Des vacances réussies avec son chien : On vous dit tout !

N'hésitez pas à partager ce post !

Les vacances arrivent à grand pas et rien de mieux que de partir en compagnie de son chien pour pouvoir lui faire découvrir, à lui aussi, de nouveaux endroits et partager toujours plus de souvenirs avec lui.

Des vacances réussies avec son chien

En collaboration avec le site emmenetonchien.com, nous avons décidé de vous offrir nos plus riches conseils pour être sûr que vos vacances se passent du mieux possible avec votre toutou. Cela impliquant bien entendu quelques règles d’éducation indispensables.

Mais avant toute chose, vous devez vous assurer que l’hébergement que vous avez choisi autorise la présence de nos amis les chiens. En effet, il serait délicat d’arriver à destination en devant trouver une solution de garde sur place pour votre chien car l’hébergement que vous avez choisi ne l’accepte pas.

Il est donc très important de trouver l’endroit parfait qui saura accueillir aussi bien votre chien que votre famille.

C’est alors que le site emmenetonchien.com vous sera d’une grande aide. En effet, Sophie et sa collaboratrice de choc Musher (belle labrador qui voyage partout) ont créé cette plateforme qui recense tous les endroits où vous serez les bienvenus avec votre toutou, que ce soit pour l’hébergement, les restaurants ou même des activités.

Une fois votre destination idéale trouvée, il reste maintenant des points essentiels à prendre en considération pour être sûr que la présence de votre chien lors de vos vacances ne soit pas synonyme de contrainte.

Avec l’aide de Sophie, qui possède une expérience inouïe en terme de vacances accompagnés de nos chers amis les chiens, nous vous proposons nos principaux conseils pour des vacances réussies en leur compagnie.

Conseil n°1 : La marche en laisse

Vous n’aurez peut être pas la possibilité de lâcher votre chien en liberté partout où vous irez vous balader. De fait, il est important que votre chien sache marcher en laisse sans tirer. Je ne parle pas ici d’une marche au pied strict car ce n’est pas ce que l’on recherche nécessairement mais je parle davantage d’une marche tranquille sans que la laisse soit en tension. Chez Nature de Chien ont dit toujours : laisse tendue = chien tendu ! N’oubliez jamais ça. Faites en sorte que les balades en laisse soient synonyme de plaisir que ce soit pour votre chien ou pour vous ! Commencez l’apprentissage de cette exercice dans un endroit calme sans trop de stimulations pour qu’ensuite, les stimulations telles qu’un autre chien, une voiture ou des piétons, soient facile à gérer pour vous et votre toutou.

Conseil n°2 : Le rappel

Votre chien doit pouvoir revenir dès que vous l’appelez pour être sûr de pouvoir le lâcher sans avoir peur qu’il ne parte trop loin sans vous. Pour ce faire, il est important, tout comme pour la marche en laisse, de travailler cette exercice sans trop de stimulations pour ensuite augmenter la difficulté. Au début, vous pouvez vous aider d’une grande longe, par sécurité. Le plus important est de faire comprendre à votre chien que lorsqu’il revient : c’est que du bonheur !

Si à chaque fois qu’il revient, vous l’ignorez ou vous le réprimandez parce qu’il n’est pas revenu suffisamment rapidement, alors, soyez certain qu’il préférera rester là où il est plutôt que de revenir vers vous la prochaine fois. N’oubliez jamais que le chien vit dans l’instant présent, si vous le sanctionnez de ne pas être revenu assez vite, lui comprendra simplement que vous le sanctionnez d’être revenu, tout court.

Conseil n°3 : Les positions d’attente et de statique

Les indications telles que « assis », « pas bouger »,« tu attends » ou encore « couché » sont très importantes, notamment en vacances. Je pense notamment lorsque vous vous arrêtez boire un verre en terrasse ou que vous vous rendez au restaurant en compagnie de votre chien. Ce dernier doit savoir rester en position d’attente afin que ces moments ne soient pas vécus de manière trop contraignante. Pour aider votre chien à rester en position statique, n’hésitez pas à lui proposer un jouet d’occupation afin qu’il ne trouve pas le temps trop long. Bien entendu, avant une plus ou moins longue période d’attente, proposez à votre chien un activité qui le dépense suffisamment pour, qu’une fois au restaurant ou en terrasse, il n’est qu’une seule envie : dormir !

Conseil n°4 : Le transport

Si vous voyagez en voiture, trois règles importantes à suivre :

  • Votre chien doit être soit en caisse de transport, soit dans le coffre avec un filet qui le sépare du reste de la voiture, soit attaché à une ceinture à l’aide d’un harnais.
  • Arrêtez vous régulièrement pour lui permettre de se dépenser correctement et de s’hydrater
  • Ne laissez jamais un chien seul en voiture, surtout lors de grosses chaleurs. La déshydratation chez nos amis canidés est très rapide.

Vous pouvez également voyager en train ou en avion, auquel cas il vous faudra en amont bien vous renseigner sur ce que les compagnies (avion) demandent en terme de réglementations. Pour ce qui est du voyage en train, cela dépend de la taille de votre chien, s’il fait moins de 6 kg, votre chien devra voyager en caisse de transport, s’il fait plus de 6kg, votre chien devravoyager muselé et tenu en laisse obligatoirement.

Conseil n°5 : Le panier

Dans votre logement de vacances, vous devrez proposer à votre chien un panier pour qu’il puisse avoir un repère. Dans l’idéal, proposez lui un panier qui a déjà son odeur afin qu’il y soit à l’aise dès le début. Si vous avez optez pour la caisse de transport pour voyager, vous pouvez tout aussi bien lui proposer cette dernière comme sa « chambre ». Il est important de limiter les nouveautés lorsque l’on voyage avec son chien pour ne pas trop le stresser. Pour ce faire, gardez un maximum vos habitudes avec lui : gestion de la nourriture, balade quotidienne, etc.

Conseil n°6 : La gestion de la solitude

Vérifiez bien avant de partir que votre chien gère correctement la solitude. Soyez sûr que s’il fait des bêtises en votre absence chez vous, il en fera également dans l’hébergement de vacances. un changement d’environnement aussi brutal peut déranger votre chien et le rendre mal à l’aise, soyez donc conscient de cela pour anticiper et aider votre chien à se sentir bien. Si vous le laissez seul sur une durée ne dépassant pas 3 ou 4heures, vous pouvez aussi lui proposer de rester dans sa caisse de transport jusqu’à votre retour. Mais attention, il faut que sa caisse soit synonyme de plaisir avant de le laisser dedans plusieurs heures. N’hésitez pas à lui proposer un jouets d’occupation avec de la nourriture pour qu’il puisse passer le temps et assimiler votre départ à quelque chose de positif. Et surtout, avant une absence, proposez à votre toutou une activité qui le dépensera suffisamment pour qu’il soit épuisé et qu’il dorme une fois rentré à la maison.

Pour conclure, n’hésitez pas à consulter le site emmenetonchien.com pour bien préparer vos vacances, vous y trouverez une vraie communauté qui a à coeur de partager les meilleurs plans !

Clémentine de Nature de Chien et Sophie du site Emmenetonchien.com

Laisser un commentaire