Clicker training & Obé-rythmée : pourquoi et comment ?

N'hésitez pas à partager ce post !

Aujourd’hui on se retrouve avec un article/vidéo sur la méthode du clicker training à travers l’apprentissage de différents tours propres à l’obé-rythmée.

Pour ce faire, nous avons fait appel à une experte en la matière à savoir Romy Crétiaux, ancienne stagiaire de la formation Nature de Chien. Romy a décidé de se spécialiser dans l’éducation positive basée sur l’apprentissage par le clicker et qui, à titre personnel, pratique l’obé-rythmée avec ses deux Caniches Kala et Yakutsk ainsi que Lou, sa Braque de Weimar.

Retrouvez le site de Romy en cliquant ici !

A travers cette vidéo, Romy nous apprend qu’est ce que le clicker, quels en sont les avantages principaux ainsi que les différentes techniques utilisées pour apprendre des tours à son chien à l’aide du clicker.

Qu’est ce que le clicker ?

Le clicker est un petit boitier avec une languette métallique à l’intérieur qui émet un son toujours identique, neutre et précis. Ce son viendra, de manière neutre, remplacer une récompense verbale pouvant être parfois biaisée par une émotion dans la voix, souvent incohérente avec ce que l’on veut transmettre au chien.

Quels sont les principaux avantages du clicker ?

Premier avantage, le clicker permet une grande précision car c’est un marqueur précis que l’on déclenche au moment précis où le comportement souhaité est proposé par le chien.

Second avantage, le clicker permet une rapidité d’apprentissage du fait de sa précision mais également du conditionnement positif qui en découle : click = friandise.

Troisième avantage, le clicker est une méthode uniquement basée sur le renforcement positif car on marque et renforce les bons comportements du chien et on ignore les mauvais. Ceci est très important notamment lorsque l’on apprend de nouveaux exercices à un chien. Cela permet de garder une cohérence et laisser au chien la possibilité de se tromper sans conséquence trop négative, à part bien entendu celle de ne pas avoir de récompense. Ainsi, le chien fera tout pour proposer un comportement qui lui permettra d’obtenir le click et donc la friandise.

Dernier avantage selon Romy, le clicker, et de manière générale l’apprentissage de tours, permet de renforcer la relation entre le maitre et son chien mais aussi l’éducation et l’obéissance du chien car en apprenant à faire des choses « compliquées », l’obéissance de base (assis, couché, pas bougé, etc.) devient d’une facilité déconcertante. De plus, apprendre des tours à son chien permet de le dépenser, autant physiquement qu’intellectuellement.

Romy avec Yakutsk & Kala

Quelles sont les techniques pour apprendre des tours à son chien ?

Il en existe 3 principales : (vous trouverez dans la vidéo des exemples précis et des démonstrations concrètes des différentes techniques)

  1. La technique du leurre qui consiste à accompagner à l’aide d’une friandise le chien vers une position souhaitée.
  2. La technique du façonnage (ou du shaping) qui consiste à décomposer un mouvement et à marquer et récompenser chacune des étapes qui amènent le chien à adopter l’attitude souhaitée.
  3. La technique de la capture qui consiste à marquer, récompenser et donc renforcer un comportement que le chien propose naturellement.

Comment commencer le clicker training ?

On appelle ça « charger » un chien au clicker. Cela consiste à créer le conditionnement suivant chez le chien : click = friandise. De plus, cela permet au chien de comprendre que le comportement clické est le comportement qu’il va devoir reproduire. Vous avez deux possibilités pour charger un chien au clicker :

  • Soit vous créez la simple association « click = friandise » plusieurs fois de suite sans rien demander au chien.
  • Soit vous utilisez ce que votre chien sait déjà faire et vous clickez et récompensez à chaque fois qu’il s’assoit, qu’il se couche ou qu’il revient vers vous par exemples. Le but étant qu’il comprenne que le click marque le comportement que vous attendez de lui et que cela engendre une conséquence positive pour lui, à savoir une friandise. Un exemple très concret de cette technique vous est présenté dans la vidéo.

Yakutsk & Kala en pleine démonstration

Les quelques conseils supplémentaires :

  • Les séances de clicker training ne doivent pas excéder 10 à 15 minutes (que vous pouvez bien entendu répéter plusieurs fois dans la journée).

  • Le click sera systématiquement accompagné d’une friandise.

  • Le click doit être très précis et si vous n’avez pas réussi à clicker au bon moment, vous devez tout de même donner la friandise à votre chien (tant pis pour vous en quelque sorte).

  • Pour travailler la précision de votre click, n’hésitez pas à vous entrainer avec une balle de tennis que vous faites rebondir au sol et à chaque rebond : clickez ! Cela vous aidera à toujours clicker pile poils au bon moment !

  • Lors des séances, le clicker est votre seul moyen de communication.

  • La patience est le maitre mot lorsque l’on décide d’amorcer un chien au clicker, ne vous découragez pas, persévérez et dites vous que cela va fonctionner.

  • La seule « punition » que cette méthode tolère est celle d’ignorer le chien et ne pas lui donner de friandise lorsqu’il n’adopte pas le bon comportement.

  • Si une technique ne fonctionne pas ou que votre chien ne semble pas réceptif, changez d’approche ou même d’exercice. Par exemple, certains chiens n’arrivent pas à tenir le « fais le beau » qui demande beaucoup d’équilibre, ainsi, si votre chien n’y parvient pas, n’insistez pas trop et proposez lui un exercice qu’il réussira davantage.

  • Terminez toujours une séance d’éducation par une réussite et non un échec. Si vous voyez que votre chien bloque ou commence à en avoir marre, n’abandonnez pas ! Finissez plutôt par un exercice plus facile (quitte à ce que ce soit un simple assis).

A vos marques, prêts, clickez !


Nous espérons que cet article et surtout cette vidéo vous auront permis d’en apprendre davantage sur la technique du clicker training.

N’hésitez pas à nous donner votre avis concernant cette approche et surtout à nous témoigner vos différentes expériences à ce sujet.

Vous pouvez également vous abonner à notre chaîne Youtube Nature de Chien, en ce moment, c’est une vidéo tous les vendredis à 17h.

Clémentine de Nature de Chien

1 thought on “Clicker training & Obé-rythmée : pourquoi et comment ?”

  1. Je suis monitrice d’obérythmée et je pratique moi même cette discipline, et je ne me sers uniquement du clicker. C’est une méthode formidable ! Dès que ma chienne m’entend attraper le clicker elle est super contente !!! et c’est ce que je recherche un chien super motivé et qui dit motivé dit efficace. Ma chienne a aujourd’hui 3 ans 1/2 et je continue à inventer des choses et elle s’éclate et moi aussi ! et souvent une séance l’épuise autant qu’une petite balade !
    Cet article est super intéressant je le recommande !

Laisser un commentaire