive.
Le bouledogue français est certes un chien très intelligent et très actif, mais ce n’est pas la race que l’on voit le plus souvent sur les parcours d’agility ou sur un terrain de frisbee. Or aujourd’hui c’est une des chiennes les plus polyvalentes que je connaisse ! Je la revois encore en initiation de frisbee entourée de borders, de bergers australiens et de jack russels, la maitresse était découragée d’avance en voyant les autres chiens hyper athlétiques et motivés. Mais quand il a fallu commencer à travailler des exercices demandant beaucoup de concentration et de coordination, sa bouledogue était finalement une des seules à réussir. Sa maitresse n’en revenait pas et était ravie. »

Cerise, Miette et Camille de Canissimo

Présentation de Canissimo :

Canissimo est une société lyonnaise d’éducation, sport et loisirs canins. Elle propose tout au long de l’année des stages et cours en ligne dans de nombreuses disciplines telles que le frisbee, treibball, préparation du chien de sport et clicker training.

Camille de Canissimo : « Je suis co-gérante de l’entreprise et exerce en tant qu’éducatrice canin. Je suis responsable des cours d’éducation et me suis spécialisée en treibball – instructeur certifié de Natural Dogmanship (Allemagne), fitness canin – certificat du IMDT (Institute of Modern Dog Trainers UK) et CPCFT (Certified Professionnal Canine Fitness Trainer de Wizard of Paws USA) en cours – et clicker training. J’ai deux chiennes : Cerise, cocker anglais de 7 ans en forme olympique et adepte de frisbee, et Miette, retriever de la nouvelle écosse de 3 ans, pratiquante de treibball et agility. »
Article proposé par Chloé et Clémentine de Nature de Chien

2 thoughts on “La proprioception, une activité à découvrir !”

    1. Toutes les races de chien peuvent participer, c’est une activité qui peut s’organiser de différentes façons, en fonction de la race et du tempérament de votre chien justement 🙂

Laisser un commentaire